Les guerres éternelles


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques de Uriel / Fenris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 28
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Chroniques de Uriel / Fenris   Sam 15 Sep - 15:53

http://lesguerreseternelles.users-board.net/foret-d-eternia-f14/l-ennui-t77.htm

I - Une rencontre décevante

J'ai rencontrée il y a peu, dans les bois de Sylvanya, a ma grande surprise, l'ange déchu Lucifer. Moi qui depuis maintenant plusieurs années, est rongé par l'ennui, je croyais enfin voir le bout du tunnel, sauf que je me suis rendu compte que Lucifer n'était peut-être pas la personne la mieux appropriée pour cela, mais ça reste a voir.
Je lui ai donc proposer une sorte d'alliance, qu'il a naïvement accepter. Je crois que les souvenirs que j'avais de lui ont été déformés par les espoirs que je mettais en cet être qui seul s'était opposé a la machine de guerre judiciaire de Célestia. Qu'importe, si lui ne peut pas faire ce que j'espère, je pense qu'il ne me reste plus qu'a le faire moi-même. Sachant cependant que je ne suis pas une combattante hors pairs, je sais qu'il me faudra utiliser la ruse.

Mais pour le moment, il me faut attendre, que tout soit en place, je vais donc sur Terre pour passer le temps, a un endroit dont beaucoup d'anges m'ont parlés, et sur lequel mes subalternes m'ont fait a plusieurs reprise des rapports. Autant allez voir de visu de quoi il s'agit, ce "Bar d'Adèss".

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...


Dernière édition par Fenris le Mar 5 Aoû - 20:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 28
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Chroniques de Uriel / Fenris   Mer 24 Oct - 20:46

http://lesguerreseternelles.users-board.net/bar-d-adess-f34/rompre-la-monotonie-t83.htm

http://lesguerreseternelles.users-board.net/ruines-de-la-demeure-d-uriel-f67/visite-de-ewen-chez-uriel-t99.htm

http://lesguerreseternelles.users-board.net/foret-d-eternia-f14/la-chasse-t116.htm

http://lesguerreseternelles.users-board.net/pic-celeste-f16/rencontre-etrange-dans-les-cieux-t118.htm

http://lesguerreseternelles.users-board.net/ruines-de-la-demeure-d-uriel-f67/un-demon-dans-celestia-t121.htm


II-Le bar d'Adèss

Je suis donc entrée dans ce bar, par un moyen qui doit en intriguer plus d'un. En tant que gardienne de la porte céleste, j'ai reçu le don de pouvoir utiliser les portes. Je peux ainsi me rendre n'importe où se trouve une porte qui s'ouvre un tant soit peu normalement, le seul cas où je ne peux pas utiliser mon don, c'est pour aller aux Enfers, ma magie étant "divine" elle s'oppose à celle dite "infernale".
Bref, entrant dans ce bar, j'y fis la rencontre de trois personnes, dont deux humains. La première personne, fut Marxelle, une ange déchue, la seconde personne fut un psychiatre, un certain Benjamin Gates, et la troisième, fut un membre de la L.E.T. , nommé Ewen. Suite à une discussion hardue avec ce dernier, j'eu une dispute avec Marxelle, qui partit du bar avec Gates. La discussion que j'ai eu ensuite avec Ewen s'est déroulée chez moi, à Célestia.
Nous en sommes arrivé à un certain statu quo, et je l'ai laissé retourner seul à New-York pour m'occuper d'une personne que je cherchais.

III- Rencontres d'affaires

Elrandir est le seigneur elfique de l'air, un statut qui ne rîme en soit à rien car tous les elfes sont égaux. J'ai parlé avec lui afin de lui parler de mon projet: renverser le gouvernement angélique, rendre à ma race son but véritable. Ce fut court, et je laissais l'elfe après avoir obtenu sa promesse d'une participation à mon projet. M'envolant vers les sommets de la montagne, je rencontrais en plein vol un démon. Il me convainquit de l'emmener à Célestia, mais seulement dans ma demeure, je n'avais pas envie de me faire voir avec un démon en plein dans le monde celeste. Notre entretien fut cependant stoppé par un Séraphin, Elemiah. Je renvoyais le démon quelque part au hasard grace à mon don de porte céleste, et ouvrit au Séraphin. Il désirait en fait se retrouver sur Terre. Il prit donc un costume plus adapté que sa toge noire et ses ailes immenses blanches, pour un costume des plus étrange, celui d'un gros lapin rose. Le laissant dans son idée que les humains sont stupides, je lui ouvrit une porte sur New-York, le laissant seul pour trouver un moyen pour revenir sur Celestia. Je partai ensuite moi aussi.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...


Dernière édition par Fenris le Mar 5 Aoû - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 28
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Chroniques de Uriel / Fenris   Dim 25 Nov - 22:06

http://lesguerreseternelles.users-board.net/autres-lieux-terrestres-f24/londres-t124.htm

http://lesguerreseternelles.users-board.net/landes-infernales-f27/arrivee-en-enfer-t127.htm

http://lesguerreseternelles.users-board.net/new-york-f21/dans-un-petit-motel-miteux-t140.htm

http://lesguerreseternelles.users-board.net/new-york-f21/preparation-et-rituel-t142.htm

http://lesguerreseternelles.users-board.net/soul-guardian-f26/recherche-de-lucifer-t131.htm

http://lesguerreseternelles.users-board.net/soul-guardian-f26/visite-infernale-t92-90.htm

http://lesguerreseternelles.users-board.net/soul-guardian-f26/pour-le-pouvoir-t148.htm

http://lesguerreseternelles.users-board.net/soul-guardian-f26/promenade-digestive-en-enfer-t147.htm

http://lesguerreseternelles.users-board.net/foret-d-eternia-f14/preparation-t167.htm

IV- Les Enfers

Je suis donc partie sur Terre, trouver un moyen d'aller en enfer pour faire la fin de mes préparatifs pour la bataille de Célestia. A Londre donc, j'ai rencontré un vampire, Alucard. Nous avons combattus rapidement, une victoire aisée. Je lui ai ensuite demandé de me rendre un service, m'accompagné aux enfers jusqu'a la fin de mon séjour, car je ne peux pas y aller par mes propres moyens.
Aux enfers donc, nous rencontrâmes Akuma, pendant un court instant suite auquel nous le perdîmes de vue, et après nous partîmes chercher Lucifer. Le Premier Déchu fut assez facile a trouver, il était chez Ekiel, un déchu guerrisseur. Là, j'ai put dire enfin à lucifer que mes préparatifs étaient prêt pour une attaque sur Célestia, et que tout serait prêt dans huit jours, un mensonge bien sûr, je n'ai pas besoin d'autant de temps pour préparer mes portes de sorties, mais il vaut mieux prendre une marge, on ne sait jamais. A l'annonce de mes plans, le vamoire Alucard décida de me suivre, et de m'accompagner pour la bataille chez les anges.
Bien que je ne fasse cela que pour le bien de mon peuple, en usant de moyens radicaux, j'admet que je pourrais avoir par la suite besoin de lui, j'ai donc accepter son offre.

Retournant sur Terre donc, j'ai ramené le Séraphin chez lui, il avait oublier le délai que je lui avait laissé, et c'était sur moi que retombait les problèmes administratifs, je ne pouvais me laisser importuner de la sorte. J'ai ensuite commencé mes préparatifs, en concentrant dans des billes de verre ma magie de déplacement, que je n'aurais plus une fois que je serais déchue, il faut donc que je me prépare à l'avance. Deux pour moi, le vampire, l'elfe, l'ange déchu et le démon. Ca m'en fera dix a préparer, une à déjà été faite à la va vite, les neufs autres devraient être faites avant les huit jours, surtout que il me reste encore une chose à faire, savoir si depuis la dernière fois, Mickael m'accorde sa confiance, savoir si Lucifer a tenu sa part du marché envers moi.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...


Dernière édition par Fenris le Mar 5 Aoû - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 28
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Chroniques de Uriel / Fenris   Dim 3 Fév - 1:10

V - Rapport sur la déchue Uriel/Fenris

-151 : Naissance de Uriel:
couleurs des ailes: mauve foncé;
couleurs des yeux: gris;
couleur des cheveux: chatains clairs;
couleur de peau: blanche.

-140 : Uriel se fait remarquée pour son don particulier par l'armée Céleste
don: manipulation de toutes les perception. Le cas a été prouvé du fait que, plusieurs anges sont devenus, alors qu'ils étaient aux côtés de Uriel, aphone, atteinds de cécité, etc...

-135 : Uriel commence ses études dans l'art militaire, et est première de sa classe
moyenne général: 98%

-130 : Uriel a finit ses études, et elle intègre un bataillon militaire aux ordre du Séraphin de la guerre

-123: Uriel change de division, optant pour les services de renseignements angéliques

-118: Uriel devient officier dans les service des renseignements angéliques

-111: Uriel et un autre ange dont le nom n'a pas été communiqué sont ensemble
Il semblerait qu'ils soient tous les deux très proches, le nom de l'ange à été effacé suite au directorat de Uriel.


-109: Uriel execute sa première mission autonome, malheureusement, il semblerait que son compagnon avait des pensées qui étaient contraire aux opinions Céleste, et qu'il soit en fait l'objectif de Uriel. La cible à été détruite par l'agent Uriel, avec confirmation extérieure, elle est promue Archange

-107: Uriel a accomplit à présent plus de cent mission autonomes, battant le record de missions en une période donnée
Ancien record: 100 missions en 6 ans

-106 : Uriel devient Grand Archange, gardienne de la Porte Céleste, dirigeante des services de renseignements et de contre-renseignements angéliques, il lui est donné le pouvoir de créer et d'utiliser toutes les portes entre Célestia, Sylvania et la Terre.

-100: Uriel reformatte le système de renseignements et de contre-renseignement angéliques, en augmentant le nombre d'anges féminin dans les rangs ( auparavent: 12%, suite au reformatage: 61%), et en engageant des êtres extérieurs à Célestia (elfes, humains et démons, ces derniers sont rares)

-95 : Uriel extériorise le pouvoir de manipulation des portes en utilisant du sang en guise de catalyseur. Le sang angélique donne accès à Célestia, celui des elfes à Sylvania, ceux des humains à la Terre, ceux des démons aux enfers, ceux des vampires aux enfers et à la Terre. C'est pour ces deux derniers cas que les recherches ont été faites. L'origine de la magie est inconnue du public, mais sa pratique s'en est vue répandue.

-90: Augmentation significative des effectifs des services de renseignements et de contre-renseignements ( 52000 êtres, toutes races confondues, puis 359000 êtres, toutes races confondues, voir statistiques dans le dossier correspondant)

-65: Destruction de plusieurs factions rebelles aux idéaux angéliques extrêmistes

-50: Mise à mort après une très longue enquête, des anges ayant donner des informations sur la manipulations des portes. Le démon qui avait orchestré tout cela, Vordun, c'est vu retiré toutes ses percéptions, mais n'a pas été mis à mort. Il est gardé sous surveillance.

-33: Deuxième augmentation significatice des effectifs ( 412000 êtres, toutes races confondues, puis 823000 êtres, toutes races confondues)

-24 (découvert récément): Création par Uriel d'un service secret humain aux intentions bénéfiques, effectif inconnu pour l'époque mais supposé compris entre 15000 et 50000 âmes humaines.

-11: Organisation d'une nouvelle hiérarchie afin de mieux maitriser les informations ainsi que les effectifs

-10: Informations interdites de diffusion

-9: Changement du second de Uriel, qui vient remplacer Endarmiel, dont la confiance est mise en doute

-8: Uriel reçevant des informations qui compromettent l'intégrité de son compagnons actuel, elle le tue.

-5 (découvert récément): Organisation d'un groupe militaire dans l'organisation secrète humaine conçue par Uriel. Effectifs de l'organisation : compris entre 55000 et 92000

-2: réduction importante des effectifs des services de renseignements et de contre-renseignements angéliques ( 918000 êtres, toutes races confondues, puis 111000 être, toutes races confondues)

-1: Uriel organise des missions d'infiltrations dans les enfers. Uriel y prend part

0: Bataille de Célestia, y participent des humains (chef connu supposé: Uriel), des elfes (chef connu supposé: Elrandir), des démons (chef connu supposé: Adonis), des anges déchus (chef connu supposé: Lucifer), ainsi que quelques opposants isolés, placé sous commandement humain principalement. Reniement de Uriel, qui décide de devenir l'ange déchue connu sous le nom de Fenris.
http://lesguerreseternelles.users-board.net/vestige-de-l-arbre-des-sephiroth-f58/la-bataille-de-celestia-t180.htm

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...


Dernière édition par Fenris le Mar 5 Aoû - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 28
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Chroniques de Uriel / Fenris   Sam 1 Mar - 0:51

VI - Papiers retrouvés dans la demeure de la déchue Uriel (1/?):

Mes premiers souvenirs, couchés sur le papier, les raisons originelles. J'éviterais tout de même mes premiers souvenirs, qui sont il faut le dire, inutiles et complètement hors sujet. Car pour la plupart de mes souvenirs, ils sont d'une banalité morbide, si l'on retire certaines choses, comme je l'ai fait tout au long de mon existence. Je mettrais ici beaucoup de choses, beaucoup de faits oubliés, effacés, par ma main. La personne qui a le plus souffert par mon existence même, est sûrement ma sœur, Amraêl. Son existence ne mérite pas de figurer dans les annales angéliques, mais pourtant, son rôle est pour moi vous le comprendrez, important à mes yeux.

Mes pensées au départ étaient tout ce qu'il y a de plus angéliques. Pourquoi ne suis-je donc pas Séraphin? J'ai refusé à cinq reprises la promotion. Mais commençons par le commencement. L'esprit fort et le don que je possède font que l'on m'a envoyé à l'âge de seize ans faire mes preuves à l'école militaire. A 21 ans, j’entrais au service du Séraphin de la Guerre d’antan, celui qui précédait Mickael, son nom était Rochel. Et c’est sous les ordres de Rochel que j’agissais à l’époque en tant qu’ange « gardienne », la plus jeune de mon unité. Malgré cela, je fus en quelques années lassée de devoir agir après que toutes les décisions soient prises. Je voulais travailler pour la paix. Je voulais agir avant que les autres ne le fassent à ma place. Je changeais de filière, choisissant de devenir agente auprès des services de renseignements angéliques, souvent appelé par courtoisie, les « Rats » (Les R.A.), ainsi que les services de contre-renseignement, qui portait lui aussi ce joli surnom. J’avais 28 ans, et je ne comprenais pas la peur et la rancœur que nous réservaient les autres anges que nous protégions.

A cette période de ma vie, ma sœur à qui il faut dire, je n’accordais pas plus d’intérêt qu’a un autre ange, faisait dans le sanglant, étant sous les ordres de Rochel comme je l’avais été. Sauf que elle avait quelques années de retard sur moi, et j’étais partie des rangs guerriers avants qu’elle n’y rentre. Moi, je n’aimais alors pas le sang. Cinq ans après être rentrée chez les rats, je devins officier, avec il faut le dire, une certaine facilité, il faut dire que cela revenait surtout à gérer.

L’année de mes quarante ans, je trouvais un intérêt dans ma vie, il s’appelait Zahikel, de l’Ordre des Trônes.
Je l’aimais, et quand nous pouvions nous voir, nous étions heureux, un couple simple et sans avenir, devais-je apprendre par la suite. Je vais cependant commencer à rentrer dans les détails, sans pour autant faire dans le voyeurisme, qui font je trouve de ce début de récit une certaine tragédie. Je n’aime pas les tragédies.

On me fit signe d’entrer et j’obéi, Alexiel, le dirigeant du R.A. me dit de m’assoir et à nouveau, j'obéi.
« Uriel, j’ai beaucoup entendue parler de vous ces derniers temps, en bien, ne nous inquiétez donc pas. Vous êtes une femme, certes, mais je me contrefiche de ce qu’en pense les autres, vous allez donc être la première agente féminine en territoire ennemi. »

Les rats comme nous ont bien des moyens d’avoir l’apparence de leurs souhaits. Les bases de l’espionnage angélique et démoniaque résident dans la magie. La métamorphose est donc la magie à maitriser si l’on veut survivre dans notre secteur d’activité. Il y a ensuite d’autre type de magie, comme l’hypnose, mais pas seulement. Les manipulations, les menaces, et autres pots-de-vin. Tout cela, est à notre disposition mais on ne le crie pas sur les toits. Nous les rats, savons rester discrets. Mais ma mission bien que se déroulant en territoire ennemi, ne se passa pas aux enfers, mais à Célestia. Pour détruire ce que l’on nomme dans notre jargon, une cellule cancéreuse. Des mauvais penseurs.
Cette première mission fut une des pires qui me fut confiée, je l’ai bien sûr accomplie, il faut dire que malheureusement pour certains, je n’ai jamais échouée une seule mission qui me fut donné. Les détails sont ici futiles, le déroulement de cette mission l’est aussi, je me contenterais donc d’en retranscrire les fin, qui se déroulait sur Terre.
Une aile s’agite au sol dans un soubresaut. Un dernier réflexe. Les cheveux noirs de Zahikel sont collés contre un mur, tout comme sa tête, à quelques pieds au dessus du sol. Il est encore vivant, sont aile droite coupée par mon épée. Son regard dans le mien, moi tenant l’arme qui va le tuer, et ne m’arrêter de pleurer depuis que j’ai découvert son appartenance, son affiliation primordiale.
« Je t’aime Uriel » me dit-il, son sang coulant de son omoplate déchirée.
Comment ose-t-il me dire cela, tout en sachant que je vais le tuer, je DOIS le tuer. Les hommes sont-ils si égoïstes qu’ils ne pensent qu’a leurs sentiments ? Sait-il combien je vais souffrir par les derniers mots qu’il vient de prononcer ?
« Menteur… »
Pitoyable, je sais. Moi en tout cas, c’est ainsi que je trouve que j’étais à l’époque, quand mes souvenirs reviennent. Le geste est fluide, sans accrocs, le sang gicle au sol dans une trainée nette, qui se dissout sous les gouttes de pluie. La tête tombe au sol à son tour, et roule, à côté de poubelles.
L’observateur mettra dans son rapport que la mission est une réussite, la cellule cancérigène ayant été annihilée.
Je resterais inconsolable pendant une semaine et un jour. Mais, par qui aurais-été consolé ? A qui aurais-je put me confier ? Et qui aurais pu me comprendre ?

Deux ans plus tard, je battais le record de vitesse pour cent missions, et un an après cela, je devins celle que je devais rester pour plus d’un siècle, Grande Archange, Gardienne de la Porte Céleste, après que Alexiel nous ai abandonné pour devenir Séraphin du Courage, une des sept vertus. Un débile devient Séraphin Vertueux.

Le poste que j’occupe est particulier à bien des égards. J’ai en fait toute autorité sur Célestia, un pouvoir presque égal au Séraphin de la Guerre. Presque, car il est la seule personne à être au-dessus de moi si l’on exclue le Seigneur. Je m’occupe des informations, Mickael de la baston.
Mon directorat est radicalement différent de celui de Alexiel, le fait d’être appeler ‘rat’ devient un honneur, et cela le devient pour tous les nouveaux membres de mon organisation, qui engage des elfes, des humains ainsi que quelques rares démons. Mon nom devient malgré moi célèbre, moins heureusement que celui de Mickael et de Lucifer. De toute façon, j’ai fait en sorte que le nom de ce dernier soit oublié, que tout lien de parenté entre lui et Mickael soit effacé. Certains le savent, mais personne n’en parle a voix haute et rare sont ceux qui osent même y penser. J’agis pour Célestia, mais mes agissements font que les anges me craignent. Cela est sûrement dû au fait que j’ai exécuté un traitre en pleine foule sans fournir d’explication si ce n’est à Mickael. Les autres se sont ensuite imaginés que j’avais énormément de squelettes dans mes placards et sous mon tapis. Faux, tout ceux que je tue ne laisse pas de traces, ils disparaissent de la surface des quatre mondes.

Oublier la douleur, Zahikel, oublier cela est dur. Je m’entraine pour cela à l’épée et à la magie. C’est dans cette période que j’extériorise le pouvoir de manipulation des portes, le pouvoir qui m’a été donné, qui est fonction de mon grade. La clef est dans le sang.
Mais nul secret ne l’est tant que cela, et cette magie s’échappe de mes laboratoires, la découverte se répand. Une nouvelle arme fournie à l’ennemi… qui ne sait heureusement pas s’en servir correctement.

Le démon est amené devant moi, Vordun. Un de nos informateurs, un agent double. Il me crache au visage. Lui, celui qui a vendu le secret de ma magie. J’ai tué une bonne centaine d’anges, qui étaient tous impliqués dans la fuite de ce secret de première importance.
« Ne t’inquiète pas, tu vivras » lui dis-je. La fureur de son regard croise l’acier de mes yeux implacables. Et de fureur, son âme se fait terreur.
« Tu m’as humilié Vordun, pour la peine, tu vas vivre. Et comprendre pourquoi mon nom inspire le doute et la souffrance, quoique, je te refuse la souffrance. »
« Qu’est-ce que tu vas faire, péta*** ?! »
« Te libérer. »
Ce fut chose faite. Vordun fut libéré, privé de toutes ses sensations, l’usage extrême de mon pouvoir. Enfermer quelqu’un dans son propre corps. Mais son don fait qu’il s’en sortira, car il peut passer des contrats. Je le fais donc placé tout de même sous surveillance.

Mais malgré le fait qu’il soit responsable du vol de la magie rouge, Vordun n’est qu’un agent. D’une organisation puissante sur Terre. Mais très peu connue, beaucoup moins encore que ces humains de la LET et leur chef qui reste inchangé depuis trop longtemps pour être humain.

La couronne verte est un de leurs symboles.

Les restes de l’Ancienne Tradition.

Les abandonnés;

Ceux qui abandonnent

Forsaker

forsaker




Ils seront mes ennemis les plus puissants et plus acharnés, les démons étant déjà largement à la traine dans la guerre à l’information. Ils ont des anges, des humains des elfes et des démons dans leurs rangs. Comme nous, comme moi.

Alexiel est mort. De ma main : un traître à la solde de ses adeptes de Loki, les Forsaker. C’est le jour même que je recevais pour la troisième fois un messager, pour faire de moi un Séraphin. Mon refus. Son incompréhension. Tout comme le furent les deux messagers avant celui-là. Comment vaincre l’ennemi si le dirigeant change tout le temps ? Et puis, le titre en question bien que remplis de noblesse, n’attire que mon regard narquois. C’est quoi donc, que le Séraphin du Sacrifice ?

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...


Dernière édition par Fenris le Mer 20 Juil - 3:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 28
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Chroniques de Uriel / Fenris   Dim 4 Mai - 1:11

VII- Pensées d'une déchue:

La bataille est perdue, mais ce n'est pas grave. L'humiliation d'avoir été sauvé par Dieu en personne cependant risque de rester trop longtemps, car malgré ma demande au final, je n'ai pas sut me faire franchement aider par le psychologue que j'ai déjà rencontré par le passé, Benjamin Gates. Il a cependant révélé en moi une autre personnalité, opposée à la mienne, et qui m'a trahie. Ou est-ce moi qui l'ai trahie? Qu'importe. Je suis désormais à Dité, la ville souterraine. Qui habrite autant d'âme qu'un petit pays, alors que sa superficie est juste de 200km². Le test à été passé, la bataille rondement menée, je devient donc officiellement Fenris, dirigeante des anges déchus de Dité ainsi que de services bien supérieurs à ceux célestes. Malgré mes efforts d'autrefois, je dois admettre que j'étais loin du niveau des Forsakers.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques de Uriel / Fenris   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques de Uriel / Fenris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chroniques du Monde émergé
» Les Chroniques de krondor
» Fenris Le Bisclavret.
» Chroniques de la Tour de Laura Gallego Garcia
» Avatar et bannière pour Uriel Sol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les guerres éternelles :: Lois et légendes :: Chroniques personnelles-
Sauter vers: