Les guerres éternelles


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Description

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayaë Kihira
¤ Ange déchue du 8eme cercle

¤ Ange déchue du 8eme cercle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 991
Age : 24
Localisation : Pékin
Armes : Un Katana et, surtout, elle-même. o_O
Pouvoir : Transformation en Once
Statut :
Date d'inscription : 07/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Considérée comme Démone du 8ème Cercle
Autre: Aveugle depuis la Naissance

MessageSujet: Description   Lun 11 Juin - 19:11

Ayaë habite un petit appartement au-dessus de la rue la plus animée de Soul Gardian. Appartement qui, soit dit en passant, est hors de prix du fait -justement- de l'endroit où il se trouve. C'est pour cela qu'on se demande comment Ay, qui n'est pas si riche que ça, l'a obtenu... Mais bon... Passons à la description en pure forme...

Dès la porte d'entrée passée, ce qui n'est pas anodin vu le nombre de verrous placés dessus, on est de suite frappé par la luminosité qui inonde la pièce. Une grande baie vitrée donnant sur un petit balcon fait face à la porte et laisse passer une lumière bien trop rare aux Enfers... Lumière encore plus accentuée par les murs d'un blanc immaculé.
A droite de la porte se dresse un porte-manteau en bois tout ce qu'il y a de banal. On fait un pas vers la fenêtre, et l'étroite entrée s'élargit pour laisser place au salon. On distingue une porte sur le mur de gauche, et une autre à droite. Mais voyons déjà ce salon...

Contre le mur de gauche est appuyé un canapé de velours noir en face duquel siège une table basse de verre, elle-même posée sur un tapis de... De quoi au fait ? Une matière moelleuse ne ressemblant à rien de connu. Tout ce qu'on sait, c'est que le-dit tapis est d’une couleur entre le beige et le marron, s’accordant parfaitement avec la couleur, marron claire, du parquet flottant qui recouvre tout l’appartement. Sur le mur de droite est appuyée une imposante bibliothèque faite d’un bois étonnamment noir. Elle est composée de trois parties. Les deux parties ‘extérieures’ sont des étagères remplies de livres en braille de toutes sortes ; tandis que celle du milieu, protégée par une vitre épaisse elle-même fermée par une serrure, renferme des choses plus ‘précieuses’. Encore quelques livres, mais plutôt anciens, une surprenante bulle de cristal aux reflets irisés et constamment changeants, et quelques autres œuvres que quiconque qualifierait sans peine d’œuvres d’art. Mais ce que l’on voit en premier dans cette vitrine, c’est le magnifique katana trônant littéralement derrière la vitre, inaccessible. Un connaisseur aurait reconnu le travail des humains, plus précisément celui, parfait, de Masamune, le plus grand forgeron que le Japon ait connu.

Passons maintenant à la porte de droite. Elle donne sur une cuisine simple mais fonctionnelle, faite de nombreux placards plus pleins les uns que les autres de toutes ces gourmandises dont Ayaë raffole. Une table, toujours de verre, est adossée au mur. Deux fenêtres éclairent la pièce.

Reste la porte de gauche. Celle-ci donne sur la chambre d’Ayaë. Le lit, deux places, fait du même bois noir que la bibliothèque et recouvert d’une couette blanche, est situé contre le mur juste en face de la porte, à égale distance des deux autres cloisons. Une table de nuit, toujours faite du même bois, est accolée au lit. Une lampe est posée dessus. Une fenêtre plus longue que haute se trouve au dessus du lit.
Dans le mur de gauche est encastrée une grande penderie aux portes coulissantes. A l’opposé, donc contre le mur de droite, se trouve un bureau. Encore et toujours noir, bien évidemment. Un bazar indéfinissable y règne. A droite de ce bureau s’ouvre une nouvelle porte. Elle donne sur une petite salle de bain carrelée de blanc. On y trouve une douche tout ce qu’il y a de commun, avec une porte coulissante ; un W.C. ; et un lavabo. Pas de miroir, ni dans la chambre, ni là, puisqu’une aveugle ne ce soucie pas de se voir où que ce soit...

Dans l’ensemble, l’appartement est d’une propreté impeccable et dégage une impression chaleureuse bien loin de celle que sa propriétaire, plutôt froide, montre en public.
Il n'y fait jamais très chaud, quel que soit le temps et malgré la baie vitrée. Une femme qui se transforme en panthère des neiges a en effet de bonnes raisons de ne pas aimer la chaleur... Non ?!



-------------------------------------------------------------------------

Edit : Parce que j'ai peur de ne pas avoir été très précise, parce que j'aime les chose bien faites, et surtout parce que je n'avais rien d'autre à faire, voilà un plan (plus que sommaire, 'faut bien le dire... u_u) de l'appartement d'Ayaë...





Les traits rouges sont les fenêtres.
Les traits bleus sont les meubles.
Les traits noirs sont les murs.
[Le premier qui me dit que 'noir' n'est pas écrit en noir, je l'éviscère avec un cure-dent et lui fait avaler ses boyaux...Twisted Evil ]
Revenir en haut Aller en bas
 
Description
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description physique (PV: Gin et Lil Meyer)
» Cours de description Physique (PV Lokhlass)
» [HRP] Description de la forêt
» Description physique (PV Vlacula)
» Description & Plan de table

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les guerres éternelles :: Les Enfers :: Soul Guardian :: Demeure d'Ayaë Kihira-
Sauter vers: