Les guerres éternelles


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Invitée : Fenris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 28
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Mar 29 Avr - 19:55

Un instant, Fenris regarda le psy avec défiance et haine, mais le détourna rapidement. Les mots de l'humain ne l'atteingnaient pas vraiment, malgré cela, dans sa bouche sonnait quelques vérités durent à entendre.

-La raison au service de la rancune n'use pas de toutes ses capacités. Je suis donc une incapable, comme vous dites. Mais est-ce qu'un général ne va pas faire la guerre parce qu'il n'a pas les compétences d'un soldat? Je crois pas. Donc oui, je suis faible, faible comparée à Mickael, faible comparée à Dieu, mais cela n'empêche ni ma haine d'exister ni ma rancune de subsister. Et, Gates, si je désirais ce genre de commentaire pernicieux j'irais voir Hela. Et, si vous persistez, vous ne mourrez pas.

Elle se souvint quand bien des années auparavent elle avait lancé cette menace vide de sens pour ceux qui ne la connaissaient pas. Vordun en avait subit les conséquence alors, et les subissait encore aujourd'hui. Elle ne l'avait pas tué, "juste" enfermé dans son propre corps pour le reste de ses jours. Ces souvenirs, la firent sourirent, chose que Gates prendrait comme il le pouvait, quoi qu'il en soit, la menace était réelle, et elle se dit qu'il serait peut-être bon de se défouler...

-Ma proposition alors? Ca vous fera faire du tourisme, c'est une ville créée par des elfes, des démons, des anges déchus et des humains. Je demanderais pas trois fois.

Elle demandait car elle avait bien l'intention d'y aller, elle se trouvait en sécurité à l'intérieur des murailles de la ville, qui touchaient le sol et le plafond de l'immense caverne dans laquelle la ville se trouvait. Une muraille faite de pierres et de magie. Et, bien que la ville allait bientôt s'agrandir, les murailles extérieures resteraient toujours une des merveilles de la grande cité souterraine.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Gates
¤ Psychiatre

¤ Psychiatre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 26
Localisation : New York
Armes : Ses poings
Pouvoir : Ressent les émotions des gens pour les comprendre.
Statut :
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Psychiatre
Autre: Trés compréhensif, sociable et solidaire.

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Mar 29 Avr - 20:56

C'était pas très encourageant... Benjamin se leva, il tenta de lancer un regard méchant envers Uriel. Il savait comment s'y prendre pour ce genre de regard bien qu'il ne le faisait pas souvent, jamais même. C'était inhabituel de voir de la méchanceté dans son regard, et il lâcha sur un ton étrangement moqueur.

- Faible au point de demander de l'aide à un simple humain, vous n'oseriez jamais lever la main sur moi... Lorsque je parlais de faiblesse, je ne jugeais pas sur la puissance physique.

Il tourna volontairement le dos à Uriel, en signe de faux mépris. Le psychologue sentait son cœur se serrer légèrement, mais maintenant qu'il avait commencé son plan, il fallait qu'il aille jusqu'au bout. Il savait lui même ou il voulait en venir, il l'avait déjà fait, mais jamais à une ex archange, jamais à quelqu'un pour qui tuer ne signifiait pas grand chose... Tuer, ou pire encore.
Benjamin ignora une deuxième fois la proposition de la déchue. Il ne pouvait accepter, pas maintenant. Elle était pourtant alléchante, mais c'était soi lui, soit elle, et la santé de cette dernière le préoccupait bien plus. L'homme préférait de loin tout tenter pour que Fenris reprenne confiance en elle, tant pis s'il raterait une occasion en or de satisfaire sa curiosité.


- C'est étrange qu'une femme aussi fière et arrogante que vous reconnaisse une quelconque faiblesse, on croirait presque que vous voudriez crever.

Il gardait le dos tourné, le regard fixé dans le mur jaune pale de son salon.
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 28
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Mar 29 Avr - 21:25

Fenris regarda encore une fois Benjamin, celui-ci commençait à l'agacer. Elle se leva donc, sans prêter la moindre attention au regard que lui lançait Gates. Il lui faisait du vent quant à sa proposition, ne tenait pas compte de ses avertissements. Il semblait tellement sûr de lui, mais Fenris, elle, semblait absoluement calme.

-Vous m'emmerdez Gates, et je ne crois pas être venu demander de l'aide à un emmerdeur. Je vais tout de même répondre à vos élucubrations sans fondements. Une des personnes que j'estime le plus est un être humain, cependant, vos insinuations ne sont là que pour me faire réagir. Je vais donc réagir.

Un brin de concentration, mêlé à sa frustration ainsi qu'a sa agacement, et elle coupa les sensations provenants des nerfs auditifs et de ses cordes vocales. Sourd et muet, il lui serait très dur d'exercer son travail correctement, mais elle s'en foutait dans les grandes largeurs. Reprenant ses affaires, elle se demanda un instant ce que l'humain allait devenir. Après tout, il ne s'agissait en soit pas de maux dont il souffrait, mais d'un maléfice. Mais son attention n'y resta qu'une seconde avant de revenir à l'instant présent. Elle maitrisait parfaitement son art, et juste avant de partir, sur le seuil de la porte, se retourna vers Benjamin, et lui transmis en pensés, seul moyen de communication entre elle et Gates qui subsitait encore mis à part l'écriture.:

°Je vous soignerais peut-être plus tard, sachez que mes menaces ne sont jamais vides de sens. Je n'attendais pas de vous un miracle, mais au final vous êtes totalement inutile, je demanderais de l'aide à d'autres.°

Finissant ses pensés par un sourire triste pour l'humain, car il allait faire de la peine à voir, pour sûr, elle se retourna pour faire face à la rue, et passa la porte pour la fermer derrière elle.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Gates
¤ Psychiatre

¤ Psychiatre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 26
Localisation : New York
Armes : Ses poings
Pouvoir : Ressent les émotions des gens pour les comprendre.
Statut :
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Psychiatre
Autre: Trés compréhensif, sociable et solidaire.

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Mer 30 Avr - 17:23

Si elle ne jouait pas le jeu, on croirait presque qu'elle ne faisait pas d'effort. Ne trouvait-elle pas bizarre le fait que Benjamin change subitement son ton ? Qu'il devienne arrogant voire méchant alors qu'avant il cherchait bien ses mots et veillait à ne dire qu'une vérité en s'arrangeant pour qu'elle ne blesse le moins possible l'archange ? Qu'elle s'en aperçoive ou pas, peu importait, mais il aurait fallu qu'elle joue le jeu...

Il sentit un blocage au niveau de ses oreilles et de sa gorge. L'homme se demanda ce qu'il se passait mais un bourdonnement lui fit comprendre qu'il n'entendait plus rien autour... Il ouvrit la bouche pour demander une explication mais là encore, aucun son n'en sortit. Quelle horreur !

L'humain sentit son cœur s'accélérer, il voulut paniquer mais la voix de Fenris apparut dans son esprit. Inutile... Bien sûr que non, mais si elle se comportait aussi fièrement avec les autres, personne ne sera utile à son goût et elle ne sera jamais soignée... Le psychologue comprit cela dans l'immédiat, son regard qui était passé à la surprise redevint sérieux et il courut vers l'entrée ou la déchue s'apprêtait à sortir.

L'homme attrapa le bras de la dame pour la retenir puis il lui fit signe d'attendre quelques secondes. Il ouvrit brusquement son meuble et en sortit un calepin avant de prendre un stylo de sa chemise.
Il griffonna en majuscule des paroles qu'il montra aussitôt à l'ex-archange pour lui faire comprendre.


"ENERVEZ-VOUS

faîtes moi confiance..."


Puisqu'elle semblait si douée pour jouer avec les impressions des gens, elle pouvait au moins comprendre non ? Benjamin espérait que pour une fois elle fasse preuve d'émotivité, il fallait qu'elle s'énerve et peu importe si c'était contre lui. Elle devait au moins casser quelque chose, elle devait crier, hurler, peu importe si la raison était pauvre.

Car après la colère et la folie, venaient les larmes et le soulagement. C'était principalement là où le psychologue voulait en venir.




[Oui, désolé d'avoir ignoré ta dernière phrase mais perso j'ai pas envie du tout de faire du Rp avec un personnage sourd et muet,
et j'aimerais pas trop non plus qu'il passe pour un looser sur son propre métier parce que c'est quand même sa spécialité depuis 8 ans...

Ps : Arrête de contredire tous mes posts ! xD]
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 28
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Mer 30 Avr - 21:11

[Pas de soucis pour la dernière phrase, elle signifiait l'intention de Fenris, pas son fait. Quant à cette histoire de contredire... Je vois pas vraiment de quel truc tu parles, et j'ai franchement pas envie de tout relire, tu peux préciser?]

Elle s'arrêta quand l'humain la retint par le bras, et se tourna vers lui pour regarder les derniers gestes qu'il faisait avant de se retrouver tétraplégique. S'énervez écrivait-il, faire confiance demandait-il. Faisait-il preuve de cynisme? Elle s'énervait certes, comme tous les êtres vivants, mais elle avait suivit sa formation après tout, qui lui inculquait de ne pas les suivre jusqu'au bout, réfléchir lui disait-on. Et surtout, elle savait que si elle s'énervait, Gates n'en sortirait pas vivant, ou elle le laisserait dans un état dans lequel il préfèrerait mourir. Elle soûpira alors, et se concetra un chouilla pour parler mentalement avec l'humain.

°Si je m'énerve, c'est sur vous que je vais me faire les nerfs, et la dernière fois que je me suis énervée sur quelqu'un avec mon don, il s'est retrouvé dans un lit pendant quelques dizaines d'années à gémir mon nom quand il l'a pu. Je veux pas vous tuer Benjamin, donc je m'énerverais plus tard, et pas sur vous. Sur Hela tiens. En attendant, si je vous rends vos capacités, vous ne m'énervez plus, j'ai du boulot à faire aussi, et cela nécessite que je sois en pleine possession de mes moyens. Pour me répondre cependant, pas besoin d'un livre, énoncez vos pensées clairement suffira.°

Elle espérait en soit que le psychologue accèderait à sa demande, sinon il souffrirait longtemps de son handicap, jusqu'a en fait, qu'elle vienne le libérer. Ce qui pouvait durer plusieurs années, car elle n'avait pas les même priorités que les autres personnes en général. Restant donc sur le palier, elle toisa Benjamin quelques instants pour deviner ce qu'il allait faire, mais décida de ne pas trop y penser, n'étant pas du genre à se faire des remords en général.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Gates
¤ Psychiatre

¤ Psychiatre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 26
Localisation : New York
Armes : Ses poings
Pouvoir : Ressent les émotions des gens pour les comprendre.
Statut :
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Psychiatre
Autre: Trés compréhensif, sociable et solidaire.

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Mer 30 Avr - 22:11

Là, c'était du manque de confiance... Benjamin ne voulait pas abandonner, il se fichait de sa santé car pour le moment la seule chose qui le préoccupait était celle de Fenris. Suite à la dernière parole de cette dernière, il tenta de lui répondre en pensant de façon claire bien qu'un peu maladroite pour une première fois.

°Ne vous inquiétez pas pour moi... Ce que je comprend pour le moment c'est que vous ne faîtes pas confiance en ma manière de procéder. Je ne demande que votre confiance, ce que j'attends de vous pour le moment, c'est que vous déversez ce que vous avez sur le cœur, sur moi s'il le faut... La colère est le meilleur moyen pour cela, entrez dans mon jeu je vous prie Fenris..°

En parlant de cœur, le sien était légèrement serré... Fenris devait lui faire confiance ! Il se pouvait que ça soit dur pour elle, mais une guérison pour ce genre de chose prenait non seulement du temps, mais ça ne se faisait pas sans douleur non plus. Et si le patient n'avait pas confiance en son psychologue, ce dernier devenait réellement inutile.

Si la déchue faisait ce qu'attendait l'homme, ce dernier ne manquera d'user de son expérience pour commencer réellement l'entretien... Par les consolations peur-être.
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 28
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Mer 30 Avr - 23:07

Décidément cet humain ne comprennait pas. Sa confiance, personne ne l'avait. C'était peut-être cela qui l'avait isolé pendant tant d'années, non! Pas peut-être, c'était chose sûre. Faire confiance à cet humain donc? Son habitude lui disait que ce serait chose stupide, les humains de plus sont tellement... Faillibles. Mais l'humain après tout, disait de ne pas s'inquiéter pour son intégrité physique. Elle allait donc satisfaire ses désirs, et pour commencé, retira son maléfice, rien en fait pour que Benjamin puisse l'entendre parler, pas par la pensée.

-Gardienne de la porte, cela implique protéger par tous les moyens. Cela équivaudrait à être directrice de la NSA et CIA américaines, des RG français, du MI-5 anglais et de nombres encores d'organisations dont vous ignorez le noms.

Simplement donc, elle se réavança dans la demeure de Gates, et ferma la porte derrière elle. Pas envie qu'on la voit en train de martyriser ce pauvre psy.

-Crier est une chose que je fais après mes subalternes, sans rage aucune dans la voix pourtant, frapper et trancher sont des arts dans lesquels j'ai appris à tirer satisfaction et par là plaisir, pour ne pas être déchue. Ce qui donc fut inutile. Je peux donc faire ce que vous me demandez. Mais je doute de l'utilité de cela.

Mais elle n'avait pour l'heure pas le coeur à cela, et c'était sûrement ce que Benjamin essait de vaincre, cette morosité apparente, cette passivité qui était en elle pour l'heure. Mais elle pensa soudain à quelque chose. Ce n'était pas Gates qui l'aidait, là en face d'elle, c'était Mickael qui se moquait de son impuissance à combattre. L'imagination de Fenris est impressionnante, au point qu'elle se déversa presque aussitôt entièrement dans cette démence qui serait dur à arrêter. Un brin de logique lkui intimma cependant, de jeter ses deux épées dans un autre coin de la pièce avec d'estropier le psychologue. Elle le prit par la gorge, et le souleva du sol. Bien que faible physiquement en comparaison avec Mickael, elle n'en restait pas moins forte par rapport à un humain qui comme Gates, n'avait subit aucun entrainement intensif dans sa vie. Elle s'avança dans la pièce, portant Mickael à bout de bras, serrant sa gorge entre ses doigts. L'ange trépasserait, oui! Ce séraphin qui était depuis longtemps sur son chemin... Depuis dix ans! Qu'es-ce qui avait bien put se passer il y a dix ans! Elle rageait de ne pas le savoir, mais savait pourtant qu'il ne faudrait pas qu'elle le sache. Pourquoi? Pourquoi! Putain d'ange prétentieux! Et par dessus tout, qui avait ses raisons de l'être! Comment ne pas le haïr!
Elle arqua le dos, courba l'épaule, et projeta Mickael au travers de la pièce et celui-ci percuta de plein fouet le mur de l'autre côté, faisait vibré les quelques trucs qui y étaient accrochés. Mais elle était toujours là, avant même qu'il ne touche le sol.

-Alors Mickael? Je pige pas, tu as eu quatre occasions de me tuer. Même sans ta dague... Alors Mickael? MICKAEL!

Les yeux rageurs de Fenris dévisageaient Benjamin, sans voir l'humain ou que ce soit.

**Imbécile... Continue comme ça tu verras! Ca aide pas pour la discretion un meurtre à NY!**

**C'est Mickael! Je DOIS le tuer!**

**Mais quelle conne tu fais... C'est incroyable.**

-Benji, vous semblez pas vraiment comprendre, si ça continue comme ça elle va vous buter...

-Casse-toi! Il est à moi... Je m'en vais lui arracher ce qui lui tiens lieux d'ailes...

Elle repis "Mickael" par la gorge, et le soulevant, lui tira un bras, vu qu'il ne semblait pas vouloir sortir ses ailes. Le plaquant au mur, la tension qu'elle exerçait sur le bras se voulait lente et sûre.

**Calme-toi ma poule... c'est pas une cuisse de poulet que tu as dans la main tu sais...**

-TA GUEULE!

**Le pire dans tout cela, c'est que parles toute seule. Tu veux un secret? Je savais que tu allais faire une bataille contre Célestia. Trois autres personnes étaient au courant. Une devinette genre charade! Trois noms à deviner, trois indices! Mon premier t'as sauvé la peau pour pas que JE crève, mon second se prend facilement au jeu du combat, et mon troisième... Bah, complètement inutile et mort à présent. Alors?**

Bien que tirant toujours le bras de Benjamin, Fenris avait cessé d'augmenter la tension, au pire à présent, l'humain risquait de se faire déboiter l'épaule et le coude...

-Arrête! Pas ça, je veux pas entendre ça!

**T'inquiète, je donne pas la solution facilement... Tu es assez maligne pour deviner après tout, non? Et puis, c'est plus qu'une question d'heures à présent, je peux me permettre quelques fantasies.**

-Mais tu vas te casser oui?

**Lâche cet humain. C'est franchement inutile de le tuer. Même le sort de Vordun avait ses raisons, là tu tues un humain que tu prends pour un séraphin... **

-Hein?

Fenris observa quelques instants la scène. Ces yeux avaient tantôt occillés du noir au bleu, ses expressions sur son visage changeans de la même manière que quelqu'un met et enlève un masque. Elle tenait dans ses mains Benjamin Gates. Il avait éprouvé le désir de subir sa rancoeur, et heureusement pour lui n'avait au final aucun mal permanent. Elle lâche Gates donc de ses deux mains et se prit le front.

-Pitoyable. Je me passe les nerfs sur un humain! Bon, je me casse d'ici avant de foutre encore plus la merde.

En disant cela, Fenris se retourna pour aller reprendre la poprte qu'elle allait prendre quelques courts instants plutôt. Elle aurait simplement dû ne pas impliquer ce psy, mais elle l'avait fait, et préférait éviter qu'il ne meurt de manière assez douloureuse par sa faute.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Gates
¤ Psychiatre

¤ Psychiatre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 26
Localisation : New York
Armes : Ses poings
Pouvoir : Ressent les émotions des gens pour les comprendre.
Statut :
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Psychiatre
Autre: Trés compréhensif, sociable et solidaire.

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Mer 30 Avr - 23:19

Elle a réagi... Enfin... Benjamin ne regrettait pas, mais il commençait à se demander s'il y survivrait. Des petits gémissements étouffés sortaient de sa bouche lorsque la déchue le souleva du sol par la gorge. Cette dernière le jeta ensuite contre son propre mur et il sentit des craquements au niveau de son dos suivit d'une grande douleur qui prolongea sa colonne vertébrale. Il poussa un cri qu'il étouffa aussitôt. Il l'avait voulu, il n'avait pas à se plaindre.

Quelques secondes plus tard elle le prenait à nouveau à la gorge, tirant violemment et d'une force incroyable sur son bras. Etrange, elle confondait également de personne.. Mickaël ? Le psychologue eut le temps de se dire 'tant mieux', bien que son corps aurait préféré qu'elle se rende compte de l'illusion.
La voix familière d'Uriel apparut, l'autre personnalité revenait, elle voulait empêcher Fenris de tuer l'humain ? Ce n'était pas plus mal après tout.
L'homme laissa faire, il souffrait et tomba à genoux lorsque Fenris le lâcha. Cependant, il se releva brusquement lorsqu'elle se dirigea vers la sortie.


- Attendez ! S'exclama t-il avant de pousser un cri de douleur suite au nouveau craquement dans on dos et son épaule. Cependant il s'avança raide comme un piquet vers l'ex Archange.

- Je viens avec vous.

était à bout de souffle, et il n'en avait pas fini avec sa patiente...
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 28
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Jeu 1 Mai - 1:47

Fenris sortait à peine que Benjamin lui dit d'attendre, pour lui dire qu'il la suivait. Elle arqua un sourcil, décidément, ça n'allait pas être de la tarte ce trajet... Si elle devait écouter les provocations de Gates ou un truc du genre, pendant tout le voyage qui allait suivre, et si elle ne voulait pas le tuer, elle allait finir en camisole de force. Reprennant sa route elle se dirigea tout simplement vers la voiture de Benjamin garée juste en face, et en un instant elle dévérouilla la voiture, si rapidement qu'on eu dit qu'elle en avait les clefs. Elle se mit donc coté conducteur, et démara l'engin puis, baissant la vitre, s'adressa à Benjamin:

-Si vous venez, faudra arrêter un instant avec votre baratinage, ça serait dangereux en voiture. On va pas faire tout le trajet ainsi, mais le fait est que la cité de Dité où se trouve Midgar est protégée magiquement, on peut pas y rentrer de la sorte, ce qui en l'occurence me gêne énormément.

Elle remonta la vitre de la voiture, et inspecta quelques secondes l'automobile. Elle en avait couduit plusieurs, mais entre les modèles automatiques et manuels, les voitures qu'il ne faut pas trop pousser et celle qui faut au contraire beaucoup pousser, et toutes les autres catégories de voitures, elle n'aimait pas se trouver surprise en court de route.

Elles servaient à quoi déjà les pédales?

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Gates
¤ Psychiatre

¤ Psychiatre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 26
Localisation : New York
Armes : Ses poings
Pouvoir : Ressent les émotions des gens pour les comprendre.
Statut :
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Psychiatre
Autre: Trés compréhensif, sociable et solidaire.

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Jeu 1 Mai - 13:09

- J'attendrais que vous m'accordiez un peu plus de confiance avant de reprendre. Répondit l'homme, surpris de ce sans gêne.

Le psychologue recula un peu, il hésitait avant de monter pour de bon. Et puis il avait encore mal au dos, peut-être devra t-il voir un médecin.
Et.. Mais oui, s'il y allait, il n'était pas sûr de revenir pour le lendemain, c'était même trop peu probable. D'ailleurs allait-il en revenir ? Il ne pouvait pas rater un jour de travail, il aurait fallu prévoir ce 'voyage' à l'avance.

Fenris n'était pas prête à faire confiance à Benjamin, enfin pas encore. Il ne pourra donc pas l'aider tant qu'il n'aura pas sa confiance. Et ce n'était surement pas en la collant qu'il l'obtiendrait...

Finalement l'homme recula en regardant l'ex archange, une main dans le dos et une petite grimace temporaire sur le visage.


- Bon... Revenez quand vous serez prête à me faire confiance. Je suis navré de vous dire que tant que vous serez aussi méfiante avec moi, et c'est bien la première fois que je vois ça, je ne pourrais rien pour vous... Je ne peux que vous souhaiter bonne chance Fenris, vous savez maintenant où j'habite, la carte de mon cabinet se trouve dans la voiture, c'est à vous de savoir plus tard si vous souhaitez que je vous aide ou non. À bientôt j'espère, à moins que vous ne réussissez à guérir de vous même, je l'espère aussi...

Il ne pourra pas dire qu'il n'avait rien tenté. L'humain afficha un sourire triste.
Triste parce qu'il n'avait pas pu aider cette femme, triste parce qu'il laissait volontairement passer une occasion en or de satisfaire sa curiosité, triste parce qu'il faisait passer son devoir avant sa passion

L'homme ressentait cet échec qui lui pesait dans le ventre, il savait qu'il n'en dormirait pas. Il ne pouvait rien faire pour l'instant... Tout ce qu'il espérait c'était que Fenris guérisse, qu'elle reprenne confiance en elle, seule s'il le fallait...

Il repartis et referma la porte derrière lui, le visage accablé par la peine. Psychologue... Il ne méritait plus son titre à présent... C'était la première fois qu'il n'arrivait pas à aider une personne, et cette première fois était plus que douloureuse... L'homme s'allongea sur le dos sur son canapé. Son regard fixant le plafond comme faisaient ses patient à son cabinet. Il tourna lentement la tête en grimaçant de douleur lorsque son dos craqua à nouveau. Il faudra qu'il aille voir un docteur...
Son regard se posa sur une photo de sa mère et son père encadrée et posée sur la cheminée.


- Ce soir je me sens seul... Suis je si mauvais ?
Ce soir, votre fils à échoué papa, maman...
Si vous saviez comme je m'en veux...
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 28
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Ven 2 Mai - 17:31

Pouvant voir que Gates ne viendrait finalement pas, Fenris haussa des épaules. Si il était choqué par sa manière d'agir, il aurait visiblement du mal à comprendre que le comportement actuel qu'elle avait était assez proche de la confiance qu'elle accordait à ses proches.
Elle lança la voiture a travers la ville, se remémorant l'emplacement dans celle-ci de l'aéroport, fallait prendre l'avion pour pas laisser de traces magiques dans les airs. La sécurité à Dité était primordiale, et plus de la moitié de la ville était chargée de s'en occupé par divers moyens, sans compter les nombreux agents extérieurs.

[HRP: Fenris quiite le sujet]

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   

Revenir en haut Aller en bas
 
Invitée : Fenris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Le Partenariat est-il ouvert aux invités?
» Fenris Le Bisclavret.
» Les Invités de mon père [DVDRiP]Comédie dramatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les guerres éternelles :: La Terre :: New York :: Maison de Benjamin Gates-
Sauter vers: