Les guerres éternelles


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Invitée : Fenris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Benjamin Gates
¤ Psychiatre

¤ Psychiatre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 26
Localisation : New York
Armes : Ses poings
Pouvoir : Ressent les émotions des gens pour les comprendre.
Statut :
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Psychiatre
Autre: Trés compréhensif, sociable et solidaire.

MessageSujet: Invitée : Fenris   Mar 22 Avr - 21:59

L'humain resta silencieux à la réponse d'Uriel. Bon, ça commençait à faire beaucoup là... Soit elle avait un sérieux trouble mental, et dans ce cas elle avait bien fait de venir voir le psychologue, soit il y avait une part de vérité dans ses paroles... Malgré le fait que ce soit bien exagéré, l'homme se surpris à espérer que ce soit la deuxième solution. Il aimerait tant rencontrer un être de race différente...

- Puis je vous demander d'enlever vos chaussures en entrant ? Demanda t-il d'un ton naturel. Il était tout à fait normal qu'il ne veuille pas voir son carrelage et ses tapis salis par du sang poisseux et collant.

L'humain ferma sa voiture à clé en sortant, puis il rejoignit son invitée qui l'attendait déjà devant chez lui. Il ouvrit la porte d'entrée et invita cette dernière à le suivre tandis qu'il pénétrait dans sa maison.


- Faîtes comme chez vous madame, voulez vous un verre d'eau ?

Pénétrant dans son salon, il alluma la lumière. Il y avait une télé, située entre deux fenêtres qui donnaient sur la rue. Devant la télé se trouvait un canapé ainsi qu'un fauteuil. Une porte vitrée se trouvait de l'autre coté du mur et donnait sur un jardin couvert de pelouse faisant 1600 m². L'herbe était bien entretenue et un petit potager était établis sur la gauche pour le jardinage.

Benjamin posa ses clés sur son meuble. Inutile de refermer la porte à clé, il fallait tout faire pour que son invitée se sente à l'aise, et se savoir enfermée dans la maison d'une personne qu'on ne connaissait que très peu n'aidait pas beaucoup...
L'humain prit son journal intime en main, il le rangea dans un tiroir afin de mettre un peu d'ordre. Il y avait également ces gros livres angéliques et démoniaques qui lui avaient appris l'existence des autres races ainsi que des autres mondes. Il n'avait pas fini de tout lire, il finira plus tard. Ne sachant pas où les mettre, il les laissa sur le meuble.

L'homme jeté un regard vers les escaliers situés juste à l'entrée de sa maison. Il faudra fermer les volets à l'étage aussi...
Quelle idée d'avoir une aussi grande maison lorsqu'on vit seul, enfin, peut-être ne sera t-il pas seul toute sa vie... Il l'espérait d'ailleurs ! Voir des petits Gates courir dans son jardin, installer une balançoire pour eux, leur acheter une console et des jeux lorsqu'ils seront plus grands, leur payer leurs études et les voir partir... Tel était le quotidien de la vie, mais c'était une expérience si fantastique que jamais un parent ne regrettait d'avoir fait un enfant.


- Je ne sais pas si vous arriverez à commencer, c'est pourquoi je ferais le premier pas.

Passant par la cuisine, il remplit un verre d'eau qu'il déposa sur la table au centre du salon, devant le canapé et le fauteuil, puis il prit une chaise pour s'y assoir. Il n'aimait pas beaucoup être assis aussi confortablement ou plus que son 'patient', c'est pourquoi il préférait une chaise afin de ne pas paraître trop décontracté. La personne en face, elle devait être décontractée. Il fallait qu'elle soit en confiance avec son psy, qu'il n'y ait aucune tension entre eux. Mais généralement le feeling passait très facilement entre Benjamin et ses patients.

- Certains de vos gestes sont crispés, votre démarche est tendue, votre visage sombre, vos yeux trahissent une énorme frustration. Tout ce qui sera dit dans cette pièce, ne sortira pas de cette pièce.
Tout d'abord, vous sentez vous différente des gens qui vous entourent ?


Différente... Dire que le mot était si faible, lorsqu'on connaissait la nature de la déchue...
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 27
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Mar 22 Avr - 22:27

Elle pénétra donc dans la demeure de Gates ses chaussures à la mains pour ne pas tout saloper, et malgré le fait que ce soit pas parfaitement rangé, Fenris n'y voyait aucun problème particulier, elle-même étant bordélique quand elle était chez elle. Enfin, quand elle avait un chez-soi, chose qui n'était plus à l'ordre du jour désormais. L'attitude cependant de Benjamin la décrispa et elle ne put retenir un petit gloussement. Il s'y croyait vraiment à son travail! Mais la description d'elle que Gates donna ne fit que la rendre de mauvaise humeur et lui rappeler son "echec" de la veille. Echec face à Dieu bien que sa mission soit une réussite. Elle s'assit donc sur un des fauteuils qui était présent dans la pièce principale où ils se trouvaient. Cependant, bien qu'elle savait que Gates ait connaissance d'être anormaux à son monde, il la prendrais pour une folle si elle parlait ainsi de ce qu'il s'était passé. Elle retira donc son bustier et n'eut ainsi sur le haut du corps plus que son soutien gorge. La situation était pour le moins embarassante pour un humain en générale, elle le devinait. Mais elle déploya ses ailes directement après cela, ses ailes noires désormais, comme le geai.

-Je fus Uriel, Gardienne des portes Céleste du monde des anges. J'ai trahie. Je suis Fenris désormais, résidente de L'Utgard avec Loki, Hela, Jormund et Surt. J'ai tuer au bas mots une centaine de millier d'anges en amenant là-haut des démons et en envoyant une bombe atomique, ainsi que des trucs que vous ne comprendriez pas. J'ai été vaincue malgré le fait que j'ai réussi ma mission. Par Dieu en personne. Donc pour répondre à votre question à présent, oui, je me sens différente, mais là ne réside pas le problème principal je crois.

Un petit monologue explicite qui racontait grossièrement la situation. Suite à cela, elle rétracta ses ailes, car elle n'aimait pas les montrer sur Terre, sauf dans certains lieux sûrs, et elle n'était absoluement pas sûre que la maison de Gates le fut. Soupirant donc elle se releva, et alla prendre le verre d'eau que gates avait rapporté. L'eau était comme presques tous les fluides, un transmetteur magique comme d'électricité et de chaleur. Elle trempa deux doigts dans le verre et dessina avec quelques symboles transparents sur la table, et se concentra. L'eau sur la table se mis alors à briller. Le but n'était pas de cramer la table ou de carboniser la maison tout de même (pas vrai?).

-Voyez-vous Gates - ou puis-je vous appeler Benjamin ? - j'ai honte, honte de m'être fait battre si aisément, même si c'est par Dieu en personne. Même si je sais que Hela - qui ne peut pas me supporter -comprendra que je ne pouvais pas faire grand chose. Or, j'ai besoin d'être en pleine possession de mes moyens, et cette frustration que vous avez senti, je dois m'en débarasser. Vous appliquerez-vous à m'aider, malgré mon statut désormais d'ange déchue? Car je suis sûrement aussi populaire là-haut que Lucifer en personne. (Je me demande, tiens, si il est bien parti de Célestia, ca serait balot quand même...)

Elle n'aimait pas discourir, mais encore moins que la personne en face d'elle ne puisse lui répondre corrèctement, or Gates avait besoin de toutes les informations nécessaires pour juger à sa guise la tâche qu'elle lui donnait. Elle finit donc de boire le verre d'eau et alla se rassoir sur le fautueil, Gates étant installé sur une modeste chaise. Ces humains avaient une notion étrange du confort tout de même, ils ne prennent même pas leurs aises chez eux. Peut-être est-ce simplement Gates qui agit de la sorte, car elle n'avait vu aucun membre du Service - tous des humains- agir ainsi quand elle était venue visiter les planques qu'ils possédaient.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Gates
¤ Psychiatre

¤ Psychiatre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 26
Localisation : New York
Armes : Ses poings
Pouvoir : Ressent les émotions des gens pour les comprendre.
Statut :
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Psychiatre
Autre: Trés compréhensif, sociable et solidaire.

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Mer 23 Avr - 17:27

Assis sur la chaise, une main sous le menton, il regardait avec attention sa patiente. Enfin, avec une attention professionnelle bien sûr... D'ailleurs, il eut un haussement de sourcil en voyant la dame se mettre en 'petite' tenue devant lui. Eh, il était psy, pas docteur... Ce qui suivit bluffa totalement l'homme qui écarquillait les yeux sous a perplexité.

Uriel fit son discours, elle possédait deux grandes et magnifiques ailes noires dans son dos qu'elle rétracta une fois qu'elle fut sûre que l'humain les avait bien regardé. Elle avait ensuite exécuté un tracé surement magique sur la table avec son verre d'eau.

Benjamin restait silencieux, même une fois que l'ange déchu avait fini de parler, il restait quant à lui plongé dans ses réflexions. Ayant repris son air sérieux, il faisait la comparaison entre les dires de la dame et les livres qu'il avait lu. Des lignes lui avaient déjà parlé d'une certaine Uriel, archange sur Celestia. En revanche il ne connaissait rien sur l'Utgard, ni les autres personnes qu'elle avait énoncé.

Le problème était facilement discernable, elle s'était faîte vaincre par son pire ennemi, apparemment c'était de manière trop simple malgré la grande guerre qu'elle avait énoncé. Elle voulait oublier sa honte, se débarrasser de cette colère, cette désagréable sensation d'échec, en gros, elle voulait reprendre confiance en elle.
Bien que l'enjeu et la personne ne soit pas aussi grand, Benjamin avait quand même déjà eu un cas de figure d'une personne qui voulait faire un trait sur quelque chose dont il n'était pas fier, d'une personne qui ne croyait plus en elle même.

Seulement, Fenris semblait exiger du psychologue qu'il la soigne, mais elle devrait pourtant savoir que ça n'était pas aussi simple, ses méthodes n'avaient rien de magique. À moins ce que l'on qualifie la psychologie comme une magie 'spéciale', et là l'homme pouvait se vanter de la maîtriser plutôt bien.
Seulement c'était plus de la médecine que de la magie.
Elle ne voulait pas être déçue, il ne voulait pas la décevoir.

Après un profond moment de silence, il se leva en parlant d'une voix douce et claire.


- Vous avez besoin de repos Uriel, mais aucun d'entre nous n'a le don de ramener le soleil. Un sommeil, un regain d'énergie, offre au corps, quel qu'il soit, un meilleur éveil, une plus grande vivacité d'esprit. L'âme à besoin de repos pour pouvoir réfléchir en silence. Vous avez vous même cerné votre problème, je vais essayer de vous aider à le résoudre. Mais il y a de fortes chances pour que ces premières heures vous paraissent ennuyantes, voire inutiles. Je pense que vous vous sentirez mieux lorsque votre 'lit' se lèvera.

Il savait à peu près quel était le moyen de repos des anges. La lumière du soleil. Ils s'en nourrissaient et se reposaient avec. L'humain se dirigea vers les fenêtres pour les ouvrir et fermer les volets. Une fois qu'il eut fait la première, il se retourna vers la déchue.

- Pouvez vous manger de la nourriture humaine ?

Il ferma ensuite la deuxième fenêtre et se rassit sur sa chaise en regardant attentivement la femme. S'il devait passer une nuit blanche pour aider cette déchue, il le ferait, mais il espérait que cette dernière accepte de manger pour qu'il mange lui aussi. Si elle ne voulait pas manger, il ne mangera pas non plus. Les personnes en général n'étaient pas toujours très à l'aise avec quelqu'un qui mange à coté d'eux.
L'humain fixait complètement les yeux d'Uriel. Il se concentrait totalement sur les sombres émotions qui se dégageaient de sa patiente. Il ressentait chaque onde de fureur, cette once de mépris, encore un peu de surprise pour le choc de la fin de guerre, mais surtout de la déception... De la déception envers soi même... Ainsi, le psychologue ressentait toutes ses émotions, et il avait du mal à les contenir... Il accéléra le rythme de sa respiration puis ferma les yeux. N'importe quel être humain se serait suicidé avec de telles émotions. Il rouvrit les yeux pour regarder à nouveau Uriel, sa voix se fit grave et concentrée lorsqu'il parla.


- Que ressentiez vous avant l'intervention de Dieu ?
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 27
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Mer 23 Avr - 19:20

La réaction de Benjamin fut calme, ce qu'elle attendait en général de ses interlocuteurs. Elle savait que ce genre de maux ne se gériraient pas en une journée, mais elle avait le temps devant elle. Quand il se leva pour discourir à son tour et pour ensuite fermer les volets tout en ouvrant les fenêtres, elle le suivit du regard. Une histoire en tout premier de repos, ça c'est sûr, elle était épuisée mais n'avait pas vraiment eue le temps de se reposer. Quant à se nourir, ne l'avait-il pas vu boire de l'alcool? Enfin, cela ne voulait pas dire qu'elle pouvait manger mais bon, le principe était grossièrement le même.

-Nourriture humaine, elfique, démoniaque et evidement angélique. J'ai séjournée dans chacun des mondes, j'ai donc l'habitude. Mon ancien grade faisant de moi un des remparts de Célestia, Grande Archange, Gardienne de la Porte Céleste. Ca sonne bien non? Mais désormais c'est Fenris

Benjamin se rassit ensuite après s'être occuper des fenêtres et il l'observa tout en la regardant dans les yeux. Elle soutint le regard de l'homme sans gêne aucune, et sourit à nouveau à la question qu'il posa.

-Juste avant? J'étais sur le chemin d'une victoire totale, pas toute à fait sûre de moi, mais pas loin. Cependant si vous parlez d'une période plus vaste... Cela fait 10 ans que je prépare ma chute, car je ne crois plus en Dieu. On m'a ordonné de tuer les deux seules personnes que j'ai aimés physiquement et moralement, de tuer ma soeur, et durant la bataille j'ai perdu un de mes trois enfants. Ensuite, sachez que cette bataille n'a eu lieu, pour moi, que pour remettre les choses en place dans la tête des anges, qu'ils puissent voir de leurs yeux la guerre et ses horreurs qu'ils demandent a d'autres d'exercer. Et aussi de "rituel de passage" envers une organisation qui m'a fournit mes armes les plus puissantes pour cette bataille.

Elle se leva du fauteuil pour réfléchir à la question. Une question en fait. Il y a dix ans, elle s'était elle-même retirée une partie de sa mémoire et de sa personnalité. Elle n'avait pas chercher à comprendre pourquoi car elle savait qu'elle ne l'aurait pas fait sans raisons de première importance. Quel était donc ce secret qu'elle-même ignorait? Car il faut le dire, ce genre de chose est rare.

Qu'allait-elle devoir faire une fois cela finit? Elle avait tant pleuré autrefois, tant été humiliée, puis quasiment vénérée par ses subalternes, sûrement ce qui était à l'origine de son arrogance actuelle. Fenris ferma les yeux. Ce n'était pas son genre de tout ressasser ainsi, mais il le faudrait bien pour mettre les choses à plat. Elle repensa un instant à l'ensemble de la bataille. L'arrivée de son armée, par surprise au centre de Célestia. Et au milieu de son armée, dissimulé, Mickael et ses troupes. Comment avait-il put être mis au courant? Elle savait qu'elle s'était précipité sur la fin et que cela avait dû attirer des soupçons à son égard, mais de là à rassembler toutes les armées célestes, ainsi que les guerisseurs... Forcément, quelqu'un avait indiqué son plan à Mickael. Mais elle-même avait choisi le lieu de "débarquement" des armées, n'en avait fait part à personne. Et l'avait choisi que quelques heures avant l'attaque. Un télépathe? Elle aurait sentit son intrusion au moins, son don étant en gros de la même nature. Quel que soit la manière dont il s'y était pris, un traitre avait infiltré les rangs, elle ne savait pas si il était dans els armées qui se sont faites massacrer, mais il était peut-être parmi ceux qui s'étaient échappés avec les survivants démons de la bataille.

Seulement, il ne fallait pas se laisser submerger par la rage, par la confusion. Elle refoula en elle ces sentiments inutile, de la même manière qu'elle l'avait fait pour s'analyser mentalement. Devenir froide, plus froide encore que la glace. Si elle était extérieure à la situation, qui serait le principale suspect? Elle-même. Tant de démons étaient morts, et malgré les pertes du côté des anges, celles du côté des démons n'étaient pas ce que l'on pouvait dire "minimes". Mais comment aurait-elle put trahir sans le savoir? Qu'elle erreur avait-elle commise? Car cela devait être une énorme erreur...Sait-on jamais. Elle eu une idée et se retourna vers Benjamin.

-Je connais les détails de la bataille, mais l'emplacement des autres troupes n'était pas normal. Une seule personne pouvait les avertir correctement, et c'est moi. Serais-je schyzophrène?

Le ton était vraiment sérieux, la voix froide et cassante, car cela représentait une humiliation totale, perdre une bataille par sa propre faute et nno seulement a cause de la puissance ennemi.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Gates
¤ Psychiatre

¤ Psychiatre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 26
Localisation : New York
Armes : Ses poings
Pouvoir : Ressent les émotions des gens pour les comprendre.
Statut :
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Psychiatre
Autre: Trés compréhensif, sociable et solidaire.

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Ven 25 Avr - 15:11

Grande Archange, Gardienne... Cela lui faisait un peu penser à la chef des vampires. Soit il avait vraiment le chic pour tomber sur des hauts gradés, soit tous les non terriens sont hauts gradés. Benjamin l'observait, elle disait s'appeler maintenant Fenris. Pourquoi donc lui avait-elle dit que les deux noms allaient ?
L'homme était attentif à tous les moindres faits et gestes de la déchue. Il ne fit apparaître aucun signe, aucune émotion lorsque cette dernière supposa être schizophrène. Il n'était pas là durant la bataille, il ne savait pas si un traître avait pu se faufiler dans son groupe, c'est pourquoi il se basa sur les paroles d'Uriel pour se faire un premier avis.

Le psychologue se leva à nouveau.


- Il y a un moyen de savoir si vous êtes atteinte de ce trouble. Il suffit de faire appel à votre ou vos autres personnalités s'il y a. Mais avant d'entreprendre quoi que ce soit, laissez moi vous expliquer que si vous possédait une ou plusieurs autres personnalités, et si je les fais venir, vous n'aurez plus le contrôle de votre corps. Je pourrais toujours si ça fonctionne, vous rappeler ensuite, mais j'ignore totalement le caractère de celui où ceux qui se cache en vous, et vous savez aussi bien que moi que mon niveau de puissance est bien inférieure à la votre.
C'est un risque à prendre, mais il se peut également que vous n'ayez aucun trouble psychologique, si ce n'est cette colère née de l'échec dont vous voudriez vous débarrasser.


L'homme se dirigea vers le couloir où il prit son sac en main pour l'amener dans le salon. Il approcha sa chaise du canapé d'Uriel avant de se rassoir juste devant elle, son sac à ses pieds. Il fixait gravement l'ex archange pour savoir sa décision. Il avait un pendule dans ses affaire. Il s'en servait toujours face aux cas de double personnalité, pouvant ainsi faire appel à la personne dont il souhaitait parler. Il a déjà collaboré aussi avec la police pour avoir interrogé un schizophrène qui possédait 4 facettes, sur un meurtre.
Il n'y avait la dedans rien de magique, tout était psychologique...

La psychologie possédait ses vertus, ses inconvénients, comme la magie, était-elle alors une sorte de magie ?


- Quoiqu'il arrive, un schizophrène jongle justement entre ses personnalités, donc la personne avec qui je suis en train de parler, vous, reviendra en possession de ce corps. Mais je ne sais pas en quel état, ni où, ni encore quand... Je ferais mon possible pour garder la situation en main.
Êtes vous prête ?
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 27
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Ven 25 Avr - 19:12

Fenris réfléchit quelques instants aux propos de Benjamin sur l'idée de sa schizophrénie. Mais elle décida après quelques instants de laisser faire l'humain, après tout l'hypnose, car c'était de toute évidence se qu'il allait faire, était le seul moyen de savoir sous peu si elle avait vraiment un soucis au niveau mental. Enfin, chose stupide! Selon certains, sa façon d'être présente en soit déjà un problème au niveau psychologique. Combien de fois l'avait-on traitée de folle? C'est seulement aujourd'hui, tandis qu'elle se trouvait sur Terre qu'elle se rendit compte qu'ils avaient peut-être raisons...

-Faites donc Benjamin.

Elle ne s'attendait pas vraiment à un résultat probant, mais il fallait tout de même essayer, car elle savait que l'hypnose ne marchait pas sur tout le monde. Et puis, elle était venue pour ça non? Enfin, c'est ce qu'elle pensait il y a quelques temps, à la fin de la bataille du moins.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Gates
¤ Psychiatre

¤ Psychiatre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 26
Localisation : New York
Armes : Ses poings
Pouvoir : Ressent les émotions des gens pour les comprendre.
Statut :
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Psychiatre
Autre: Trés compréhensif, sociable et solidaire.

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Ven 25 Avr - 20:12

L'humain prit une inspiration, il baissa la tête vers ses affaires et sortit un petit pendule de bronze sombre accroché à un long fil noire. L'humain écarta ensuite son sac d'un geste du pied avant de s'approcher davantage de la femme.

- Regardez bien cet objet, fixez le attentivement.

Il fit balancer doucement et avec rythme l'objet devant les yeux de le la déchue, tandis que sa main droite s'était posé sur le menton de cette dernière pour lui tenir la tête au cas où elle aurait un malaise ou qu'elle voudrait baisser les yeux sans le vouloir.
Au bout de quelques secondes il rompit le silence d'une voix faible et grave.


- Lorsque je ferais tomber cet objet, vous laisserez votre place à la personne qui se cache en vous.

Il continua à faire balancer son pendule, à quelques centimètres à peine du visage de sa patiente. Le psychologue observer le regard de cette dernière, il se sentait angoissé mais n'y pouvait rien, car si Uriel avait vu juste, il ne savait pas à qui il serait confronté dans les secondes qui suivraient... Si la nouvelle personnalité s'avérait sociable, il pourra tenter de lui poser quelques questions pour retransmettre ensuite les réponses à l'ex Archange.

Gauche... Droite... Gauche... Droite...
Tic... Tac... Tic... Tac...
Il n'y avait aucun bruit si ce n'est les respirations aussi régulières que l'objet qui se balançait au bout de la ficelle tenue par Benjamin. Ce dernier ne regardait pas ce qu'il avait dans les mains, il fixait avec grande attention les yeux d'Uriel, car généralement les pupilles s'éclaircissent ou s'assombrissent, le regard change d'expression lorsqu'une autre personnalité fait son apparition.

Le pendule continuait son chemin, faisant demi tour à chaque bout pour revenir à la même vitesse vers son autre point..

Soudain, l'humain le lâcha...
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 27
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Ven 25 Avr - 20:31

[Désolé, mes derniers postes sont courts mais je voix pas trop quoi mettre d'autre en fait ]

Lorsque que Gates sortit un pendule, Fenris pensa qu'il n'y avait vraiment aucune chance pour que cela marche. Mais le balancement du pendule devant ses yeux devint au bout d'un moment "interessant" à ses yeux. Se concentrant dessus, elle ne faisait attention à rien d'autre, et cela en soit était déjà un calmant.
Puis l'humain lâcha le pendule, qui partit vers un coin de la pièce, et quelque chose changea en Fenris. Son esprit fut éjecter, là où elle n'avait plus aucun contrôle sur elle-même. D'une voix d'un neutre absolu, elle prononça distinctement les mots suivants.

-Tentative d'intrusion à un dossier , veuiller prononcer le mot de passe. Retour à la normale dans 90 secondes.

Le regard qu'elle avait était totalement vide d'expression, sans sentiments aucuns.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Gates
¤ Psychiatre

¤ Psychiatre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 26
Localisation : New York
Armes : Ses poings
Pouvoir : Ressent les émotions des gens pour les comprendre.
Statut :
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Psychiatre
Autre: Trés compréhensif, sociable et solidaire.

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Ven 25 Avr - 20:45

[C'est pas grave ^^]

L'expression changea ! Elle devint... vide ? Vide oui, ce serait le mot le plus juste pour qualifier ce regard dénué de raison qui fixait maintenant droit devant.
L'homme avait les sourcils froncés devant les paroles du corps de la dame. Pourquoi agissait-elle comme un ordinateur ? Benjamin devait dire quelque chose, il ou elle cherchait un mot de passe, voyons voir ce qui pourrait rentrer... Mais s'il échouait ? Si le mot de passe qu'il donnait était faux ? Retrouvera t-il alors la Uriel/ Fenris qu'il connaissait ? Dans ces cas il lui faudra demander ce que pourrait être le vrai mot de passe.
Mais si elle ne revenait pas s'il échouait sur le mot de passe ?
Non, trop de 'si', le moment était à l'action, pas à la réflexion. Plus que 30 secondes...
Uriel ou Fenris ? C'était les deux propositions qui lui étaient venus en tête.
Uriel ou Fenris ? Uriel ou Fenris ? Uriel ou Fenris ? ...


- Uriel Risqua le psychologue en continuant toujours de fixer le regard de l'être en face.
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 27
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Ven 25 Avr - 21:43

Benjamin réfléchit assez longtemps avant de lancer son idée de mot de passe, et la réponse de Fenris, ou de ce qui était dans son corps en tout cas, fut instatanée et tout aussi étrange que les paroles qu'elle avait déjà prononçé.

-Mot de passe erroné, tentative avortée. Retour à la normal dans 43 secondes. Désirez-vous passer en mode sans-echec?

La demande de cette être qui n'était pas Fenris était la même requête qu'aurait demandé un ordinateur qui vient de planter suite à une panne de courant ou d'un problème du même type. Derrière tou ça, de son côté, Fenris dormait au fin fond de son être, où un calme total était mêlé à la sensation d'un boulversement absolu. Un sentiment de réussite mélanger à une tristesse sans fin. Elle ne comprennait pas vraiment ce qu'il se passait, l'hypnose n'était pas censée l'endormir vraiment pour laisser resurgir l'autre personnalité en elle? Il semblerait tout du moins, que cette histoire n'ai pas vraiment d'origines naturelles, ça elle pouvait le sentir, et ça lui donnait l'impression de s'être fait flouer sans trop savoir pourquoi...

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Gates
¤ Psychiatre

¤ Psychiatre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 26
Localisation : New York
Armes : Ses poings
Pouvoir : Ressent les émotions des gens pour les comprendre.
Statut :
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Psychiatre
Autre: Trés compréhensif, sociable et solidaire.

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Ven 25 Avr - 21:49

Echec... Bon sang il ne s'agissait pas de perdre Uriel à tout jamais ! Son âme était peut-être en jeu, peut-être pas... Mais le psychologue ne voulait pas jouer ainsi avec son esprit, s'il perdait, il n'en aura jamais la conscience tranquille... La 'personne' proposa une solution, il se mordit un instant la lèvre avant de répondre d'une voix assurée.

- Oui, ouvre moi une base de donnée n'ayant pas pour nom Uriel... Combien y'en a t-il ?

Il fallait savoir combien il y avait de personnalités dans ce même corps, et également leur nom. Afin de pouvoir faire appel à elles sans avoir à passer par une autre.
Benjamin n'était plus aussi sûr que quelques minutes auparavant, mais il ne voulait pas échouer, surtout pas...
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 27
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Ven 25 Avr - 22:00

Ce qui un peu plus tôt était Fenris mis quelques secondes avant de répondre à la demande de Benjamin Gates.
-Bases de données présentes:
_Fenris;
_Accès non autorisé aux personnes non agrées;
-Désirez-vous un retour au mode normal, vous avez encore 28 secondes pour entrer le mot de passe correct.

Pendant ce temps, Fenris au fond de son corps, se demandait toujours ce qu'elle pouvait bien faire ici, et où cet ici était donc, même si il était de première évidence qu'elle se trouvait dans son propre corps, elle avait vraiment du mal à l'admettre.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Gates
¤ Psychiatre

¤ Psychiatre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 26
Localisation : New York
Armes : Ses poings
Pouvoir : Ressent les émotions des gens pour les comprendre.
Statut :
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Psychiatre
Autre: Trés compréhensif, sociable et solidaire.

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Ven 25 Avr - 22:07

Le mot de passe, c'était Fenris ? Il hésitait justement entre ce nom et Uriel. Benjamin répondit sans hésiter, comprenant qu'il fallait faire vite devant le peu de secondes qu'il lui restait.

- Mot de passe : FENRIS

Il n'avait pas crié, mais avait prononcé clairement et distinctivement ce mot en espérant profondément que ce soit le bon...
Et si ce n'était pas le bon mot de passe ? Dans ces cas il redemandera le mode sans échec et tentera de faire revenir Uriel pour lui demander. Elle savait surement ce qu'était le mot de passe, au plus profond d'elle même, elle devait le savoir... Mais il lu faudra peut-être un peu de temps. Espérons donc que les paroles de Benjamin soient bonnes, l'ex Archange comptait sur lui pour l'aider à comprendre ce qui lui arrivait.
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 27
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Ven 25 Avr - 22:13

La deuxième tentative se résuma par une deuxième echec:

-Mot de passe erroné, tentative avortée. Retour à la normal dans 21 secondes. Désirez-vous passer en mode sans-echec?

Pour un statut de haut-gradé comme elle autrefois, choisir un mot de passe aussi simple que son nom, ou le nom d'un fichier, aurait permi à beaucoup de gens de s'infiltrer, alors que le but était justement l'inverse, pour l'ancienne directrice des service de renseignement angélique.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Gates
¤ Psychiatre

¤ Psychiatre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 26
Localisation : New York
Armes : Ses poings
Pouvoir : Ressent les émotions des gens pour les comprendre.
Statut :
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Psychiatre
Autre: Trés compréhensif, sociable et solidaire.

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Ven 25 Avr - 22:17

Le psychologue soupira. Décidément ça lui donnait du fil à retordre... Il finit par accepter son échec et lâcha presque vaincu.

- Oui, on passe en mode sans échec.

De toute manière il n'aurait pas pu deviner le mot de passe, il ne connaissait en fait presque rien de la vie d'Uriel, tout ce qu'il savait d'elle c'était qu'elle avait fait une grande guerre qui l'avait presque anéanti. Enfin, il connaissait à peu près son comportement aussi...

L'homme posa ses coudes sur ses genoux, et mis son menton sur ses index. C'était une position un peu asiatique, genre que l'on trouvait dans les mangas, mais l'heure n'était pas à la critique de sa façon de se tenir...
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 27
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Ven 25 Avr - 22:24

Dès que Benjamin prononça ces mots, Fenris, ou ce qu'il pouvait en voir, cligna plusieurs fois des yeux, et son iris devint bleue comme autrefois, dans un temps que Fenris avait presque totalement oubliée.

-Passage en mode sans-échec accordé.

Fenris regarda quelques instant Benjamin, puis s'observa elle-même et sourit. Elle replaça alors son attention sur Gates et d'un sourire sans haine aucune luisant dans les yeux, lui demanda:

-Vous êtes qui?

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Gates
¤ Psychiatre

¤ Psychiatre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 26
Localisation : New York
Armes : Ses poings
Pouvoir : Ressent les émotions des gens pour les comprendre.
Statut :
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Psychiatre
Autre: Trés compréhensif, sociable et solidaire.

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Ven 25 Avr - 22:33

Mode sans échec... Il connaissait ça sur une machine, mais sur une personne humaine, enfin, une personne, qu'est ce que ça voulait dire ? Que la Uriel qu'il connaissait comprenait des échecs ? Il était temps de mettre tout ça au clair, avant que cette pauvre déchue ne devienne réellement folle.

Le psychologue regardait toujours la personne en face. Il vit les yeux de cette dernière cligner plusieurs fois, jusqu'à devenir bleus. Ça y'est, 'l'autre' prenait le dessus. Alors que l'homme s'attendait à quelqu'un d'assez furieux, quelqu'un de pas très net qui pourrait s'avérer dangereux, il fut surpris par la voix étonnement douce qui sortit de la bouche d'Uriel, enfin de son corps.


- Je m'appelle Benjamin Gates, c'est moi qui vous ai fait venir. Vous allez bien ?

Il se recula un peu pour laisser la femme respirer, puis il prit le verre d'eau de cette dernière avant de le lui tendre. Il restait encore à boire.

- Vous avez soif ? Tenez, ne craignez rien je ne vous veux aucun mal.

Maintenant, ils 'agissait de découvrir qui était cette personne, et de qui venait ce modèle qu'Uriel avait pris pour déclencher sa deuxième personnalité...
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 27
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Ven 25 Avr - 22:42

Fenris, puisqu'il faut bien l'appeler d'une façon ou d'une autre, sourit simplement à la proposition de Benjamin et, prenant le verre d'eau, but tout ce qu'il restait. Puis, reposant le verre d'eau vide, répondit à Benjamin.

-Je vais bien oui, et je ne vous crains pas.

La phrase était prononcée de manière douce, bien que son contenu soit ferme. Fenris donc, observa ensuite la demeure de l'humain, et ce pendant quelques courtes secondes avant de revenir au l'autre être vivant de la pièce, et lui dit, de mots qui ne laissaient pas de place au doute, sans poser de question:

-Fenris sait que j'existe. Elle vous à demandé de l'aide. Donc vous deux ne saurez qui je suis que quand il en sera temps, ainsi que les raisons de mon existence. Outre cela, ravie de faire votre connaissance, M. Gates. Du fait que je ne répondrais à aucune des questions qui pourrait vous informer de ma nature ou de ma mission, qu'allez-vous faire?

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Gates
¤ Psychiatre

¤ Psychiatre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 26
Localisation : New York
Armes : Ses poings
Pouvoir : Ressent les émotions des gens pour les comprendre.
Statut :
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Psychiatre
Autre: Trés compréhensif, sociable et solidaire.

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Ven 25 Avr - 23:02

- Je suis également enchanté de faire votre connaissance, néanmoins vous ne nous aidez pas. Lâcha l'humain en se levant de sa chaise.

Il souleva ensuite cette dernière pour la ranger sous la table à sa place habituelle puis regarda la nouvelle personne assise sur son canapé. Si elle n'avait en aucun cas l'intention de révéler quoique ce soit... Enfin c'était stupide !
Et c'était si simple de dire : "tu le sauras en temps voulu..." Voulait-elle se donner un genre ? Ce n'était pas pour lui qu'il faisait ça, mais il aurait encore préféré que cette personnalité parle avec Fenris afin de lui expliquer, au lieu de cela elle faisait mariner la déchue en jouant avec ses émotions. Benjamin n'aimait pas ces gens qui se permettaient de jouer avec les pensées des autres...


- De quoi avez vous peur pour ne pas me révéler ne serait-ce que votre nom ? Tenir un secret contre votre deuxième personnalité n'arrangera pas les problèmes de cette dernière.

Il revint vers le canapé et regarda à nouveau la personne dessus. Que faire maintenant ? Il fallait agir, ne pas être à cours d'idée et de solution.

- Depuis quand êtes vous schizophrène ?

La question était directe, et la réponse pas sûre. Mais il fallait tenter...
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 27
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Ven 25 Avr - 23:22

Benjamin se levant de sa chaise en faisant remarquer à Fenris une telle chose, ne put que la faire sourire, , elle n'avait jamais dit qu'elle allait l'aider, au contraire même.

-Ce n'est pas que j'ai peur, mais si je disais tout tout de suite, cela ruinerais mon existence même. Pour mon nom... Cela reviendrais à tout dévoiler. Je sais que Fenris est intelligente, elle et moi avons la même personnalité de base, je suis juste beaucoup plus calme, mais ça ne veut pas dire que vous ne m'agacer pas. Enfin bon, pour vous faire plaisir à tous deux, je vais vous répondre. Nous sommes deux depuis un jour il y a dix ans. Un jour qui a été effacé de sa mémoire pour protéger mon existence et mon but. Pour répondre à votre première question... Disons que JE suis Uriel, et que l'autre moi est Fenris.

Uriel donc se leva tout comme l'avait fait Benjamin, et le toisa de toute sa hauteur sans arrogance cependant, mais sans modestie non plus. Comme le chat qui recontre le rat. L'assurance du prédateur.

-Quant à Fenris, ses problèmes sont de mon fait. Bien qu'il faut dire, que mettre dix ans pour me découvrir... J'en attendais mieux qu'elle, beaucoup mieux. Un indice peut-etre? Après tout nous ne feront bientôt plus qu'un vraiment. Elle est la part de moi que j'ai désiré devenir, je suis la part d'elle qu'elle a préférer oublier.

Puis, lâchant Benjamin du regard, elle observa ses habits et éprouva une once de dégout face aux vêtements sombres que Fenris avait décider de porter.

-Vraiment... Aucun goût vestimentaire ou de combat. On maitrise plus facilement certe l'épée, mais c'est pas notre arme de prédilection... Et cette ceinture...

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Gates
¤ Psychiatre

¤ Psychiatre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 26
Localisation : New York
Armes : Ses poings
Pouvoir : Ressent les émotions des gens pour les comprendre.
Statut :
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Psychiatre
Autre: Trés compréhensif, sociable et solidaire.

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Dim 27 Avr - 16:52

C'était bien Uriel... D'après ce que pensait Benjamin, celle qu'il avait en face de lui représentait l'ange qu'elle était autrefois, et pourtant... Pourtant il y avait ce petit quelque chose, cette once de méchanceté qui faisait douter le psychologue. À ses yeux, l'Uriel qu'il avait en face de lui semblait beaucoup plus fourbe, plus cruelle que Fenris. Orgueilleuse et mauvaise aussi. Mais il n'avait jamais vu Fenris en pleine action aussi, tout ce qu'il avait vu d'elle à présent c'était de la gentillesse par pur intérêt puisqu'elle lui avait demandé son aide.

- Voyez vous un inconvénient à ce que je fasse revenir Fenris ?

Ce faisant il se leva pour aller ramasser la pendule avant de s'accroupir devant l'ex Archange. Elle était schizophrène, et malgré tout ce qu'elle dira il savait qu'il y avait un moyen de réunir les deux personnalités en une seule. Seulement, la difficulté résidait dans le comment...

- Fenris à demandé mon aide, et pour cela je vais l'aider à découvrir ce que vous lui cachez. Peut-être me verrez vous comme un ennemi...
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 27
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Dim 27 Avr - 19:17

Benjamin lui posa une question puis repartit chercher son pendule avant de continuer à parler un peu, Uriel ne put que sourire face à la détermination de l'humain, et elle lui répondit donc ainsi:

-Non, ça me gêne pas, de toute façon, maintenant que je suis réveillée, vous ne pouvez plus rien pour Fenris. Nous ne ferons plus qu'un au maximum dans un mois, ça ne sera pas de votre fait. Vous n'êtes pas un ennemi Gates, vous êtes un pion. Je vais cependant vous aider un petit peu. Fenris ne se sent pas frustrée d'avoir perdu la bataille, c'était une certitude que cela. Non, elle est furieuse d'avoir été sauvée de la lame du Séraphin Mickael par Dieu en personne.

Uriel alors, ferma les yeux, et ne fit plus aucun autre geste durant quelques secondes avant de les rouvrir, l'iris de ceux-ci étant de nouveaux noires. Fenris semblait désorientée, à la limite de l'angoisse, ce qui était chose rare. Puis, se reprennant, elle éprouva soudain une autre rge, car elle comprit que en effet, c'était elle-même la traitresse, ou plutôt une part d'elle qui l'avait trahie.

-Je... Merde! Je suis vraiment schizo! De quoi avez-vous parlé?

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Gates
¤ Psychiatre

¤ Psychiatre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 26
Localisation : New York
Armes : Ses poings
Pouvoir : Ressent les émotions des gens pour les comprendre.
Statut :
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Psychiatre
Autre: Trés compréhensif, sociable et solidaire.

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Dim 27 Avr - 22:17

Ben voilà ! Elle contrôlait apparemment tout ! Alors il servait à rien ! Benjamin n'aimait pas cette sensation d'être inutile, mais il ne releva pas la remarque sur le fait qu'il soit un pion. Il trouvait cette femme trop orgueilleuse, il y aura forcément quelque chose qui va clocher dans son 'super' plan.
Fenris revint d'elle même, elle n'avait apparemment pas assisté à la conversation et demanda au psychologue des explications. Ce dernier observa les yeux de la dame pour être sûr que ce n'était plus la même personne.
Cependant son calme et sa compréhension revint lorsqu'il ressentit de l'angoisse auprès de sa patiente, elle ne s'attendait vraiment pas à quelque chose de ce genre...


- Uriel est fourbe, trop sûre d'elle sûrement. Fit-il en étant presque sûr que cette dernière l'entendait.
Cependant il préféra ne plus parler d'elle et revint sur Fenris.


- Vous ne resterez pas schizophrène bien longtemps, vous découvrirez tout bientôt, d'après ce qu'elle a dit...

L'humain plongea à nouveau son regard dans celui de Fenris. Il cherchait les mots puis commença.

- Les faits ne sont pas comme vous le pensez. Vous n'avez pas été sauvé par votre ennemi. Vous avez été sauvé par le destin qui a destiné de faire intervenir la divinité à ce moment. Ce que je veux dire, c'est que la haine que vous éprouvez, vous devriez la déverser sur celui qui a été l'auteur de votre mauvaise situation. Ce séraphin... Il est encore vivant non ? Si vous vous en débarrassez, vous n'aurez plus besoin d'être sauvée.

Il semblait sûr de lui, mais tout ce qu'il disait n'était que ce qu'il voulait que Fenris comprenne.

- C'est une chance, Dieu à fait une grosse erreur... C'est maintenant à vous d'en tirer profit, vous avez le caractère autoritaire et l'esprit fort pour surmonter cette épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 27
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Dim 27 Avr - 23:41

Fenris écouta attentivement les propos de Benjamin, qui devenaient de plus en plus des choses imossibles à réussir, il ne comprennait pas, tuer Mickael? Elle désirait le faire, mais le redoutait aussi. Car après tout, comment être sûr d'éliminer quelqu'un qui peut être à tant d'endroits en même temps? Et surtout, vaincre Mickael, sous quelque forme que ce soit, relevait déjà d'un exploit, elle n'était pas guerrière par nature bien qu'elle maitrise l'art de l'escrime.

-Tuer... Mickael, dit-elle d'une voix tremblante? Vous y allez pas du dos de la cuillère vous, moi-même en pleine forme, j'aurais peur d'affronter Mickael si il avait un bras en moins! Quoique cela ne change pas grand chose, je pense qu'il est ambidextre... Et Dieu, faire une erreur? Certes, je pense toujours que c'est un ange haut-gradé, mais c'est surtout quelqu'un de très intelligent, au moins autant que moi - j'aime pas la fausse modestie - donc faire une erreur aussi stupide que de laisser partir la reine ennemi quand on la tient en echec sans plus aucune perte envisageable? Certes j'ai honte, mais ce que vous me proposez d'aller faire maintenant, c'est purement et simplement du suicide!

Fenris avait finit par crier vers la fin de sa tirade, mais heureusement pour Benjamin, elle était alors à bout de souffle. Haletante, et se prit le front d'une main, et se mit à penser.

**Faire, agir, bouger!**

Trois mots qui lui avaient valut bien des emmerdes, mais qui l'avait fait sortir de plein de situation apparement sans solution...

-Je vais partir à Utgard, dans la ville de Dité. Je dois là-bas, faire mon rapport de mission, prendre ma place et mon pouvoir de Fenris. Vous n'en savez pas assez sur moi je pense, pour pouvoir vous faire une bonne opinion, donc je vous propose de venir avec moi. Je vous préviens juste que c'est une ville souterraine de plus de 200 km², donc faudra pas vous perdre et donc me suivre à la trace.


Cependant, malgré tout cela, Fenris se demandait bien ce qu'avait put dire son autre soi, certains détails échappaient peut-être à Benjamin, qui prêtait surtout attention à la psychologie, elle en général prêtait surtout attention aux détails stratégique et en déduisait la psychologie de quelqu'un. Hors, ils avaient visiblement tous les deux une démarche complètement opposée.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Gates
¤ Psychiatre

¤ Psychiatre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 26
Localisation : New York
Armes : Ses poings
Pouvoir : Ressent les émotions des gens pour les comprendre.
Statut :
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Psychiatre
Autre: Trés compréhensif, sociable et solidaire.

MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   Mar 29 Avr - 12:19

Du suicide... Il était si fort ? Mais peu importe, Benjamin ne souhaitait pas vraiment que Fenris aille tuer quelqu'un qu'il ne connaissait pas. Heureusement que cette dernière reconnaissait la force de ses ennemis.
L'humain se leva.


- Alors... Vous êtes une incapable.

Il sentait que son plan commençait à marcher. Ces mots qui sortirent de sa bouche, il savait qu'elle les lui ferait peut-être regretter. C'est ce qu'il espérait aussi...

- Quelle idée d'aller faire la guerre si vous savez que vous ne pouvez pas affronter votre ennemi. Dieu n'a peut-être pas fait d'erreur après tout, il savait que cela vous détruirait plus de vous sauver que de vous tuer. Et apparemment il a bien réussi son coup contrairement à vous. Vous êtes faible Fenris.

Il releva la proposition de la déchue sur l'endroit où elle voulait se rendre. Enfin, si cette proposition tenait toujours après ce que le psychologue avait dit. Ce dernier n'y répondit pas, se doutant que sa réponse n'aurait pas beaucoup d'effet car la réaction de la femme risquait d'être un peu plus imprévue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Invitée : Fenris   

Revenir en haut Aller en bas
 
Invitée : Fenris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Le Partenariat est-il ouvert aux invités?
» Fenris Le Bisclavret.
» Les Invités de mon père [DVDRiP]Comédie dramatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les guerres éternelles :: La Terre :: New York :: Maison de Benjamin Gates-
Sauter vers: