Les guerres éternelles


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mort sur le Nil, revu et corrigé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Morgan
¤ Espion de la LET

¤ Espion de la LET
avatar

Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 26
Armes : Comme si j'allais vous le dire
Pouvoir : Vous donner envie de me tuer lol
Statut :
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Espion
Autre: Joyeux, son insolence obsurcit son talent.

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Jeu 1 Mai - 17:27

Allons bon, voilà un vampire qu'il n'est pas facile d'énerver, c'était peut-être ça son pouvoir? Être un peu moins stupide que la moyenne des crétins...mais bon, tout cela commençait à sérieusement ennuyer l'espion. Quand on dit "métier palpitant" faut voir...soit on risque sa peau soit on se fait chier à en mourir...ainsi va la vie il parait.
Morgan lança l'une de ses armes vers le visage du vampire, qui, s'il avait un brin d'intelligence, esquiverait l'attaque. Le temps qu'il le fasse Morgan avait disparu, son aura aussi, bien évidemment. Il se glissa furtivement derrière le vampire et planta une dague sous son cou.


-Allons vampirou, on est si bête que ça?

Trop facile...ce vampire devait avoir une capacité...et puis d'ailleurs pourquoi ne lui répondrait il pas? Ca ne change rien pour lui, non?

-Je n'ai rien contre toi, si tu me dis qui elle est je te laisserai partir, ce qui lui arrive après n'est plus de mon ressort.
-Tu crois que je vais croire quelqu'un comme toi?
-Oh? Il a ouvert la bouche? Je pense pas que tu puisse avoir le choix vois-tu?

Les questions sans réponses il n'aime pas ça, et rester si près d'un vampire non plus, s'il n'a pas peur d'un humain il faudra changer de technique...
Revenir en haut Aller en bas
Ellena
¤ Fillette égarée

¤ Fillette égarée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 198
Localisation : Pékin
Pouvoir : Communiquer avec la nature.
Statut :
Date d'inscription : 23/09/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe de la nature.
Grade:
Autre: Perdue... Qui veut bien s'occuper d'elle le temps qu'elle s'enfuit à nouveau pour se reperdre ?

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Sam 3 Mai - 13:06

Le mal par le mal ? Quel mal ? Où ça un mal ? Il avait mal où ?

La petite se mit à rougir légèrement à la mention de 'jolis cheveux'. Elle haussa ensuite les épaules puis répondit d'un air naturel.


- Ben toi, pourquoi ils sont toujours pareil ?

Au moins elle était incapable de cacher ses sentiments, surtout qu'elle se laissait facilement submerger par les émotions en tant qu'enfant de cinq ans.
Ellena prit la main que l'homme lui tendait, elle était plus grosse que la sienne, comme tous les adultes remarque. Soudain, elle se boucha le nez de ses autres doigts en regardant autour.


- Pis pourquoi ça pue ici ?

Son visage angélique affichait une grimace, et une petite toux s'échappa de sa gorge. L'enfant avait l'habitude de respirer de l'air pur et dégagé, l'ambiance polluée ici était du poison pour elle, surtout pour son organisme pas encore bien résistant. Elle n'avait pas remarqué la lourde pesanteur de l'air abimé avant, étant totalement absorbée par sa peur et ses découvertes. Elle leva la tête vers le paysage, les maisons n'étaient pas pareilles. Elles étaient moches ici. A Eternia il y en avait des grosses, comme ici, mais elles étaient toutes belles ! Avec des portes en argent des fois, du bois bien lissé et bien travaillé, de l'acier où on se voyait dedans...

Le sol aussi était bizarre, pourquoi est(il tout dure ? Et tout gris... C'est beaucoup ieux à Eternia.


- j'suis où là ? Demanda t-elle en se pinçant toujours le nez. Elle toussa à nouveau puis leva la tête vers Ewen.
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy-land.forumsline.com/
Eléane
¤ Ex-chef de la ligue exorciste terrienne

¤ Ex-chef de la ligue exorciste terrienne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 302
Localisation : partout et nulle part
Armes : les mots
Pouvoir : aucun apparent
Statut :
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Dim 4 Mai - 19:00

Ewen serra la petite main entre ses doigts et se remit à marcher. Plus lentement pour que l'enfant ait moins de mal à le suivre. Ainsi donc, elle ne savait pas pourquoi ses cheveux changeaient de couleur. Sur Terre, la teinte de ceux là pouvait varier grace au soleil, mais très peu. Lui même ne disposant pas de code génétique, les rayons de l'astre n'avaient aucun impacte sur ses mèches brunes.

- Parce qu'ils sont pas d'humeur à changer de couleur, répondit l'exorciste.

Et si c'était ça? Si tout dépendait des sentiments de l'Elfe? Les pigments de ses cheveux seraient donc sensibles aux hormones libérées par la fillette en fonction de ses sensations. Pourquoi pas, mais c'était plutôt étrange. Y avait il un véritable intérêt à ces variations de teinte?

- C'est la pollution qui donne cette odeur. On sait qu'elle est là quand - regarde en haut - y a tous ces nuages marrons et gris au dessus de nous. Ce sont les hommes qui font la pollution.

Leurs pas les menèrent finalement aux marches conduisant au métro. Déjà que l'air saturé de la ville jouait sur la santé de l'enfant, alors la partie souterraine du plan risquait de s'avérer très amusante. Cependant, se rendre à pied là où il avait prévu d'aller serait encore plus suicidaire. Il ne pouvait pas non plus se permettre de la déposer n'importe où puisque la pollution avait établi son territoire jusque dans les propriétés privées. Seuls les lieux du pouvoir avaient pu être presque totalement épargnés, force d'argent, de l'insalubrité de l'air ambiant.

Les laboratoires où ils se rendaient, quand à eux, si leur intérieur se devait d'être stérilisé et aseptisé, inquiétaient un peu l'exorciste. S'ils convenaient bien plus aux habitudes de l'Elfe, niveau qualité de l'air, ils n'en restaient pas moins dangereux. De quoi y perdre toutes ses défenses immunitaires à y passer trop de temps. Ou avoir la nausée si on est pas accoutumé à tant de propreté. Quoi qu'ils n'y resteraient pas si longtemps.

- On est sur Terre. On ne t'en a jamais parlé sur Sylvania? éclaira Ewen. Et là, on va sous terre. Prendre le métro.

Il passa en revue les points communs possibles entre Sylvania et son monde. Comment expliquer à une enfant, pas d'ici de surcroit, qu'elle allait prendre le métro? Heuuu. 'On va rentrer dans une boîte de conserve qui marche', mais bien sûr, l'aluminium ne devait pas exister chez les Elfes. 'Un mille pattes va nous amener là où on veut', wouaif, et avec un peu de chance elle n'aimait pas les bestioles. Ahu! Il était leader, lui, pas baby sitter! Enfin, avec un peu de chances le principe du train se trouvait aussi sur la terre des Elfes...

Heureusement, ils étaient loin des heures de pointe et la ligne qu'ils devaient emprunter n'était pas si fréquentée. Le journaliste n'eut donc aucun mal à passer les bornes automatiques à, heu, sa manière. Il avait bien des sous sur lui mais les employées aux guichets avaient la fâcheuse manie de vous observer sous toutes les coutures et il aurait été assez embêté de devoir expliquer pourquoi la fillette avait des oreilles pointues. 'Parce que c'est une Elfe.' Moui, c'était pas compliqué mais il préférait passer à peu près inaperçu pour le moment. Heureusement, d'ailleurs, que dans le coin la plupart des gens étaient pressés et ne leur accordaient pas un regard.

Lorsqu'ils s'arrêtèrent enfin pour attendre que le métro arrive, l'exorciste fouilla dans ses poches et en sortit un foulard clair. De nouveau, il s'accroupit et passa doucement le tissu autour du nez et de la bouche de l'enfant, de manière à ce qu'elle puisse toujours respirer et parler.

- Ca devrait te protéger un peu de la pollution, commenta l'homme en faisant un noeud. Si ça te gratte, tu m'le dis!

Il ne tenait pas à ce qu'elle fasse une réaction allergique poussée, ni à ce que l'air impur des lieux agisse de manière trop néfaste. Si l'insalubrilité devenait trop nuisible pour la santé de l'Elfe, il se devrait de quitter la ville pour un endroit plus sain. Donc prendre l'avion? Laisser ses problèmes à plus tard? ... Ils n'en étaient pas encore là.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
¤ Espion de la LET

¤ Espion de la LET
avatar

Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 26
Armes : Comme si j'allais vous le dire
Pouvoir : Vous donner envie de me tuer lol
Statut :
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Espion
Autre: Joyeux, son insolence obsurcit son talent.

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Lun 12 Mai - 15:04

Morgan revint de sa "petite excursion" avec Mr le Vampire, qui s'était finalement montré très coopératif. Bien qu'il n'avait pas vraiment laché le morceau, il savait q'en ce moment elle était trop protégée...d'ailleurs...où étaient ils passés? Leur aura avait disparu dans le sol, donc ils prenaient le métro...sans l'attendre. Pas gentil ça.
Morgan saisissa son téléphone -pratique ces machins là- et contacta le dirigeant de la LET. Par SMS c'était bien plus simple, et comme il détestait les abréviations Morgan écrivait normalement, il s'en moquait c'est pas lui qui devrait payer.


"L'affaire est réglée, je l'ai pas abimé.
Futilités à part, où comptez vous aller?"


IL pourrait les suivre à l'aura mais s'ils comptaient prendre un avion ou un bateau les choses se compliqueraient...en parlant de ça, son téléphone n'était plus très sur, ce n'était pas le sien, ce qui rendait la chose encore plus dangereuse.

"Poursuivre recherches au laboratoire?"

L'irruption de la petite elfe rendait les choses plus compliquées...et puis il y avait toujours cette histoire avec l'assassin...il était conscient qu'Ewen ne se séparerait pas de la fille ainsi...
Morgan replaça le téléphone dans l'une de ses poches, puis prit la diretion du snack le plus proche, il avait pas vraiment eu le temps de déjeuner, il le ferait en attendant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Ellena
¤ Fillette égarée

¤ Fillette égarée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 198
Localisation : Pékin
Pouvoir : Communiquer avec la nature.
Statut :
Date d'inscription : 23/09/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe de la nature.
Grade:
Autre: Perdue... Qui veut bien s'occuper d'elle le temps qu'elle s'enfuit à nouveau pour se reperdre ?

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Lun 12 Mai - 17:04

Alors la pole Ussion c'est quelque chose que les gens ils font ? Et ça va dans les nuages pour que l'air sente beaucoup moins bon ? Ça fait même tousser les gens en plus !

- Alors pourquoi vous faites de la pole ussion ? Ça pue et ça fait tousser ! Faut nettoyer les nuages comme on fais chez moi ! Avec des zenchantements nettoyeurs de nuages quand il fais pas beau.

L'homme emmena l'Elfe vers un escalier en précisant où ils se rendaient. Un mètre d'eau ? Chouette alors ! La petite aimait beaucoup l'eau, même qu'elle avait appris à nager ! Elle nageait comme un poisson en plus ! sisi...

- Ah toi aussi tu sais nager ? Mais pourquoi vos rivières elles sont en dessous du sol ? Pis pourquoi vous les appelez comme ça ?

Elle s'arrêta lorsque Wewen prit un foulard de sa poche pour le lui placer devant son nez. C'est sûr que ça allait beaucoup mieux avec ça, quoique ça démangeait un peu...

- Ihih ça chatouille ! Fit-elle en gloussant.

Ses oreilles frétillèrent alors qu'ils passaient au dessus d'étranges barres. Pourquoi les autres gens ils poussaient la barre pour passer et pourquoi Wewen il passait a dessus ?
Ses oreilles ne cessaient de frétiller car la petite elfe essayait de percevoir le bruit de l'eau, mais rien... Au contraire tout ce qu'elle entendaiit c'était des grincements, des voix, un bruit sourd...


- Où elle est l'eau que t'as dit ? Je vois pas ton "mètre d'eau".

Elle savait ce que c'était que la Terre, car sa mère lui en avait déjà parlé, Luna aussi. C'était pas si désagréable d'y être, sa maison ne lui manquait même pas. Mais il est clair qu'elle préférerait être à Sylvania, c'était beaucoup plus sain comme endroit...
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy-land.forumsline.com/
Eléane
¤ Ex-chef de la ligue exorciste terrienne

¤ Ex-chef de la ligue exorciste terrienne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 302
Localisation : partout et nulle part
Armes : les mots
Pouvoir : aucun apparent
Statut :
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Dim 18 Mai - 17:08

Ah..? Les Elfes nettoyaient le ciel avec des enchantements? Pratiiiique! L'exorciste restait tout de même sceptique. Selon les contes du monde, ces créatures féeriques étaient effectivements connues et reconnues, dans le mesure du possible, comme des être extrêmement proches de la nature et de la simplicité. Mais de là à se spécialiser dans le curage de nuages... Surtout que Sylvania ne devait pas souffrir de pollution, enfin bref.

- On fait de la pollution parce qu'elle apporte des cadeaux, répondit le jeune homme.

Visiblement, l'enfant n'avait pas saisi ses propos quant au métro. Enfin, il était normal et prévisible qu'elle rapporta le nouveautés qu'il lui soumettait à des connaissances personnelles antérieures. Elle n'avait pas encore le détachement des adultes ni leur appréhension face à l'inconnu. Ce qui n'était pas plus mal. Un Elfe plus âgé aurait sans doutes refusé d'un trait de le suivre dans ce genre d'endroit.

Il observa un instant les oreilles de la fillette qui... frétillaient. Comme celles de l'Elfe adulte qu'il avait croisé aux Enfers. C'était assez étrange, vu que les oreilles des humains, elles, ne faisaient quasiment que figure de décoration.

Son portable vibra et il le tira de sa poche. C'était sans doutes Morgan, ils l'avaient abandonné au vampire sans plus de précisions sur leurs ambitions. Les siennes, en fait. A moins que ce ne fut les Quatre qui l'attendaient? Ou encore une autre affaire sur le feu?

Un sourire se dessina sur ses lèvres en entendant l'enfant glousser, qui s'agrandit lorsqu'elle lui demanda où était son "mètre d'eau".

- Métro, rectifia gentiment le journaliste. M-é-t-r-o, pas "mètre d'eau". As tu déjà vu un train?

Avec un peu de chance, il en existait sur la terre des Elfes. Ses doigts pianotèrent sur les touches du portable.

"Félicitations!
Oui, on va aux labos car elle..."

On le bouscula et il n'eut le temps que d'appuyer sur "envoyer" avant que le téléphone ne vole littéralement hors de ses mains pour aller attérir bêtement sur les rails du métro... qui décida d'arriver juste à cet instant précis. Dans un léger craquement recouvert par les crissements du moyen de locomotion, l'appareil électronique mourru bravement.

Les yeux de l'exorciste embrassèrent rapidement les alentours et il attira d'un geste vif, sans pour autant brusque, la fillette vers lui. La personne l'ayant bousculé quelques instants auparavant posa sa main sur son épaule.

- Avancez, ordonna le tueur de portable d'un ton qui ne souffrait aucune réplique.

- J'aurai bien aimé une petite excuse, quand même, répondit Ewen passant outre l'injonction autoritaire.

Une pulsion ferme de la main sur son épaule l'obligea cependant à se remettre en marche. Il saisit la main de Lylie et l'entraina dans le wagon leur faisant face. Il n'y avait pas grand monde, et en dépit de la scène aux abords incongrus, personne n'y prétait attention.

- Asseyez vous.

L'exorciste avisa une banquette partiellement abandonnée. Discuter les directives ne le mènerait à pas grand chose, surtout avec une enfant sur les bras. D'ailleurs, il était plutôt concilliant. Et puis, il se doutait du motif de l'intervention de ces agents de la LET. Ils étaient effectivement plusieurs. Pas tous agglutinés autour de lui et de l'enfant, mais parmis les autres passagers. Il sentait leur attention fortement concentrée sur eux. Il s'assit et fit signe à l'Elfe d'en faire de même.

- C'est ça, le métro, expliqua le jeune leader comme s'ils avaient été seuls. Assieds-toi, le trajet ne durera pas bien longtemps.

Il échangea un regard avec leur nouveau compagnon. C'était un jeune homme d'une vingtaine d'années. Du genre discret. Absolument parfait pour pouvoir prétendre être un de ses amis de classe. Bon, mais leur destination changeait, et ils risquaient même très fortement de ne pas rester en Egypte. C'était assez fâcheux. Pourquoi fallait il a-b-so-l-u-m-e-n-t qu'il s'occupe de ses affaires? Tss.. Et si Morgan tombait dessus...

Mauvais. Pas bon. le journaliste fourra une de ses mains dans une grande poche de son manteau sombre et en resortit.. une sucette. Mouaif, un commando d'agents de la LET armés jusqu'aux dents ne se laisserait pas corrompre par une malheureuse sucrerie. Il la présenta donc à la fillette.

- Est ce que tu connais les sucettes?
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
¤ Espion de la LET

¤ Espion de la LET
avatar

Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 26
Armes : Comme si j'allais vous le dire
Pouvoir : Vous donner envie de me tuer lol
Statut :
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Espion
Autre: Joyeux, son insolence obsurcit son talent.

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Mar 20 Mai - 22:28

Trouver des snacks en Egypte il fallait le faire...Morgan n'y avait pas vraiment réfléchit sur le coup, il du se résoudre à fréquenter un restaurant local. Toujours en attente de la réponse de son patron, qui tardait à arriver.
Il avait senti l'aura des deux être s'éloigner par le métro, elles se situaient désormais à plusieurs kilomètres, s'ils prenaient l'avion, les choses se compliqueraient...non Ewen ne le laisserai pas seul ici...il n'oserait pas...


-C'était délicieux. dit il en posant un pourboire sur la coupelle.

Etonnament il l'avait vraiment fait, ben oui ce pauvre salarié méritait bien quelque chose, même ses sous, sans compter qu'il venait de les voler les emprunter à un fossaire à une personne qui ne paye pas d'impôts sur les revenus.
Il quitta donc le restaurant, en bousculant une autre personne au passage, qui aurait une bien mauvaise surprise dans quelques minutes. Il prit un taxi pour rejoindre l'endroit où se situaient désormais les auras de son patron et de sa nouvelle jeune amie. La distance rendait les choses plus approximatives mais il arrivait à les situer à quelques dizaines de mètres près. Il devait les rattraper, c'était impératif, après tout, c'était Ewen qui possédait les billets, et il était également son principal moyen de paiement, il ne faudrait pas qu'il se "perde" à nouveau dans un autre monde...


*Je commence vraiment à me demander si ce n'est pas Ewen et non moi qui porte la pouasse...*
Revenir en haut Aller en bas
Ellena
¤ Fillette égarée

¤ Fillette égarée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 198
Localisation : Pékin
Pouvoir : Communiquer avec la nature.
Statut :
Date d'inscription : 23/09/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe de la nature.
Grade:
Autre: Perdue... Qui veut bien s'occuper d'elle le temps qu'elle s'enfuit à nouveau pour se reperdre ?

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Mer 21 Mai - 18:27

[désolé si je change un peu la fin.... xD]

Elle apporte des cadeaux, ben bien sûr, y'a que la mère mythique qui en apportait ! (équivalent du père noël) Décidément, il disait n'importe quoi ce monsieur...
Plus ils s'approchaient, et plus les oreilles de la petite frétillait à tous ces nouveaux sons assourdissants qui n'avaient rien à voir avec sa petite forêt silencieuse qui bordait la cité. Eternia elle même n'était pas aussi bruyante ! Et puis elle n'avait jamais entendu ce genre de bruit... Mais d'où est ce que cela venait ? Ellena eut l'impression que ça venait de partout, et que ça s'intensifiait. Comme tout elfe elle avait des sens plus développés des humains, et pour elle ce nouveau bruit, cette découverte devenait de plus en plus effrayante. Elle porta alors ses mains à ses oreilles pour les boucher, commençant à prendre peur.


- Pourquoi tout le monde crie ! S'exclama t-elle en affichant une mine apeurée.

La petite leva la tête vers Ewen avant de la hocher négativement. C'est quoi ça, un train... ? Le monsieur tenait un objet dans les mains, et il avait les yeux rivés dessus. Lylie aurait bien aimé voir de quoi il s'agissait mais elle était trop petite, et un autre monsieur avait bousculé son ami. L'objet avait volé dans un endroit où il n'y avait personne. Elle enleva ses mains pour en donner une à l'homme puis le suivit. il y avait pleins de monde ! Et une grosse bêbête qui faisait pleins de bruits ! En plus elle mangeait des bonhommes et en recrachait ! Elle a même écrasé l'objet bizarre !


- Nan ! Nan j'veux pas ! S'exclama t-elle lorsque Ewen la serrait contre lui pour l'emmener vers cette grosse bestiole. En plus elle avait très bien entendue cette voix, elle s'était adressée à eux non ? Nan il va me manger ! J'veux pas y aller !

Plus elle avançait, et plus elle hurlait. L'humain finit par la lâcher une fois dans le wagon pour s'assoir, et Ellena en profita pour se diriger vers la sortie. Elle voulu sauter du wagon mais les portes se refermèrent. Elle était piégée ! Maintenant la grosse bête allait l'avaler, et tous ces gens aussi !

- Recrache moi recrache moi ! Criait-elle en donnant des coups de pieds au mur. Elle sentait des larmes de peur lui monter aux yeux et paniquait totalement...
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy-land.forumsline.com/
Eléane
¤ Ex-chef de la ligue exorciste terrienne

¤ Ex-chef de la ligue exorciste terrienne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 302
Localisation : partout et nulle part
Armes : les mots
Pouvoir : aucun apparent
Statut :
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Sam 24 Mai - 12:17

[HRP: C'est pas grave xD]


L'agent de la LET esquissa un geste vers l'enfant mais Ewen lui fit signe de ne pas intervenir. Il connaissait assez bien leurs méthodes pour savoir qu'ils seraient capables de l'abîmer sans le vouloir. Ce qu'il aprécierait que très peu. L'exorciste se releva donc et pris la petite fille par les poignets, l'obligeant à s'immobiliser partiellement ainsi qu'à le regarder... et à arrêter de taper dans la paroi du wagon accessoirement. Le geste n'était pas brusque mais intentionnellement ferme.

Sa réaction était compréhensible quoi qu'extrêmement excessive. Le jeune homme ne pouvait lui demander d'avoir la réflexion d'un adulte mais trimballer ce genre de fardeau n'était absolument pas sa tasse de thé. Enfin, il aurait pu s'arranger autrement, mais il tenait à ce que son cobaye fut dans un état à peu près correct pour la suite. C'est à dire conscient si possible.

- Chuuut, intima le journaliste en posant un doigt sur les lèvres de l'Elfe. Regarde, ça n'est pas une méchante bébête, elle ne nous a rien fait de mal! Tu as mal quelque part? Moi, non. Et tu as vu de méchantes dents? Donc elle est gentille.

Doucement, il incita l'enfant à regarder autour d'elle et montra les autres personnes de la main. Qui les regardaient soit dit en passant.

- C'est cette bébête qu'on appelle le "métro", expliqua Ewen. Elle adore aider les gens comme toi et moi. Elle les fait rentrer dans sa bouche puis sortir là où ils veulent aller. Un peu comme si 'nac ou Lomba t'ammenaient à ta maison en te faisant voyager dans leur bouche.

Le train souterrain ralentit peu à peu jusqu'à s'arrêter totalement. Les portes s'ouvrirent et quelques passagers descendirent sur le quai.

- Sortez, ordonna l'homme dont ils étaient les hôtes depuis peu.

Il s'était tenu à distance durant toute la scène de ménage, mais surveillait d'un oeil vigilant l'Elfe et le jeune leader. S'il avait remarqué la particularité de l'enfant, il n'en montrait rien. Il était payé pour exécuter son travail, rien de plus, rien de moins.

- Regarde, fit doucement l'exorciste à l'adresse de Lylie en désignant la sortie. La bébête a compris qu'on voulait sortir ici alors elle s'est arrêtée. Allez viens, tu iras mieux dehors. Et puis elle risque d'être triste de sentir que tu as peur d'elle.

Imperceptiblement, l'agent de la LET poussa ses deux cibles sur le quai. Ils n'avaient pas toute la journée devant eux et il se fichait éperdument des caprices de l'enfant.

- Ca va mieux? demanda doucement le journaliste lorsqu'ils furent hors du wagon. Tiens, attends.

De nouveau, il sortit un mouchoir de sa poche - magicien dans une vie antérieure - et essuya les larmes de la fillette.

- Tu as eu si peur? C'est fini maintenant. Regarde, elle s'en va.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
¤ Espion de la LET

¤ Espion de la LET
avatar

Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 26
Armes : Comme si j'allais vous le dire
Pouvoir : Vous donner envie de me tuer lol
Statut :
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Espion
Autre: Joyeux, son insolence obsurcit son talent.

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Mar 27 Mai - 19:18

Elles avaient céssé tout mouvement, avant de repartir, et Ewen n'avait toujours pas répondu...Morgan descendit du taxi et laissa au chaffeur son portefeuille rempli de billets. Des billets de différentes couleurs, allant du rouge au violet, il ne fallu pas longtemps à l'homme pour comprendre qu'il avait était arnaqué. Au moins il aurait des billets de rechange pour les jeux de société. Quoiqu'il en soit Morgan se dirigea vers le lieu où il avait senti les auras, aux alentours du métro où ils ne se trouvaient plus. Une ligne de métro ne connait pas les embouteillage...

*Je vais encore devoir jouer au chat et à la souris...franchement je sus un espion, mon but c'est de me cacher pas de chercher les autres!*

Il sortit son portable et composa le cinquième numéro, cette fois il aurait peut être besoin d'aide.

-C'est moi, tu pourrais me trouver des infos sur le métro, il y a quelques minutes, je t'expliquerai les détails plus tard.

Partir ainsi sans prévenir ses employés n'était pas le genre d'Ewen...euh...en fait si totalement. Mais quelque chose clochait, et l'abandonner ainsi au milieu d'une mission était insensé.



[Hrp: Bon j'ai supposé que vous etiez sorti du métro, après vous faites comme vous voulez^^]
Revenir en haut Aller en bas
Ellena
¤ Fillette égarée

¤ Fillette égarée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 198
Localisation : Pékin
Pouvoir : Communiquer avec la nature.
Statut :
Date d'inscription : 23/09/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe de la nature.
Grade:
Autre: Perdue... Qui veut bien s'occuper d'elle le temps qu'elle s'enfuit à nouveau pour se reperdre ?

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Mar 27 Mai - 19:37

Le cœur de la fillette s'excita davantage lorsqu'Ewen l'avait immobilisé et empêchée de se défendre contre la machine. Elle regarda l'homme avec des yeux écarquillés, n'écoutant qu'à moitié ses explications. Cette grosse bête était gentille ? Mais non, il y avait quelque chose qui clochait... Ellena n'était pas si dupe, et elle sentait que quelque chose n'allait pas avec cette bestiole puante et aux bruits agressifs. Et puis si elle était gentille, pourquoi étaient elle aussi repoussante ?

L'Elfe ne répondait pas, elle n'osait plus contredire Ewen. Elle regardait l'homme en le croyant de toute ses forces, espérant qu'il avait raison. Elle ne voulait pas le mettre en colère, mais elle avait peur.
De toute manière, Cornac et Lomba étaient incapables d'amener la fillette dans leur bouche, il disait n'importe quoi.
En sortant, les oreilles de la petite frétillèrent à nouveau. Mais le monsieur derrière, c'était bien à eux qu'il s'adressait. Et pourquoi il les suivait d'abord ? En plus il les presse de sortir !

Le gros 'machin' s'ouvrit, et elle s'empressa avec Wewen de mettre un pied dehors. Enfin.. Ils étaient encore en dessous la terre. L'Elfe n'aimait pas du tout cette sensation de se trouver en dessous, elle avait l'impression d'être totalement perdue. Lorsque son ami s'arrêta pour sortir un mouchoir de sa poche et lui essuyer les larmes, elle murmura en regardant le métro avec méfiance.


- C'est pas une bêbête... Lâcha t-elle.

Logique, les animaux, qu'ils soient gentils où méchants, parlaient à la petite. Même les chiens qui passaient à coté, elle comprenait ce qu'ils voulaient. Mais ce 'métro' n'avait pas parlé une seule fois, et elle n'avait senti aucun signe de vie en lui. C'est quoi ce genre de magie ?

Lylie possédait des sens d'elfs développés qui étaient en pleine croissance. Elle présentait des regards posés sur Ewen et elle. Elle tourna vivement la tête vers l'homme qui ne semblait pas gentil. Le regardant de haut en bas pour retenir à peu près son visage, elle s'exclama avec une pointe d'insolence.


- Pourquoi t'arrête pas de nous suivre ? Et t'es qui ? J'tai vu dans le truc qui bouge ! Et en plus t'es pas beau et t'es pas gentil !

Elle n'avait surtout pas aimé la manière dont il les avait poussé. Ellena s'était accrochée à la main d'Ewen pour ne pas tomber à cause de ses petites jambes. Elle se tourna entièrement vers l'homme en question et poussa un 'gnnnnnnn' en tirant la langue le plus exagérément possible.
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy-land.forumsline.com/
Eléane
¤ Ex-chef de la ligue exorciste terrienne

¤ Ex-chef de la ligue exorciste terrienne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 302
Localisation : partout et nulle part
Armes : les mots
Pouvoir : aucun apparent
Statut :
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Dim 1 Juin - 15:00

[HRP: ahahah! Pardon pardon! J'avais pas vu que c'était mon tour xD]


Effectivement, c'était pas une bébête. Quoi que. Et lui? C'était pas un humain? Hum... Non. Effectivement, vu comme ça. Enfin, il aurait aimé qu'elle oublie qu'elle ne pouvait communiquer avec le métro mais tant pis. Ca ne changeait pas grand chose. Ils étaient arrivés là où ils voulaient. Là où il voulait pas, mais bon.

- Avance, répondit simplement l'agent qui subissait l'affront de la fillette.

La voix était dure et Ewen pressentait qu'il n'hésiterait pas à blesser l'enfant si celle ci faisait mine de trop lui taper sur les nerfs. L'exorciste indiqua donc à Lylie qu'il fallait effectivement avancer, d'une petite poussée de la main qu'il tenait, s'ils ne voulaient pas avoir de problèmes. Ils sortirent donc du monde souterrain pour se retrouver devant un grand centre commercial. Les buildings n'étaient pas loin derrière eux, mais l'avancée vers les faubourgs était visible. De longues villas se dessinaient à l'horizon.

L'air était un peu moins chargé en pollution que le CDB, mais l'exorciste préférait que l'Elfe garda son foulard.

- A ton avi, s'il est pas beau et pas gentil, qui ça peut être? demanda t il à l'enfant. Y en a pas, dans ton monde, des pas beaux et pas gentils?

L'agent, qui se fichait toujours royalement de la discussion lui fit signe de continuer vers les villas.

- Tu vois les grandes maisons, là-bas? C'est l'endroit où on va. Elle est comment, ta maison à toi? 'nac et Lomba vivent avec toi?

Le journaliste était quand même plus intéressé par le monde de l'enfant que par le sien. Aussi évacuait-il plus raidement ce qui touchait la Terre, genre l'histoire du métro, pour s'intéresser à ce qui touchait plus directement Lylie. Et puis normalement, 'sa maison', devait être un sujet qu'elle connaissait bien.

Les premiers pavillons se rapprochaient. Et Il se demandait vaguement ce que faisait Morgan.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
¤ Espion de la LET

¤ Espion de la LET
avatar

Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 26
Armes : Comme si j'allais vous le dire
Pouvoir : Vous donner envie de me tuer lol
Statut :
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Espion
Autre: Joyeux, son insolence obsurcit son talent.

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Dim 1 Juin - 19:29

La chasse continuait, vers les faubourgs...mais pourquoi allait-il là bas? Franchement celui-là...il pouvait pas agir normalement? Courir dans tous les sens n'était pas vraiment une des passions de l'espion, même s'il le faisait tout le temps. Mais c'était à pésent certain...il est beaucoup plus marrant de courir pour fuir que pour chercher. Son téléphone sonna, affichant une vidéo de surveillance, come prévu, elle avait fait du bon boulot.

-Je vois...alors c'était lui.

Une aura qui s'était jointe aux leurs. Il observa la vidéo qui n'était autre que celle de la surveillace du métro, retransmise grâce à un portable. Pas étonnant qu'Ewen ne lui réponde pas, puisqu'il n'en avait plus.

-Merci, je te revaudrais ça.
-Comme toujours.


Morgan coupa le portable et le lança sous les roues d'un poids lourd qui passait par là. Ce n'était en aucun cas pour copier Ewen, mais il l'avait gardé trop longtemps, et ce n'est pas très prudent, comme il était un peu parano sur les bords, il changeait de portable toutes les semaines environ.
Au fur et à mesure de sa progression, les maisons "s'aggrandissait", de jolies villas qui apparaissaient les unes après les autres...une vie de luxe et de débauche, s'enrichir sur le dos des pauvres...le rêve. Mais ce qui était encore lus marrant, c'était d'essayer de les couler, haha oui c'était marrant.
Revenir en haut Aller en bas
Ellena
¤ Fillette égarée

¤ Fillette égarée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 198
Localisation : Pékin
Pouvoir : Communiquer avec la nature.
Statut :
Date d'inscription : 23/09/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe de la nature.
Grade:
Autre: Perdue... Qui veut bien s'occuper d'elle le temps qu'elle s'enfuit à nouveau pour se reperdre ?

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Mar 3 Juin - 19:08

[C'pas grave ^^']

"Avance "? Mais pour qui il se prenait lui ! on donnait pas d'ordre à une enfant quand... Quand on est plus grand ! enfin non... Quand on est un inconnu ! Et pas beau en plus.
Si la fillette continuait de marcher, c'était parce qu'Ewen le faisait. L'homme semblait obéir sans protester. Elle en revanche avait déjà horreur en tant normal qu'on lui donne sans cesse des ordres, mais sa nature insupportable de ce sens là lui faisait comprendre qu'elle haïssait à cet instant le mystérieux.


- Pffff, pu envie de marcher....

Et puis ce foulard lui tenait chaud ! Elle attendait que l'humain le lui enlève, mais s'il ne se décidait pas elle finirait par le faire elle même. Son ami fit une remarque sur ce qu'avait dit la petite un peu avant. Qui c'était ? ... Mais s'il n'était pas beau... pas gentil... Alors...

- C'est... C'est un méchant ! Murmura t-elle à Ewen sous un regard effaré.

Mais oui, cet homme était un méchant, il leur voulait du mal et s'apprêtait peut-être à les kidnapper ! Il allait les attacher sur une chaise peut-être ! Puis les torturer avec des plumes et des trucs qui font torturer !
Tout en pensant toujours à ce danger potentiel, elle répondit à son nouveau copain.


- Ben chez moi les maisons elles sont moins grandes, mais elles sont beaucoup plus belles ! Pis elles brillent aussi. Pis elles sont plus grosses, pis elles sont mieux ! Ici c'est moche et ça pue.

Ça avait le mérite d'être directe, et ne disait-on pas que la vérité sortait de la bouche des enfants ? Après avoir répondu à cette question la fillette reporta son attention sur le méchant de l'histoire. Non, elle ne voulait pas se faire avoir, pas comme avec le vampire ! Et puis... Elle avait Ewen !

- Nan j'veux pas ! Lâcha t-elle en s'arrêtant brusquement de marcher et en croisant les bras en signe de refus. J'veux pas aller chez le méchant monsieur, j'veux pas qu'il me fasse des bobos. Et si tu m'touche je hurle ! S'exclama t-elle en se tournant vers l'inconnu pour sa dernière phrase.

L'enfant leva la tête vers le ciel, elle se mit à crier :

- 'naaac, Lombaaaaaaaaaaa !

Mais les oiseaux étaient trop loin pour le moment pour faire leur apparition...
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy-land.forumsline.com/
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 28
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Dim 8 Juin - 23:12

L’avion atterrit au Caire, comme beaucoup dans la journée. Mais celui-ci transportait Loki et Fenris, bien qu’ils ne le soient pas sous leur identité véritable et qu’ils aient prit plusieurs avions pour venir afin de brouiller les pistes si jamais quelqu’un voulait remonter jusqu'à Dité. Ils sortirent tous deux de l'appareil puis de l'aéroport, sans bagage, et sans dire un mot, ne serait-ce qu'entre eux. Nul personne n'aurait put de la sorte savoir qu'ils étaient venu ensemble, on aurait cru des inconnus l'un pour l'autre. Une fois cependant qu'ils furent hors de l'aéroport, Fenris adressa un simple signe de tête en signe de confirmation, elle ne sentait pas d'auras magiques dans les environs directes, bien que cela ne veuille rien dire. Quoi qu'il en soit, son don accordé par l'organisation des Forsakers lui permettait juste d'absorber l'énergie, donc de la "voir" et de la dissimuler, de manière bien plus développer qu'aurait pu le faire un membre des Services Angéliques. Dans la journée, ils se rejoignirent dans un même hôtel après s'être assuré de ne pas être suivit.

-Où se trouve la cible?

-Elle se dissimule. Mais j'ai un moyen de la trouver. Mes informateurs confirme une infiltration du système de surveillance du métro, sur la vidéo piraté on pouvait observer Ewen. Ses propres espions font notre travail il semblerait. Quoi qu'il en soit il a bougé entre temps, mais la vidéo m'a permis d'identifier une aura, il semblerait que ça soit une elfe, à vue de nez six ans.

-Tu peux suivre l'elfe?

-Oui, c'est pour ça que j'en parle.

Loki hocha la tête, les auras, il ne comprenait pas vraiment ce principe, en tant que humain il n'avait jamais éprouvé le besoin d'apprendre à les voir, mais pouvait de temps en temps regretter de ne pouvoir le faire, heureusement, en tant que humain toujours, il n'avait pas de pouvoirs particulier, donc ne produisait pas d'aura magique, seul le pouvoir qu'on lui avait accordé était magique, mais de part sa nature particulière, on ne pouvait pas le repérer à cause de ce dernier.

-J'ai mon portable, je vais le trouver, le tuer, tu restes à distance et me montre le chemin. Quoi qu'il se passe ne viens pas m'aider, j'ai vraiment horreur de ça, tu le sais.

Se fut à Fenris de hôcher la tête sur ce coup-ci, et ils sortirent tous les deux de l'hôtel, les visages des deux Forsakers n'exprimaient aucun sentiments, juste une certaine détermination. Ils prirent tous les deux une voiture différente, préparées à leur intentions pour la mission par le Service, une organisation humaine créée autrefois par Uriel pour lutter contre les Forsakers, mais qui ignoraient la vérité quant à leur dirigeant et donc, que aujourd'hui, ils luttaient avec leurs anciens adversaires.Ils arrivèrent finalement tous deux sur un quartier résidentiel, sur les instructions de Fenris. Là, en quelques minutes, ils repérèrent Ewen et la fillette qui ne semblait pas vraiment aimer son compagnon. Loki sortit de la voiture une fois qu'elle fut garée, et se dirigea tranquillement vers eux après avoir observé si l'humain n'était pas suivit d'un protecteur, mais il ne semblait pas qu'il y en ai en vue.
Ils se dirigeait l'un vers l'autre, Ewen n'ayant surement pas remarqué un humain de couleur habillé comme les autres, Loki ne fixait pas Ewen, c'est souvent un truc en général que les gens repèrent en premier: être observé. Une fois cependant que Loki fut arrivé à la hauteur d'Ewen et de l'elfe, il dit simplement et se tournant vers lui pour le regarder dans les yeux:

-M.Ewen, je vous prie de bien vouloir me suivre. Je me nomme Loki, j'ai à vous parler.

Parler, pour sûr, certe Ewen était une cible qu'ils devraient probablement tuer, mais avant cela ils devaient lui transmettre un message, et son contenu sonnerait vraiment étrangement dans les oreilles d'autres personnes, ou en tout cas, des personnes ne connaissant pas l'existence des autres mondes et races.
Dans une rue parallèle, Fenris était dans sa voiture toujours, et écoutait la conversation grâce à un micro que Loki avait sur lui, il avait aussi une oreillette discrète pour écouter les conseils de Fenris et pour avant, être dirigé par elle dans la ville.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Eléane
¤ Ex-chef de la ligue exorciste terrienne

¤ Ex-chef de la ligue exorciste terrienne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 302
Localisation : partout et nulle part
Armes : les mots
Pouvoir : aucun apparent
Statut :
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Lun 9 Juin - 20:15

Yeeeeeees! Jackpot! Si c'était pas un gentil c'était un méchant! CQFD, vous avez gagné le droit de rejouer, merci à la prochaine. L'exorciste regarda du coin de l'oeil la fillette débuter sa crise d'angoisse. Bon, c'était déjà ça de fait. L'agent qui les accompagnait sembla un instant dépassé mais reprit rapidement contenance. Il était fait pour défier l'insolite. Certes, mais fallait quand même pas pousser à l'extrême.

Et il advint, melheureusement pour lui, que le paradoxe fut poussé au bout du bout, au delà des frontières des limites, en la personne singulière de... Loki. Ewen songea un moment qu'il y avait des séquelles dans la formation des membres de la LET, mais ne se donna pas le loisir de formuler sa pensée à haute voix. Il était plutôt amusé d'observer l'employer se déprêtrer tant bien que mal de sa sitution abracadabrante.

En premier lieu, il saisit violemment l'enfant par le bras, à moitié révulsé par la puissance de ses cordes vocales et les étranges choses pointues qui lui servaient d'oreilles, puis entreprit de glisser sa main sous sa veste... Ah ah. Inutile d'en dire plus, je sais que vous avez déjà tous imaginé pourquoi. Si c'est pas beau le formatage hollywoodien. Bref. Revenons à nos moutons, ou en loccurence, à nos fantasques personnages.

Il n'hésita pas un instant de pointer ce que vous savez - uhuhuh - sur le nouvel arrivant mais ne tira pas. Fatale erreur, me direz vous, certes, mais j'vais quand même pas m'octrôyer le plaisir de trucider comme ça ce cher Loki - et Fenris au passage tiens -. Il resta donc, bêtement concédons le, l'arme au poing, à considérer la scène sous ses yeux. Parce que bon, l'inconnu qui venait de se taper l'incruste était quand même un brin flippant. Et puis, si ça se trouvait, ils étaient tous d'eux de la même organisation.

Enfin bref, combien est il que l'exorciste concéda à s'intéresser aux dires de ce Loki, qui lui remirent au moins une chose bien en tête: il n'avait pas de chance. Normal, en même temps, la chance dépendait de Dieu. S'il avait sû, il aurait fait un tour dans la chapelle du coin avant d'entamer sa promenade vers les labos. Qu'il ne verrait décidemment pas ce jour-ci, sauf erreur de ses interlocuteurs.

Tout ça pour dire qu'il jeta un dernier, vague, coup d'oeil, à la fillette avant de se décider à prendre part, à son tour, au spectacle. D'ailleurs, il semblait qu'ils avaient du public.

- Peut être qu'avec Momo tu auras plus de chance, lança t il à l'Elfe.

Il était un peu déçu de laisser l'enfant, comme un gamin auquel on confisquait son jouet le plus précieux du moment. Mais il se fichait bien de ce qui pouvait arriver à Lylie.

- Ils savent me joindre, fit il à l'adresse de l'agent qui ne paraissait toujours par révolu à choisir une cible bien définie. Et ils le feront. Craignez seulement pour votre poste.

Bon, il n'était pas tout à fait honnête, mais ça ne le regardait pas. Ses yeux jaunes se tournèrent vers le dénommé Loki.

- Je vous suis, répondit il d'un ton neutre.

Il était d'humeur concilliante, comme toujours à vrai dire. Et se sentait amusé d'avance par ce que lui apportait le singulier personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
¤ Espion de la LET

¤ Espion de la LET
avatar

Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 26
Armes : Comme si j'allais vous le dire
Pouvoir : Vous donner envie de me tuer lol
Statut :
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Espion
Autre: Joyeux, son insolence obsurcit son talent.

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Mer 11 Juin - 20:54

Après avoir supporté l'insupportabe, surmonté l'insurmontable, Morgan aperçu son objectif. Droit devant lui se tenait Ewen et la jeune elfe l'accompagnant ainsi que leur ravisseur. Et un autre mec. Hein? Qu'est-ce qu'il faisait là lui? C'est mauvais, que quelqu'un s'approche autant de sa source de revenu, surtout qu'il s'éloignait de la jeune elfe, et pour détourner Ewen d'une curiosité...il fallait être persuasif. L'espion grimpa sur l'un des toits, ce qui est le mieux pour se faire repérer me direz vous, mais il avait une bonne raison de le faire. Discrétement, et sans jeter aucun regard à Ewen, il pénétra par effraction mais faut pas le dire dans une des belles maisons de ce quartier, il connaissait parfaitement les sytèmes de sécurité en vigueur puisqu'il était déjà venu ici pour...euh...faire une récolte d'informations dirons-nous. Il lui suffisait donc d'utiliser son "boitier magique", il devrait remercier quelqu'un pour ça...enfin bref, un petit coup de brouillage et le tour est joué!

*Du gateau...et en plein jour! Hum, ah oui c'est vrai Ewen...*

Il observa la maison dans laquelle il venait d'entrer luxueuse comme il les aime, mais possédant surtout un angle parfait sur ce qui se passait plus bas...Il se tourna une nouvelle fois vers la décoration intérieur de la maison où il se trouvait.

-Oh! La jolie coupelle!
Revenir en haut Aller en bas
Ellena
¤ Fillette égarée

¤ Fillette égarée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 198
Localisation : Pékin
Pouvoir : Communiquer avec la nature.
Statut :
Date d'inscription : 23/09/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe de la nature.
Grade:
Autre: Perdue... Qui veut bien s'occuper d'elle le temps qu'elle s'enfuit à nouveau pour se reperdre ?

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Mer 11 Juin - 22:41

En apercevant l'autre bonhomme arriver, la petite ne put retenir un cri de frayeur. Qu'il était effrayant ! Elle recula un peu, de toute manière Ewen était avec elle ! Il allait la protéger ! Mais... Qu'est ce qu'il fait ? Pourquoi il lâche sa main ? Elle aimait bien quand il tenait sa main.... Et... il s'en va ?

- Wewen ! S'écria l'enfant en regardant partir son ami sans même un au revoir pour elle.

Figée sur place, elle n'arrivait pas à comprendre pourquoi. Pourquoi cet homme qui donnait l'impression de bien l'aimer, qui venait de la faire monter dans un gros truc qui n'était pas une bêbête, qui l'avait tiré des griffes d'un vampire, la laissait toute seule avec le méchant monsieur ? Pourquoi il suivait le plus effrayant, pourquoi préférait-il aller avec le moche, et laisser la mignonne petite fille derrière ?

C'était... Oui... C'est comme cela qu'elle le voyait, il l'abandonnait. Pour de bon ? Il arrêtait de s'occuper d'elle, c'est fini... Elle était abandonnée, seule... Lylie sentit les larmes lui monter aux yeux, elle fixait l'humain et lâcha d'une voix suppliante, plaintive.


- We...Weweeeen...

Quel affreux sentiment ! Comme lorsque sa maman l'avait quitté, elle aussait l'avait abandonné... Drake, il était parti, il l'avait abandonné, et en allant dans cette forêt sans attendre qu'on vienne la rechercher, c'était elle même qui avait abandonné Luna.
Il ne l'a même pas regardé, il ne lui a pas dit pourquoi, même pas adieu, salut, au revoir, à bientôt... Il a rien dit, et il la laisse toute seule dans ce monde puant et pas beau à voir !
Elle était perdue... Elle n'avait plus d'ami... Elle était seule...
Ewen avait représenté l'espoir, un père qu'elle aurait pu avoir, un comble qui aurait pu boucher son manque.

Ellena fit un pas en arrière, l'humain n'était pas encore trop loin. Des larmes coulaient sur ses joues. Elle regardait toujours le dos de son soi disant ami s'éloigner, lorsque soudain elle hurla à son intention.


- T'es nul, j'te DETESTE !

Elle voulait qu'il se retourne, elle voulait que ce soit une blague, qu'il revienne vers elle en disant de son air naturel "Mais non ce n'est pas vrai !". Qu'il prenne son mouchoir et essuie son nez, elle voulait qu'il la prenne dans ses bras, qu'il lui montre ses lunettes, elle voulait qu'il revienne vers elle...
Mais sous l'effet de la panique, la colère et le débordement d'émotion qu'elle ne pouvait contrôler en dépit de son faible age, la petite se retourna brusquement puis se mit à courir à toute vitesse dans la direction opposée.

Elle appela Cornac et Lomba, mais ces derniers étaient encore bien loin.
Elle finit par disparaître derrière une ruelle, continuant de courir en pleurant comme une enfant perdue. Il fallait quitter ce monde...
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy-land.forumsline.com/
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 28
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Jeu 12 Juin - 21:43

Il s'engagea dans la ruelle, suivit de près par Ewen, avec l'intention de discutter trnaquillement quelques minutes, ce faisant, il lui dit rapidement, car il aimait être clair et rapide quand il s'adressait à quelqu'un:

-Loki n'est pas mon vrai nom, c'est mon statut au sein de mon organisation, les Forsakers. Bien que notre organisation met votre humanité en doute, nous désirons vous voir intégrer nos rangs avec la LET, faire une sorte de fusion si vous préférez. Ensuite, bon... On m'a donné la missiopn de vous tuer si vous refusez, mais je n'ai pas l'habitude d'attaquer par surprise, donc en cas de refus, je ne m'en prendrais pas à vous dans l'instant, je vous laisserais vous préparer un minimum.

Loki était quelques pas devant Ewen quand il entendit la jeune elfe se mettre à hurler qu'elle le détestait. Surpris plus qu'autre chose, Loki se retourna pour voir l'elfe partir en courant. Il ne put afficher qu'un regard étonner, tout en savant que les reproches ne lui étaient pas adresser, il les prenait quand même pour lui.

-Mince...Je suppose que notre entretien va être retardé.

Il espérait que cette gamine ne soit pas trop stupide pour se mettre en danger, il n'aimait guère mettre des personnes dans ce genre de situation, encore moins des enfants, quelles que soient leurs races. Etrangement, sans que cela ne l'inquiète le moindre du monde, dans l'oreillette qu'il portait, il n'entendait plus un bruit, que ce soit de la part de Fenris ou de ses propres hommes, après tout, ils avaient en général la consigne de garder le silence radio sauf en cas de situation d'urgence. Mettant le doigt sur son récepteur, il commença à parler :

-Il n'y a personne pour empêcher l'enfant d'aller trop loin? Puis, se tournant vers Ewen: Je sais pas pourquoi vous vous baladez avec elle, mais nous avons chez nous des elfes qui seraient capables de s'en occuper, ou de la ramener chez elle.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Eléane
¤ Ex-chef de la ligue exorciste terrienne

¤ Ex-chef de la ligue exorciste terrienne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 302
Localisation : partout et nulle part
Armes : les mots
Pouvoir : aucun apparent
Statut :
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Jeu 12 Juin - 23:02

Il écouta, quasi distraitement au départ, les dires de la fillette, qui se résumaient, précisons bien, à la répétition de son prénom si joliment déformé. Le ''j'te déteste" lui arracha tout de même un regard en arrière... mais l'Elfe s'était déjà débarrassée de l'agent de la LET et s'enfuyait dans une ruelle adjacente. Loin d'être affecté par la révélation haineuse de l'enfant, l'exorciste eut tout de même un mouvement de plissement des yeux désapprobateur. Un peu comme si sa meilleure sucette coca-fraise se faisait la malle.

Imperceptiblement, il embrassa les alentours du regard. Avec un peu de chance, ah, mais il n'en avait pas, c'était vrai... Néanmoins, s'il avait eu un peu de chance, Morgan aurait dû être dans les parages. Et selon les lois de probabilité continue suivant une loi de densité exponentielle, la possibilité que son salarié se trouva dans l'une des magnifiques villas environnantes n'était pas nulle. Donc son formidable espion trouverait peut être le moyen de récuppérer la sucette coca-fraise et de la mettre en sécurité. Jusqu'à ce qu'Ewen refasse surface.

Si ça se trouvait, il avait des talents cachés de baby-sitter. Le jeune leader imagina un instant le pauvre Momo affublé de couettes, de maquillage et d'un tailleur. Sans oublier les chaussures mortelles à talon. Vous savez, ces ravissantes choses aussi pointues que des cure-dents qui vous donnent l'impression d'être des objets de torture. Mmmmm. Peut être valait-il mieux que ses dons, s'il en avait, restent enfuis.

Pour en revenir à Loki, sucette abricot-réglisse, c'était dommage que son prénom ne fut finalement qu'un surnom. Vous me direz, en même temps, que pour croire que son interlocuteur s'appelait réellement Loki, il manquait une case au pauvre exorciste. Ca n'est pas tout à fait exact. En réalité, cela aurait été beaucoup plus amusant, c'est tout. "Il est comment ton pote Loki?" "Loki? Cool." Ahahah. L'eau qui coule. Bref. Hem. Je sens que je vous ai convaincus.

Ainsi donc sucette abricot-réglisse faisait partie, non pas d'un groupe de métal-rock déjanté, mais d'un fan-club des guerres intermondiales et de la lutte pour une survie quelconque. Ah. Qui, non content de piquer le centre d'intéret de la LET, et donc de lui faire concurrence, remettait en question son humanité. Bon. Un point positif était quand même qu'ils devaient partager un brin de folie commune pour en être arrivés à ce point fatidique. Les psychologues et psychiatres ne savaient pas ce qu'ils loupaient.

- L'Elfe vous intéresse-t-elle? demanda Ewen.

Chaque choses en son temps, même si commencer par le dessert et finir par le plat principal pouvait être étrange. En l'occurrence, donc, le problème premier à régler serrait celui de la fillette. Le plus facile pour le moment.

- Un de mes employés - pas les espèces de plantes en pot là-bas - peut effectivement l'empêcher d'aller trop loin, continua t-il d'un ton égal. Si vous comptez vraiment vous interférer, nous vous la cédons, elle ne représente presque rien pour la LET.

L'oganisation se fichait bien de la survie ou de la mort de l'enfant. Mais lui-même préférait l'avoir à l'oeil, et si son interlocuteur décidait que ça n'étaient pas ses oignons, l'exorciste avait déjà une idée sur l'identité de la future baby-sitter de Lylie. Une personne avait qui elle devrait s'entendre, et par laquelle il aurait le loisir d'observer l'Elfe.

- Pourquoi désirez-vous l'intégration de nos services aux votres? demanda le journaliste en rivant son regard anis sur Loki.

Il aurait pu poser plus de questions, plus précises, moins ridicules peut être, mais celle-ci les englobaient toutes et lui permettait de tester les capacités et les connaissances de l'Abandonné. Il se fichait presque royalement des menaces de son interlocuteur, elles affinaient son image de la situation, mais ne lui faisait ni chaud ni froid. Non pas parce qu'il se sentait hyper-ultra-méga-tout-puissant dans son habit de noir, mais parce qu'il était effectivement prévu qui passe l'arme à gauche incessament sous peu, donc bon... Un jour de plus, un jour de moins. Quoi que, pour revenir dans le système ça mettrait moins de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
¤ Espion de la LET

¤ Espion de la LET
avatar

Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 26
Armes : Comme si j'allais vous le dire
Pouvoir : Vous donner envie de me tuer lol
Statut :
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Espion
Autre: Joyeux, son insolence obsurcit son talent.

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Ven 13 Juin - 21:27

La coupelle était vraiment jolie, ainsi que les tableaux, et puis l'ordinateur et oh! Une magnifique statue de rhinocéros en ivoire! Mais à quoi ça pouvait bien leur servir? Ce qui le chagrinait le plus c'est comment pourrait-il tout transporter...il ne le pourrait pas, malheureusement.
Mais...pourquoi il était venu ici déjà? Cambrioler des maisons il pouvait le faire la nuit...ah oui c'est vrai! Ewen! Morgan avait une facheuse tendance à oublier les choses importate en présence de...choses plus importantes. Il ne devait pas oublier qu'Ewen était son gagne pain, et ça se remplace pas aussi facilement qu'un rhinocéros en ivoire...même s'il était très beau...et probablement très cher...


*La mission, la mission on n'oublie pas la mission!*

Il observa donc la scène qui se déroulait sous ses yeux, Ellena était partie, il avait loupé le pourquoi mais elle s'était enfuie a détour d'une ruelle...peut-être devrait il aller la chercher?

*Je devrais peut-être y aller? Humm...non.*

Le plus important était et restait Ewen. Malheuresement et malgré l'ouïe très fine de l'espion, il ne parvenait pas à entendre tout ce qui se passait, avec un peu de chance, ils passeraient près de la maison.
En attendant...il fallait chercher à contacter Ewen, et se constituer un point de fuite, pour lui c'était réglé étant donné que c'est la première chose dont il s'occuper, mais il fallait en penser un pour son patron, si ça tournait au vinaigre...il attrapa son téléphone- ah mais non c'est vrai, il est au milieu de la route en morceau- donc il se dirigea vers le poste fixe de la maison, normalement inhabitée...normalement...
Revenir en haut Aller en bas
Ellena
¤ Fillette égarée

¤ Fillette égarée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 198
Localisation : Pékin
Pouvoir : Communiquer avec la nature.
Statut :
Date d'inscription : 23/09/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe de la nature.
Grade:
Autre: Perdue... Qui veut bien s'occuper d'elle le temps qu'elle s'enfuit à nouveau pour se reperdre ?

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Ven 13 Juin - 23:23

Elle courrait toujours en espérant s'éloigner le plus possible des gens qui l'entouraient un peu plus tôt. Elle ne voulait plus les voir, et même avec... lui... elle n'était pas en sécurité ! De toute manière c'était PLUS son ami ! Un ami, ça n'abandonne pas les autre !
Soudain elle sentit son pied droit glisser sur quelque chose puis elle tomba en arrière sur le trottoir. Sous le choc et sans même savoir si elle avait mal ou pas, elle se mit à pleurer comme s'il venait de lui arriver la pire chose du monde, un couteau dans le ventre, un bras d'arraché, des pieux dans le dos... Pourtant elle n'avait qu'un bleu qui ne tardera pas à se faire voir au niveau des fesses.
Autour les humains faisaient à peine attention à elle. Ils étaient intrigués par ses habits et ses oreilles, mais aucun ne s'était arrêté pour s'occuper de la petite, mais une voix bien familière réveilla les sens de cette dernière.


- Lylie ! Lylie qu'est ce qu'il y a ?!

Les gens s'écartèrent en apercevant la grosse colombe et l'imposant corbeau se frayer un passage dans la foule pour arriver jusqu'à l'enfant. Les sanglots de la petite cessèrent immédiatement lorsque son regard apeuré se posa sur ses vrais amis.

- Lomba ! Il... Il ... J'suis perdue !

Elle se remit à pleurer tandis que les deux oiseaux se posaient sur son épaule pour la consoler. Quelque chose frôla l'elfe dans le dos, et lorsque cette dernière se retourna en sursautant, une fourrure brune et chaude se colla contre elle. Une voix masculine et réconfortante en sortit.

- Chhht... Ça va aller... Ne pleure plus petite... Pourquoi ce gros chagrin ?

Reniflant, elle regarda ce gros labrador poser ses pattes sur ses genoux et caresser ses joues avec son museau.

- J'suis... j'suis perdue !

La langue râpeuse de l'animal essuya les larmes salées de la petite, puis il se recula un peu en murmurant.

- Tu vois la petite rue là bas ? Si tu la prend, tu sortiras de la ville. Au moins tu seras peut-être plus en sécurité... Bonne chance petite, mon maître me rapelle !

Le chien repartit joyeusement vers la grande dame qui le rappelait. Ellena se leva un peu chancelante. Les oiseaux s'envolèrent à nouveau pour ne pas infliger leur poids à l'enfant, mais ils restèrent à ses cotés afin de la protéger. Leur simple présence rassurait la fillette qui s'était même mis à courir encore pour sortir le plus vite possible.
Soudain un bras la stoppa net dans sa course, et une voix qui lui était également familière fit frissonner sa peau.


- Toi !

- Naaaan va t'en lâche moi j'veux pas t'voir !

Elle se mit à crier mais la main du vampire serra sa bouche pour la faire taire. Ce dernier déploya ensuite devant tous le monde de grandes ailes noires afin de s'envoler directement.

- Cette fois il ne te sauvera pas, et les chiens non plus ! S'exclama t-il en emportant avec lui l'elfe.

Alors qu'ils s'élevaient dans les airs, que la petite tentait de se débattre en donnant des coups de pieds et de poings à son ravisseur, l'homme prit une direction qu'il semblait connaître. Il ajouta en affichant un sourire mauvais.


- Direction Pékin, que je te cuisine de façon asiatique.... Ne gaspille pas ton énergie car le voyage risque d'être très long !

Derrière, les oiseaux suivaient leur protégée, Cornac ne cessait de répéter que tout irait bien et qu'ils trouveraient le moyen de la libérer.
Au bout d'un moment, Ellena réussi à mordre le doigt du vampire, elle poussa un cri strident, un appel à l'aide mais ils s'éloignaient déjà bien dans le ciel. Qui pourrait l'avoir entendu ? Mais ses poignets furent bloqués par l'homme qui la maîtrisa sans problème en la serrant contre lui, ils disparurent ensemble de la même manière qu'ils avaient apparu...


[HRP : sortie d'Ellena, j'me caaaaasse xD]
Revenir en haut Aller en bas
http://fantasy-land.forumsline.com/
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 28
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Sam 14 Juin - 0:05

Loki hocha de manière négative la tête face à la question première de Ewen, l'elfe, quel qu'elle soit, n'avait aucun intérêt pour les Forsakers, peut-être d'ici une quinzaine d'année, qui sait? En attendant, elle pouvait toujours aller mourir.

-Non, les intérêts des Forsakers - notre groupuscule - ne sont en rien dirigés vers cette elfe. Pour en revenir au sujet qui m'aspire, vous avez un réseau de renseignements qui est plus étendu que le nôtre sur Terre, malgré le fait que nos effectifs humains soient assez conséquent, cela prend du temps de combler le retard que nous avons pris à infiltrer les autres mondes, surtout par le fait que nous sortons, je pense que je peux le dire, d'une guerre interne niveau politique. L'intégration de Fenris dans nos rangs est une longue histoire. Ce sont donc les principales raisons, je pense qu'il y a aussi le fait que si vous venez avec nous, il nous sera plus facile de nous surveiller l'un et l'autre, mais Surt ne l'admettra sûrement jamais.

Les derniers propos prononcés de manière cynique, car cela était d'une évidence même pour quiconque avait l'habitude de l'univers des renseignements. Normalement, il n'aurait pas dû le préciser, mais il préférait mettre en garde ce possible futur allié, histoire de ne pas se retrouver dans l'embaras si il venait à découvrir une quelconque surveillance. Les pensées de Loki furent interrompues par une petit bruit, bref, dans son oreillette. Comme un frottement, le genre de bruit que l'on entend quand quelqu'un a l'autre bout d'un talkie-walkie allume son émetteur. Hors, cela devait être le cas, la seule chose étrange c'est que rien, nul mot n'avait été dis ou transmis sur les ondes, et après tout, il n'avait pas reçu de réponse a sa question tout à l'heure. Il leva une main vers Ewen afin d'indiquer qu'il se retrouvait occupé, il parla dans son col:

-Ici Loki, il se passe quelque chose? Terminé.
-...
-J'exige une réponse! Terminé!
-Du calme guignol, tes hommes sont tous morts.
-Fenris...
-Oui?
-C'est quoi ce délire?
-Oh! Tes hommes se sont fait tuer par le Service, sinon, sache que Fenris... Ben, Fenris n'existe pas, c'est tout con, non?

Coupant net à la discussion radio, et retirant aussitôt tout l'attirail électronique qu'il portait sur lui (micro-transmetteurs, oreillette, portable, montre, etc.) et regardant Ewen, il lui dit rapidement en jetant un coup d'oeil rapide aux deux coins de la ruelle:

-Erreur de ma part, la guerre continue toujours. Vous pouvez me sortir d'un sacré merdier.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Eléane
¤ Ex-chef de la ligue exorciste terrienne

¤ Ex-chef de la ligue exorciste terrienne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 302
Localisation : partout et nulle part
Armes : les mots
Pouvoir : aucun apparent
Statut :
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Mer 18 Juin - 14:41

[HRP: passage express entre deux épreuves xD]


Donc, ils ne s'intéressaient pas à la fillette. C'était bien, mais trop tard. Car étant donné la position actuelle de Lylie, l'exorciste préférait la laisser... au petit bonheur la chance. Nan naaaaaaan, il ne l'abandonnait pas! Il ne faisait jamais que remettre son scalpel de scientifique sur le rebord de la fenêtre. Un autre occasion viendrait, ou pas. Apparemment, suffisait qu'il trouve le bon vampire pour voir l'enfant sur commande.

Il ne scilla pas à l'histoire de Loki. Néanmoins, il ne pensait pas vraiment que l'ensemble des leaders de la LET seraient d'accord pour s'allier à un groupe en proie à des guérillades intestines. Ou du moins, pas avant de connaître leurs capacités. Pour sa part... Il s'en fichait presque royalement, il avait une mission, un but, et savait comment y parvenir tout en faisant face à tout le reste, y compris l'insolite, même si ce dernier était dur à trouver pour quelqu'un comme lui.

Par contre, la manière d'évoquer.. 'Fenris' lui paru tout ce qu'il y a de plus suspect. A moins que Loki ne fut du genre à raconter sa vie à l'autochtone du coin, le journaliste était donc censé connaître le, ou la, nouveau intégré. Tout comme Surt. Ce qui était tout à fait probable. Si on pouvait se cacher sous bien des patronymes, votre visage pouvait tout de même être connu.

Il allait répondre d'un propos profondément philosophique et inspiré, quand Loki leva une main pour lui montrer qu'il était occupé. Patiemment, sagement, Ewen le laissa à ses occupations. Bon, mais c'était qu'il semblait avoir des problèmes avec son, ou sa, Fenris. Décidément, il, ou elle, avait la fâcheuse habitude de faire valser les plans de son organisation.

Le matériel électronique retiré à la hâte par son interlocuteur n'attira son regard que de part leur qualité. Qui était.. celle de toute organisation à peu près potable. Néanmoins, il n'éprouva pas le besoin d'en demander des bouts à Loki pour les disséquer. Ce qui aurait pu être follement amusant pour en apprendre plus sur les Forsakers, mais bon.

Cette fois ci, ce fut l'exorciste qui leva les mains, mais pas pour montrer qu'il était occupé, pour faire comprendre son refus, ou du moins, son hésitation.

- Je n'aurai aucune raison de vous en sortir, commenta t il doucement mais fermement. Car même si j'étais intéressé par vos propositions, c'est de la survie de l'organisation dont vous faites partie, et non de votre personne, dont je m'inquièterai. Et si vous êtes l'un de ses dirigeants...

Car on ne devait pas s'appeler 'Loki' si on ne faisait que balayer les toilettes. Quoi que ça destabiliserait beaucoup.

- ...vous devez bien avoir la protection et le soutient nécessaire pour menez vos projets à terme.

Comme sauver sa vie, par exemple, ou échapper à un, ou une, psychopathe, ou encore, rétablir une situation à peu près stable au sein des Forsakers. L'exorciste se demanda vaguement si son interlocuteur essayerai de le tuer. Il devait avoir des préoccupations plus importantes et assez de jugeote pour admettre qu'il n'était pas en position de réclamer quelque chose, cependant, il fallait toujours être prudent. Prudence est mère de Sagesse. Surtout quand on est le membre d'un fanclub des guerres intra-groupuscules et inter-mondiales.

- La situation de votre organisation, dans la situation actuelle, risquerait bien plus de mettre la LET en péril, plutôt que de lui apporter des avantages.

A part, peut être, uns possibilité d'aller y faire croisade histoire de l'annexer, mais bon, ça n'était pas vraiment au plan du jour du leader. Qui, accessoirement, devait toujours rendre visite à ses chers coéquipiers. Ainsi que retrouver Morgan. Et élucider, une fois de plus, les petits problèmes personnels des Quatre Grands.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
¤ Espion de la LET

¤ Espion de la LET
avatar

Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 26
Armes : Comme si j'allais vous le dire
Pouvoir : Vous donner envie de me tuer lol
Statut :
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Espion
Autre: Joyeux, son insolence obsurcit son talent.

MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   Mer 18 Juin - 21:00

Il y en avait un! Surement plusieurs mais le téléphone qu'il avait trouvé suffisait, après avoir passé les quelques coups de fils qui lui étaient nécessaire, morgan retourna à son poste d'observation...yataaa ils avaient bougé! Une progression folle de...quelques pas, mais dans le mauvais sens. Il arriva à comprendre quelques bribes de la discussion radio, qui a dit que lire sur les lèvres était inutile? Humm...ça devait être lui. Enfin, la discussion qu'il intercepta ne l'avança en rien, mis à part qu'il savait qu'un des alliés de ce "Loki" se nommait "Fenris"...tiens comme le loup dis donc...et cet homme se nommait Loki...comme le père de Fenris. Ils ont vraiment des noms de code insensés ceux là.
Brusquement, Loki enleva son attirail, aie, ça tourne au vinaigre. Qu'il se fasse tuer l'importe peu mais pas Ewen quand même...en plus de ça, les renforts qu'il avait appelé ne serait pas là avant une bonne dizaines de minutes...enfin si l'on peut appeler ça "renforts".


*Bon...il me faut une diversion...*

C'est que ça travaille dur les méninges à c't'age là. Lui qui pouvait manipuler les auras devrait bien pouvoir crée une assez grande diversion...ou alors il faisait paniquer tout le quartier...voire les deux.
Pourquoi pas...


*Quel gachis...*

Gaspiller ainsi de l'argent...certes ce n'était pas le sien mais il éprouvait quelques scrupules à faire subir cela aux pauvres biens qui n'avaient rien demandé. Avertissement les enfants n'essayaient pas de le faire chez vous:
Il se dirigea vers la cuisine, qui ô miracle de la nature! était assez vieille, non pas qu'ils n'avaient pas les moyens de s'en acheter une neuve mais c'était la nouvelle mode chez les gens de ce milieu, le rétro touchait les classes aisées. Il y avait bien un tuyau de gaz, première partie, complète.
La seule façon potable de faire une explosion sans explosifs était celle-ci, les vieilles méthodes sont les meilleures.
Bien sur, il ne pouvait pas simplement allumer son briquet, sinon...enfin voilà, il devait faire un feu à retardement, là encore, les vieilles méthodes sont les meilleures, il suffit de trouver ce qui déclencherait l'explosion, il farfouilla un peu dans les tiroirs avant de trouver son salut et oui, "facile avec pétard sans fil". Tous les enfants ont les mêmes passions semblait-il, et l'avantage de squatter une maison riche, c'est que les accessoires sont de dernier cri, un pétard télécommandé...qu'est-ce qu'on allait pas inventer, enfin ça faisait fureur chez les jeunes. Morgan déposa le petit joujou dans une corbeille qu'il plaça non loin de la cuisinière (et oui ça existe encore ces trucs là...) ouvrit le gaz par une petite incision dans le tuyau, et quitta la maison, fier de son petit travail, télécommande en main bien sur.


*Je sens qu'Ewen aimerait ce petit jouet...*

Il s'éloigna de la maison -un autre pétard en poche ça peut servir- et observa de nouveau Ewen et cie, au total, quatres minutes s'étaient écoulées.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mort sur le Nil, revu et corrigé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mort sur le Nil, revu et corrigé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vegetarian Rhapsody... Queen revu et corrigé...
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les guerres éternelles :: La Terre :: Le Caire-
Sauter vers: