Les guerres éternelles


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Centre hospitalier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Centre hospitalier   Lun 11 Fév - 0:38

L'artiste ne jeta pas un regard à l'édifice. Plus qu'un hôpital, c'était un centre de formation. Les anges ne se blessaient pas souvent, ni gravement, sur Celestia, et les militaires ou les personnes en expédition dans les autres mondes avaient généralement des notions de soin. Le population angélique n'était pas atteinte de graves maladies temps qu'elle ne bougeait pas de ses terres. Pour sa part, la danseuse y était déjà entré, d'abord pour assouvir sa curiosité, ensuite pour demander à Raphaël de lui enseigner les rudiments du métier.

Elle entraina Melkor vers l'une des grandes portes du bâtiment, gravit quelques marches, et pénétra dans le hall qui servait d'accueil. Rien n'avait été fait pour permettre à d'éventuels blessers d'accéder rapidement aux salles de soin. Celestia n'était pas sensée être attaquée. Les militaires étaient sensés se battre jusqu'à la mort et ne pas retourner sur leur terre natale. Le centre horpitalier était là pour faire beau, pour servir de structure éducative. Rien de plus.

Un ange vint à leur rencontre. Visiblement, c'était de l'incompréhension et du dégoût qui se lisait sur son visage. La danseuse lui adressa un regard amène. Elle ne se sentait pas en état de faire preuve de patience ou de courtoisie.

- Je suis désolé, mais ce que vous avez avec vous est humain. Or il est interdit, formellement, de disposer de choses terriennes, aussi bien dans ce lieu, que sur Celestia, les appostropha l'ange.

A sa toge blanche immaculée traversée d'un bandeau nacré, c'était un guérisseur, ou du moins, un apprentit guérisseur.

- Et la moindre des choses c'est de se mêler de ses fesses, répliqua sèchement Dayân.

Non seulement elle n'était pas d'humeur, mais que son semblable traite Melkor comme une chose, comme un objet encombrant, gênant et dégoûtant, l'énervait au plus haut point.

- Je suis désolé, mais je suis obligé de vous demander de sortir, continua l'ange en rougissant devant ces impures propos.

- Arrêtez de dire que vous êtes désolé, ça vous va aussi bien qu'une robe de bal à un singe! Et si on vous dérange vous n'avez qu'à partir! s'énerva la danseuse.

- Je vais devoir appeler la sécurité, si vous persistez! siffla l'ange de plus en plus rouge. Il est interdit de se trimballer avec ça!

Celui là devait être bien plus humain qu'il ne le prétendait, car contrairement à la majorité des anges, il virait à l'écarlate selon ses émotions.

- Melkor est ici parce que le Séraphin Michaël l'a autorisé! rétorqua Dayân.

Le guérisseur pâlit. Ainsi que tous les autres témoins de la scène. Ca lui ferait du travail comme ça à l'ami Mika, songea rageusement la danseuse. Un maître guérisseur, à la toge blanche traversée d'un bandeau saphir, courru jusqu'à eux.

- Je vais vous demander de passer dans la cour à côté, les pressa le nouveau venu en les poussant vers une porte autre que celle par laquelle ils étaient entrés.

Ils se retrouvèrent vite fait dans une petite cour au sol de sable.

- Tant que nous n'avons pas confirmation de vos affirmations par ladite personne, nous ne pouvons pas vous permettre d'aller plus loin! s'excusa le guérisseur. Je vais essayez d'avoir la preuve de ce que vous avancez le plus rapidement possible.

Il s'éclipsa et un garde se posta au niveau de la porte, rivant sur l'humain un regard mauvais. Pour sa part, l'artiste avisa un arbre solitaire dans la cour et tapa dessus un bon coup.

- RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA! explosa t elle en laissant se déverser toute sa frustration et sa colère.

Elle sentit le regard surpris et inquiet du soldat sur sa nuque, surtout lorsqu'elle soigna par la suite le pauvre arbre qui n'avait rien demandé, mais ne broncha pas. Elle fit soudain volte face et alla se planter droit devant Melkor. Elle soupira.

- T'es un type chouette, mais moi je suis vraiment l'ange la plus débile de l'univers! s'exclama Dayân exaspérée d'elle même.

Le temps que le guérisseur revienne, elle aurait eu le temps de se trucider une bonne centaine de fois, tellement elle s'en voulait de tout. Il fallait qu'elle s'occuppe.

- C'est p'tet pas le bon moment ni le bon endroit, mais est ce que tu voudrais faire un combat contre moi? Je sens que j'vais vraiment pêter un câble si j'me défoule pas sur quelque chose ou quelqu'un.

Elle regarda la main qu'elle avait explosé contre l'arbre. La douleur lui faisait du bien.

- Chuis pas très dangereuse, t'inquiète.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 24
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Centre hospitalier   Dim 9 Mar - 17:38

Raziel était sortie peu après Dayân et Melkor. Regardant Celestia d'en haut, le Séraphin songeait à tout ce boulot qui l'attendait. Au front à la place de Raphaël... Certes, elle avait des dons de soins, mais il y avait mieux placé qu'elle pour ce genre de chose. Enfin bref, elle n'allait pas revenir sur les décsions de Michaël au risque de se faire décapiter dans les deux minutes qui suivraient sa contestation. Elle avait déjà fait trop de folie pour le moment, et il fallait que cela se calme un peu. Sauf que le calme, elle n'aurait sûrement pas dans les jours qui suivraient. Elle serait coincée entre l'organisation des soins et la bataille organisée par Uriel. Quel joyeux retour à Celestia... Enfin, servir le Tout Puissant et protéger Celestia faisait partie de ses devoirs quotidiens. Poussant un soupir, la petite Ange fit apparaître ses ailes dans un halo doré et s'envola.

Le Séraphin du Secret traversa Celestia à une allure penchant plutôt sur un vol de croisière, histoire de profiter des quelques instants de répit qui lui étaient accordés. Son regard vert balaya les différentes îles céleste, son esprit répertoriant chacune d'entre elles par le nom du quartier auxquel elles correspondaient. Cela faisait tout de même deux années qu'elle n'était pas venue, et il fallait bien laisser à son esprit et à son corps le temps de se réhabituer. Il n'y avait pas eu de changement notable, mais on voyait bien qu'il régnait au sol une agitation fébrile, indiquant que les préparatifs du soi-disant exercice avaient déjà commencés. Celestia n'avait pas bien changé, mais elle changerait sûrement, car ce serait la première bataille depuis des décennies contre les armées infernales qui serait menée à Celestia même.

L'Ange fit exprès de survoler le quartier où se trouvait sa demeure, histoire de l'apercevoir au moins une fois si jamais elle devait être rasée durant la bataille. C'était toujours la même - il n'y avait rien d'étonnant à cela. Cette demeure qu'elle n'avait pas vu depuis deux années et dans laquelle elle avait vécu seule en se remémorant chaque jour les souvenirs qu'elle avait de Silmeria. En fait, mieux valait ne pas y remettre les pieds, au risque de rappeller le passé à elle. Raziel passa donc son chemin, sans même s'arrêter. Un coup d'oeil était amplement suffisant.

Au bout de quelques minutes de vol, elle finit par arriver au centre hospitalier le plus important de Celestia, où elle devrait commencer à organiser les soins et, accessoirement, y retrouver Dayân. Se posant au sol, elle sentit bien les regards des Anges dans les alentours se river sur elle, que l'on croyait presque disparue. Pourtant, les autorités angéliques avaient assuré qu'elle était en vie, mais certains la considéraient apparemment comme morte, revenue parmi le vivants. Sans même accorder une regard aux Anges qui avaient posé leurs yeux sur le Séraphin du Secret, cette dernière pénétra dans le bâtiment qui n'accueillait pas vraiment de blessés de guerre en temps normal.

A l'intérieur régnait encore un peu d'agitation, provoquée par elle ne savait quoi. Un Ange était resté planté au milieu du passage, les joues pâles, et on voyait bien que son teint était brusquement passé d'un ton foncé à un ton aussi clair. Raziel lui lança un regard interrogateur, et se sentant observé, l'Ange en question leva les yeux vers le Séraphin. Le teint de l'Ange vira de nouveau au rouge, mais cette fois-ci, il manifestait l'embarras. Suite à un bafouillement de mots incompréhensibles, l'Ange partit brsquement, se frayant un passage dans la foule qui se formait autour du Séraphin du Secret. Cette dernière fit un geste de la main et la foule se dispersa, mettant au passage Raziel dans un état de mauvaise humeur. Ca commençait à bien faire tout ces Anges qui la regardaient avec des yeux de merlan frit. Seulement, un guérisseur resta planté là, ou plutôt, un maître guérisseur. Il s'avança vers Raziel et s'inclina.

- Dame Raziel, nous avons reçu des ordres, et soyez la bienvenue ici. Nous ferons tout notre possible pour vous aider à l'organisation. Ceci dit, nous avons un petit problème.

Raziel fronça les sourcils. Allons bon, les ennuis commençaient déjà ? Elle sentait que cela n'allait pas être du gâteau que d'organiser les disciples de Raphaël. Comment se prenait ce dernier pour mettre de l'organisation là-dedans ? Le guérisseur divin lui avait enseigné les soins, pas l'organisation. Mais bon, elle trouverait bien un moyen. Et il fallait régler cela problème par problème.

- Exposez, fit simplement le Séraphin.
- Il y a eu... intrusion humaine, si vous voyez ce que je veux dire. Mais l'Ange qui en est responsable affirme avoir eu l'autorisation du Séraphin Michaël.

Raziel fut soulagée par l'ampleur négligeable du problème qui serait réglé en un rien de temps. Des Humains, ça ne courait pas les rues de Celestia, et le Séraphin du Secret voyait très bien de quel Humain il s'agissait. Evidemment, Dayân et Melkor avaeint peu de chance de passer inaperçus, et bornés comme étaient certains Anges, ceux-ci feraient forcément tout un fromage à propos de l'intrusion humaine en question.

- C'est en effet le cas.

L'Ange blêmit. Le séraphin Michaël, autoriser une telle chose ? C'était complètement insensé à ses yeux. Mais déranger le Séraphin de la Guerre en ce moment même serait plutôt malvenu puisque lui aussi devait faire les préparatifs pour l'exercice à venir.

- Ah hum... Si vous voulez bien me suivre...

Il fallait que le Séraphin du Secret soit sûre de ce qu'elle affirmait, et pour cela, il l'amenait justement dans la petite cour de sable où il avait laissé l'Humain et l'Ange qui l'accompagnait. Lorsque le maître guérisseur ouvrit la porte et qu'elle entra dans la cour, Raziel reconnut tout de suite Dayân et Melkor.

- Est-ce que... commença le guérisseur.
- Oui, oui, coupa Raziel. Vous pouvez retourner à vos occupations, je me débrouillerai seule.

Ainsi, Raziel n'aurait pas sur le dos 36 millions de personnes qui chercheraient à l'aider, mais qui finalement, la gêneraient plus qu'autre chose. Le maître guérisseur s'inclina et sortit de la cour sans que Raziel ne lui accorde un regard. L'Ange du Secret avait plutôt les yeux rivés sur la main rougie de Dayân qui, visiblement, avait rencontré un obstacle incongru. Et, commençant à connaître Dayân, Raziel imaginait bien l'artiste guérir l'obstacle en question et ne pas se soucier de son propre cas. Cependant, Dayân semblait non pas être désolée auprès de quelque chose dont Raziel ne connaissait pas l'identité, mais proche d'un état d'éruption.

- Dayân ? risqua Raziel. Que faîtes-vous ?

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.users-board.net
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: Centre hospitalier   Dim 9 Mar - 18:09

L'ange allait se munir d'un bâton, ou faire apparaître un de ses katanas histoire de découper en rondelles le soldat qui était de garde, et qui accessoirement n'avait rien demandé, quand on fit irruption. A son grand étonnement, le guérisseur avait vite trouvé quelqu'un pour confirmer les dires de l'artiste, en la personne du Séraphin du Secret, Raziel. La danseuse sentit un mélange explosif d'éxaspération et de colère monter en elle. Ca n'était pas sa semblable qu'elle voulait voir, mais Michaël. Parce qu'elle se sentirait coupable de crier à tort et à travers sur sa présente supérieure, et qu'elle ne pensait pas être capable de faire preuve de courtoisie.

- Ca s'voit pas? J'tricote, répliqua vertement Dayân avant de se mordre furieusement la lèvre inférieure.

Zen. Rester cool. Inutile de s'en prendre à Raziel. Ca n'était pas sa faute, après tout, si elle n'était pas cet imbécile de Sera(r)i(e)n de la Guerre. Ce qui valait peut être mieux à la réfléxion. De sa vie d'ange, elle n'avait jamais affronté le soldat et ne se sentait pas vraiment de taille à le provoquer ouvertement.

- Pardon, fit elle un peu plus doucement. On attendait que quelqu'un débloque la situation. J'espérais que ça f'rait chier Mika mais bon, tant pis.

Elle fit quelques pas pour se mettre à la hauteur de sa semblable. Pour une fois, elle n'obligea pas Melkor à la suivre. La colère inhibait son côté démonstratif et maternel.

- Donc, c'est quoi l'plan maintenant? On fait quoi?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 24
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Centre hospitalier   Dim 9 Mar - 19:15

Ouais. Bon. A vrai dire, qu'aurais pu dire Raziel en arrivant et en voyant Dayân dans cet état ? Raziel commençait un peu à en avoir marre qu'on lui crie dessus ou qu'on lui adresse des paroles cassantes à tort et à travers. Mais elle garda son calme, ou plutôt s'efforça de le faire car péter un cable ne mènerait à rien. Voire, cela empirerait la situation. Or, elle en avait déjà assez sur les bras pour ne pas s'amuser à faire ce genre de choses. Le Séraphin du Secret soupira en entendant les excuses de Dayân. Finalement, ça s'arrangeait tout seul, et c'était peut-être mieux ainsi. Accessoirement, Raziel ne comprenait qu'à moitié pourquoi l'artiste en avait après Michaël. Qu'à moitié puisque elle aussi ne le portait pas dans son coeur et pouvait tout à fait comprendre que l'on en ait après lui. Mais ça, c'était une autre paire de manches, et Raziel s'abstint de poser des questions pour éviter de faire tourner la discussion au vinaigre.

Le plan. Il n'y avait pas vraiment de plan pour le moment, mais heureusement que Raphaël lui avait quand même expliqué deux trois trucs à propos des guérisseurs angéliques en général et de leur techniques d'application lorsqu'il y avait encore la guerre à Celestia ou aux Enfers, quand les Anges et les Démons passaient encore par les grandes portes de leur monde respectifs qui existaient déjà à l'origine. Elle se rappellait notamment du fait qu'il existait des caches utilisées par les guérisseurs lors des batailles qui leur servaient à rester invisible et l'abri proche du champs de bataille tout en soignant les blessés. Certains d'entre eux se risquaient sur le champ de bataille pour ramener leur camarades blessés qui étaient ainsi soignés. C'était une idée, il fallait juste l'organiser.

- Il faut d'abord organiser les groupes de guérisseurs. Seront attribués 20 Chérubin dans l'apprentissage des soins à un guérisseur de métier.

Raziel fit ensuite apparaître un écran lumineux semblable à celu qu'utilisait Michaël. Elle remarqua au passage qu'elle avait récupéré l'usage de ces fichier-là, ceux en rapport avec l'exercice. La carte de Celestia apparut, et plusieurs points se mirent à clignoter.

- Il faudra ensuite répartir les groupes dans les différentes caches qui existent sur Celestia. Au passage, il vaut mieux vérifier la capcité de soins de groupe des guérisseurs et des Chérubins, et essayer de perfectionner durant deux jours durant les dons de ces derniers.

La plupart des consignes lui avaient été données par Michaël, mais l'idée de l'emplacement des guérisseurs restait la sienne, et celles du Séraphin de la Guerre n'avaient aucune raisons d'être ignorées.

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.users-board.net
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: Centre hospitalier   Dim 9 Mar - 20:14

Dayân hocha la tête. Trouver tous les chérubins et les organiser ne devrait pas lui poser de problèmes. Même si cela devait se faire en 'secret' comme l'avait demandé Michaël. Elle connaissait tous les enfants de Celestia, de vue au minimum, et n'aurait donc aucun mal de les informer de leur nouveau rôle. Quant aux guérisseurs... Elle pouvait bien s'en charger aussi, mais la réputation de Raziel et de Raphaël risquerait d'en patir, si l'artiste devait les mettre au travail, ça ne serait pas dans la douceur.

- Je peux vous regrouper les Chérubins, et leur préparer un planning de préparation. Mais je crains que pour les guérisseurs vous deviez trouver quelqu'un d'autre, ou vous en occupper vous même.

Les cachettes... Elle en connaissait beaucoup, mais sans doutes pas toutes. La plupart trouvées en jouant, les autres en errant sur Celestia avec Michaël. Mais il ne lui les avait pas toutes montrées, elle en était presque certaine. Raziel était Séraphin du Secret, elle devait bien être au courant de toutes les cachettes de la terre des anges. La danseuse jeta un regard au fichier lumineux de sa semblable. Pratique ce truc. Elle même n'en avait jamais utilisé.

- Pour les infirmeries cachées voyez avec un responsable d'optimisation du territoire médical, il est formé pour normalement, ça le changera des aller-retour à la cafet'.

Elle se tourna vers Melkor.

- J'pense que tu peux te balader où tu veux dans l'hôpital, en dehors ça posera p'tet plus de problèmes, mais tu peux toujours dire qu'on t'as convié sur Celestia.

La danseuse enleva une de ses bagues et l'envoya à l'humain.

- Si tu veux me contacter, souffle dessus, une sphère apparaitra. Mais p'tet que vous avez besoin de son aide? demanda t elle à Raziel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 24
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Centre hospitalier   Dim 9 Mar - 22:19

Raziel ne put s'empêcher de sourire. Dayân lui offrait une sacrée aide car regrouper les Chérubins de Celestia n'était pas une chose facile. Ils étaient éparpillés un peu partout, et avaient parfois une esprit encore un peu espiègle comme celui de Dayân qui les poussait à ne pas oébir aux consignes. Cependant, Dayân était une simple Ange et leur semblerait donc beaucoup plus accessibles que si le Séraphin du Secret elle-même se déplaçait pour essayer de les regrouper. Parfois, être gradé avait quelques inconvénients, même si le Séraphin du Secret était normalement l'un des Séraphins les plus accssibles de Celestia en raison de sa fonction qui nécessitait des relations plutôt amicales et non formelles.

Quant aux guérisseurs, elle s'en occupreait effectivement elle-même étant donné qu'elle n'avait personne sous la main à qui confier ce travail. Demander à Melkor de faire ce genre de chose ternirait sa réputation, et ce n'était pas l'une des choses qu'elle désirait. Déjà qu'elle ne volait pas haut en ce moment, il ne fallait pas en rajouter... Faisant donc disparaître le fichier lumineux, Raziel dressa dans son esprit la liste des actions qu'elle aurait à faire. Tout d'abord, aller voir le responsable de l'optimisation du territoire médical. Ensuite, demander le rassemblement des guérisseurs de métier, et leur dresser à eux aussi un planning de préparation, ainsi que de vérifier leurs aptitudes.

Le regard vert du Séraphin du Secret se posa sur Melkor. C'était bien dommage, mais l'Humain ne pouvait pas l'aider. La seule chose qu'il serait capable de faire serait d'être mal vu et de se récolter une bonne dose de rire au nez de la part des Anges méprisant les Humains. Raziel faisait d'ailleurs partie de cette catégorie d'Ange, mais sa vie sur Terre lui avait ermis d'être tolérante vis à vis des habitants de ce monde et avait peu à peu atténué ce mépris presque enseigné par les Anges de l'éducation.

- Ca va aller, je vais me débrouiller. Merci.

Raziel l'avait placé là parce q'elle ne savait pas où le caser. Le remerciement. Dayân lui évitait d'avoir à faire une grosse partie du boulot, et elle lui en était reconnaissante. Au moins, Michaël n'aurait pas la satsifaction d'avoir enseveli le Séraphin du Secret sous un tonne de travail. Cela faisait une victoire intérieure contre le Séraphin de la Guerre qui ignorait même ce petit duel intérieur dont Raziel comptait les points. Pas très sérieusement, mais bon, en ce moment, Michaël s'était envolé loin devant elle.

Chassant ces pensées de son esprit et pensant à des choses plus sérieuse, Raziel se mit à réfléchir à propos d'un point de rendez-vous. Chose qui fut en fait vite réglée puisque Melkor ne pouvait pas sortir du centre hospitalier, sans que Dayân ou Raziel l'accompagne. Elle espérait juste que l'Humain ne s'ennuierait pas trop pendant que les deux Anges coureraient à travers Celestia dans tous les sens pour retrouver toutes les personnes requises.

- Rendez-vous ici à la fin des opérations. Ouvre ton esprit de sorte à ce que je puisse te contacter si le besoin s'en fait sentir. Je ferai de même.

Considérant qu'il n'y avait plus rien à dire, Raziel tourna les talons et sortit, se mettant à la recherche du responsable de l'optimisation du territoire médical. Elle demanda à un Ange qui passait par là, et ce dernier lui indiqua aimablement l'endroit où se trouvait l'Ange recherché en proposant d'accompagner le Séraphin du Secret, qui refusa. Arrivée à la salle recherchée, elle frappa puis entra. Un Ange avait le nez plongé dans des feuilles administratives, et il leva les yeux vers le Séraphin en entandant la petite Ange entrer.

Raziel lui expliqua en détail ce qu'elle attendait de lui, en particulier qu'il remette en 'fonctionnement' les caches dissimulées un peu partou dans Celestia. L'homme écouta et nota attentivement les tâches à accomplir, et une quarantaine de minutes plus tard, Raziel se retrouvait dehors. Elle devait à présent regrouper les guérisseurs de métier, le plus facile ayant été fait. Elle commença donc par rassembler ceux qui se trouvaient dans le centre hospitalier même, puis en envoya quelques-uns à la recherche de leurs camarades dans le reste de Celestia. Elle-même partit, suivant les indications des maîtres guérisseurs concernant les logements de leurs confrères et de l'endroit où ils étaient suscpetibles de se trouver.

Pendant toute la journée, Raziel courut donc après tous les guérisseurs de métier de Celestia et organisant un tas de choses que Raphaël aurait organisé à sa place en temps normal. Elle faisait aussi perfectionner les soins des guérisseurs présents au centre hospitalier, et les plus expérimentés aidaient les novices. Entre temps, d'autres commençaient à investir les caches disséminées dans Celestia. Le Séraphin recevaient un tas de messages, si bien qu'elle ne prenait le temps de répondre qu'à la moitié d'entre eux, les plus importants.

A la fin de la journée, le tier des guérisseurs avaient investi les caches de Celestia, un autre tier attendant d'avoir leurs aptitudes vérifiées et le dernier tier aidant à l'approfondissement de l'apprentisage des novices et des Chérubins. Raziel avait cru avoir croisé plusieurs fois Dayân dans la journée, mais elle n'avait pas vraiment eu le temps de faire quoi que ce soit puisqu'elle avait des choses plus importantes à faire que de parler. La journée touchait à sa fin. Elle allait enfin pouvoir se reposer. Mais il fallait d'abord qu'elle retrouve Dayân et Melkor au centre hospitalier. Poussant un soupir de soulagement, elle entra dans le cour de sable où il s'était retrouvés en début de journée...

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.users-board.net
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: Centre hospitalier   Mar 18 Mar - 22:51

La danseuse opina du chef et ouvrit immédiatement son esprit pour l'étendre à sa semblable. Quelques bribes de paroles provenant du quartier des Arts lui parvenaient. Une pointe de mélancholie lui monta les larmes aux yeux. Elle n'avait jamais véritablement apprécié tout le monde artistique, cependant elle ne pouvait s'empêcher d'éprouver de la honte et du remord à laisser les autres artistes dans l'ignorance de la bataille approchant. Quelles seraient leurs chances d'en ressortir?

Dayân sortit précipitemment du Centre Hospitalier et la silhouette d'un chérubin coupa court à ses sombres pensées. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Plusieurs possibilités s'offraient à elle, de la plus amusante à la plus facile. Elle allait se lancer à la poursuite de l'enfant quand les paroles de Raziel et Michaël lui revinrent en mémoire. Elle grimaça. Elle n'avait pas le temps d'allier le jeu à la recherche. Dans un soupir, elle étendit sa conscience à celle de tous les chérubins de Celestia. C'était à la fois éprouvant et agréable. Elle avait l'impression d'être un cours d'eau rassemblant des pétales de fleurs sur son passage.

Les enfants angéliques reconnaissaient aisément l'esprit de la danseuse à la laissait effleurer leurs pensées sans difficultés. Avec application et usant de mots simple, l'artiste leur retranscrit leurs directives. Elle savait qu'elle serait obéie et ne chercha donc pas à leur imposer explicitement quoi que ce soit. Elle savait plus que quiconque que le devoir ou l'interdiction échauffait l'esprit de contradiction. Dayân fit donc demi tour et retourna dans l'enceinte du Centre Hospitalier. Etrangement, les regards posés sur elle étaient remplis d'appréhension. Mais elle avait l'habitude. Qu'on la regarde.

Rejoignant immédiatement la petite cour où elle avait laissé Melkor, elle adressa un sourire à ce dernier puis déplia ses ailes, se recroquevilla dans une position de foetus dans les airs, et s'endormit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Centre hospitalier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Centre hospitalier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sanble Erich Riche ta lavalas anba po!!!!
» À Carrefour le maire Yvon Jérôme n'a pas de nouvelles idées.
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Protocole d’entente sur le centre des Cayes (EDH)
» Centre Arthurien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les guerres éternelles :: Celestia :: Quartiers inférieurs :: Quartier des guérisseurs-
Sauter vers: