Les guerres éternelles


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Dim 3 Fév - 0:37

Ils finirent par déboucher sur une pièce, de la circonférence de celle de la salle ouverte. Ce qui était logique, car elle était située juste au dessus de celle ci. Le sol étant transparent, ils pouvaient aisément observer ce qui se passait sous leurs pieds et même, entendre ce qui se disait. Pour l'instant, cela ressemblait de près comme de loin à un brouhaha inintelligible.

- Eux, ne nous voient pas.

Elle désignait les Séraphins en plein travail sous leurs pieds.

- Ils ont l'impression de voir le ciel au dessus d'eux. C'est une particularité des matériaux des Celestia. Montrer en cachant. Si on est du bon côté, et si la matière elle même nous reconnait comme non dangereux.

Tout cela, elle le devait, et à son éducation angélique, et à son amitié avec le Séraphin de la Guerre. Même si elle n'arrivait pas très bien à cerner pourquoi il s'entendait bien avec elle alors qu'il était si associable quand il le voulait.

- Les premiers à utiliser cet endroit furent les anges formant l'Ordre, sous la première grande rébellion sur Celestia. Afin de surveiller les agissements des membres du Conseil corrompus.

Elle regarda amusée la multitude de petits Séraphin de la Guerre.

- Michaël, expliqua t elle sommairement à Melkor. L'original est là bas. Au milieu de l'amphi. Je pense que lui, pourra t'aider.

* S'il est dans un bon jour... *

- Ou elle, fit elle en désignant Raziel du doigt. Séraphin du Secret, Raziel.

Oui, il y avait plus de probabilités que Raziel aide Melkor, que Michaël le fasse. Mais oserait elle le soutenir? Alors qu'il avait semblé qu'elle était un peu... en mauvaise passe en ce moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Mer 6 Fév - 16:05

Michaël retira ses mains des épaules des deux autres Séraphins, et se tourna vers les intrus. Les membres du Conseil ne devaient les avoir repérés, trop à leurs affaires, et pour la majorité, inconscient de l'existance de cette pièce. Il avait bien vu passer une vague inquiétude dans les yeux des militaires appartenant à l'Ordre et qui les avaient sentis, mais ça devrait passer.

Le soldat se dirigea vers les deux personnages qui n'avaient pas été conviés. Son air était dur mais suggérait tout de même une certaine surprise.

- Dayân, combien j'ai de doigts? demanda le militaire en levant sa main où se dessinait le v de la victoire.

Il connaissait bien l'intermittente du spectacle divin, un peu trop même, et il savait bien à quel point elle pouvait être excentrique. Mais là, ça dépassait l'entendement. Il pouvait se permettre d'avoir des doutes sur sa santé mentale.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Mer 6 Fév - 19:58

Bon, évidemment, il aurait été trop optimiste d'espérer passer totalement inaperçut, mais quand même, il aurait pu au moins faire semblant de ne pas savoir qu'ils étaient là! Tandis que Michaël se dirigeait vers eux, Dayân se rapprocha de Melkor. Elle savait qu'elle n'avait rien à craindre de la part du Séraphin de la Guerre, dans une certaine mesure, mais on était jamais trop prudent. Surtout qu'il ne semblait pas s'être levé du bon pied.

- Heu. De levés? Deux, répondit la danseuse.

Son regard se porta sur Raziel et Elemiah. Elle grimaça franchement en reconnaissant ce dernier.

- C'est pas en trainant avec des anges comme ça que ton caractère de cochon va s'améliorer! commenta l'artiste sans aller par quatre chemins.

Libre au soldat de passer son temps avec qui il voulait, mais après c'était elle qui récoltait, donc bon... Elle avait déjà eu une conversation, au moins, avec les deux autres séraphins, et avait déjà un début d'opinion à leur sujet. Raziel et Elemiah étaient deux armoires à glace, deux iceberg ambulants. La jeune ange se demandait d'ailleurs à quoi pouvaient ressembler une conversation entre les deux séraphins. Même Michaël était plus locace qu'eux.

- C'est en quel honneur ce rassemblement soudain de tous les hauts gradés? J'ai jamais vu autant de monde sur Celestia!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Mer 6 Fév - 20:46

Deux, c'était pas mal, elle savait encore compter. Jusqu'à deux. Et elle avait l'air d'être égale à elle même. En bien comme en mal. Le Séraphin leva les yeux au ciel, passant sur son, soi disant, caractère de cochon. Seuls les anges mis à l'écart, tels les artisants ou les artistes, avaient gardé une ligne de conduite dite véritablement angélique. Au sens du terme humain. En parlant d'humain...

- Et en quel honneur est ce que tu outre-passes la quasi totalité des lois angéliques? demanda froidement Michaël.

Il y eut un silence, puis...

- BORDEL DAYÂN! CHUIS PAS LA POUR FAIRE DE LA GARDERIE! TU POURRAIS FAIRE UN PETIT EFFORT POUR ETRE UN MINIMUM EN REGLE! explosa le Séraphin de la Guerre.

On ne pouvait pas les entendre de la partie basse de la salle ouverte, et heureusement. Cette journée était vraiment une mauvaise journée. Si les hurlements du soldat étaient réputés, ça n'était pas pour autant vrai qu'il aimait particulièrement crier.

- Tu parts en escapades sur Sylvania, pire, sur Terre! Tu traines avec des vampires! Tu te mets à dos tes supérieurs! N'essaie pas de te justifier, j'ai déjà parlé avec Elfielle! Tu prends un malin plaisir à apprendre aux Chérubins les pires bêtises enfantines! Tu fais passer ta maudite curiosité avant la sécurité! ET PAR DESSUS TOUT, TU RAMENES UN HUMAIN SUR CELESTIA! Est ce que je peux savoir où tu as jeté les deux malheureux neurones qu'il te restait!?

L'avantage, avec le corps angélique, c'était qu'il ne devenait pas rouge de colère, parce que là, le militaire aurait dépassé le stade du trop cuit. Sa fureur se reflétait dans ses yeux de braise où des flammes dansaient dangereusement, et par son aura qui avait pris en prestance. Azaël ne luisait pas pour autant. Michaël n'avait pas envie d'égorger sa semblable, mais de lui fourrer une fois pour toutes dans le crâne que la vie n'était pas un jeu.

Le Séraphin de la Guerre se tourna vers l'humain. Il ne l'avait jamais croisé, et se serait bien passé de sa rencontre. Mais il avait déjà une certaine confiance relative en lui. Parce qu'il sentait qu'il n'était pas normal, et parce qu'il était accompagné de Dayân. Quoi qu'elle pouvait être naïve parfois... Il allait falloir qu'il décide ce qu'il en ferait.

- C'est quoi ton nom? demanda t il d'un ton exaspéré au terrien.

Il était là, ils allaient devoir faire avec. Pas le temps de le renvoyer ailleurs, ni de charger quelqu'un d'autre de le faire. Il pouvait toujours le tuer, mais bon, non seulement il n'en voyait pas l'utilité mais en plus cela l'horripilait. Il était Séraphin de la Guerre non mais sans blagues, pas Séraphin du désherbage!
Revenir en haut Aller en bas
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Mer 6 Fév - 21:07

Melkor ne fut qu'a moitié surpris par le fait que Dayan et lui se fassent repérer aussitôt, surtout que cette personne qui les avait repéré n'était autre que le Séraphin de la guerre, Michael. Une bonne sueur froide se fit sentir sur la peau de Melkor, voir le jumeau du célèbre Lucifer... Mais il fut obliger d'admettre, suite aux hurlements du Séraphin, que ce dernier n'avait pas totalement tort, il ne savait pas qu'elle outrepassait ses droits bien avant de le rencontrer, mais il voyait à présent qu'il aurait dû faire beaucoup plus attention à Dayan, éviter de lui faire porter un autre fardeau.

- C'est quoi ton nom?

- Melkor, Séraphin, guerrier de mon statut.

Melkor ne savait pas si dire cela au séraphin de la guerre avait la moindre importance, mais il devait au moins essayer de se montrer le plus courtois possible, il n'avait pas envie d'enerver cet ange là. Surtout dans un endroit invisible des autres. Moindre des précautions. Mais au fond de lui, Melkor pensait que Michael étant un ange, il ne tuerait pas sans raison un humain, ou du moins Melkor espérait qu'il ne le ferait pas sans raisons. Mais il savait que souvent les espoirs étaient facilements brisés, et dans ce cas, si cet espoir partait, il le saurait assez rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Mer 6 Fév - 21:25

Melkor. Pas de nom de famille? L'ange jaugea l'humain du coin de l'oeil. Non, pour se retrouver sur cette terre, il ne devait avoir d'attaches, donc probablement pas de noms non plus. Un fichier apparu devant lui. Le dossier dudit Melkor. Même en l'absence d'Uriel, certains services se débrouillaient plutôt bien. Et le séraphin avait assez de jugeote pour chercher là où il fallait afin d'obtenir ce qu'il voulait.

Il parcouru les fiches au sujet de l'humain. Chaque être dans le monde était répertorié, de A à Z. Cela avait un côté inquiétant, mais ces informations n'étaient pas à la porté de tout le monde. Le regard de Michaël se posa sur le terrien, songeur. Il n'était pas difficile de conjecturer pas mal de choses à son sujet rien qu'en prenant conscience de son profil.

- Que viens tu faire ici? Chercher de l'aide?

Le fichier disparu. Le Séraphin de la Guerre fit un geste en direction de ses semblables pour les inviter à les rejoindre.

- Sache qu'elle ne sera en aucuns cas gratuite.

Il se tourna vers Dayân.

- Pour une fois, ta bêtise serra utile. Une bataille se prépare, sur le sol angélique, annonça Michaël sans prendre de pincettes. Nous aurons besoin de vous deux. En échange de ta coopération, humain, nous t'aiderons, si c'est bien cela que tu souhaites. Et si tu survis...
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Jeu 7 Fév - 21:05

L'ange ouvrit la bouche pour répliquer mais la referma aussitôt. Bon, il fallait avouer qu'elle avait un peu dépassé les bornes. Un tout petit peu, non? Mais le Séraphin de la Guerre ne semblait pas l'entendre de cette oreille et elle essaya de se faire petite. Ils étaient amis, certes, mais elle savait à quel point sa fureur pouvait aller loin... et il n'avait pas tout à fait tort dans ses propos. Pas du tout en fait. Juste au sujet des deux neurones.

Nerveusement, elle se balança d'avant en arrière et se mordant la lèvre inférieure. Temps que l'attention de Michaël était reportée sur Melkor, elle ne craignait pas grand chose. Pour une fois, elle allait essayer de passer inaperçue et se taire. Elle pouvait toujours lever la tête et défier son semblable, mais elle savait que cela ne mènerait à rien sinon à la dégradation de leur relation. Dont elle n'avait pas besoin en ce moment.

- Pardon, glissa t elle penaude.

C'était inutil, mais cela faisait toujours du bien à dire. Trop tard pour revenir en arrière et il serait obligé, dans tous les cas, à passer derrière elle pour remettre de l'ordre après ses infractions aux lois. M'enfin, rien ne l'y obligeait en même temps. Il pouvait toujours la laisser de débrouiller toute seule... bon, elle aurait sans doutes déjà été jetée en prison, mais...

- Une bataille? Ici? Sur Celestia? releva l'artiste surprise.

C'était plus fort qu'elle, il fallait qu'elle parle. Elle était du genre émetteur et pas récepteur.

- Impossible! s'exclama la danseuse.

Beaucoup d'informations invraisemblables lui parvenaient en ce moment. Et elle ne savait plus trop lesquelles croire. Cependant, il lui semblait impossible que Michaël mente, encore moins à son encontre, elle savait qu'il n'était pas enclin au mensonge. Mais même s'il y avait une bataille, déjà sur leurs propres terres c'était difficile à admettre, comment l'humain et la danseuse pourraient ils aider les soldats de Celestia? Surtout l'ange.

Elle était d'ailleurs étonnée que cette dite bataille ne soit pas ébruitée, tout le monde devait être mis au courant dans les plus brefs délais! Il en allait de la survie de la population angélique!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 24
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Sam 9 Fév - 17:27

Tout était confus dans 'esprit de Raziel. Une simulation, un exercice, avec des ennemis réels et la trahison simulée de l'Archange Uriel. Cela semblait tenir la route pour les Archanges qui devaient être présents dabs la salles des écoutes. Mais pour le Séraphin du Secret, cela ne faisait que mettre en doute la crédébilité du Séraphin Michaël. La jeune Ange était presque sûre que la bataille ne serait pas simulée mais bel et bien réel. Si il n'y avait eu que les paroles du Démon, elle les aurait chassées de son esprit. Mais là, il y avait aussi la réaction de Michaël par rapport à Remiel. Des vies épargnées... La bataille serait donc réelle. Et il y avait aussi les paroles d'Elemiah que Raziel avait parfaitement entendues. Lui aussi se posait apparemment des questions et avait dû apprendre cette vérité par le biais d'un autre informateur, peut-être plus fiable que le Démon Akuma.

Mais de toute façon, elle n'eut rien le temps de dire, puisque Michaël les entraîna ailleurs. Non, en fait, juste au-dessus de la salle dans laquelle ils s'étaient trouvés quelques minutes auparavant. Le Séraphin du Secret connaissait l'existence de ces salles qui n'étaient connues que par très peu d'Anges. Elle n'était tout de même pas Séraphin du Secret pour rien et connaissait donc l'intégralité des passages secrets comme celui-ci dans les différents bâtiments angéliques. Mais elle ne s'était pas vraiment attendue à trouver Dayân en compagnie d'un Humain en train d'espionner ce qu'il se passait juste en-dessous. Qu'est-ce qui avait pris l'artiste ? Amener un Humain à Celestia était l'un des interdits fondamentaux.

De toute manières, Michaël se chargea bien de remettre à sa place l'intermittente du spectacle divin, même si l'Ange du Secret aurait imaginé Michaël en train de découper en morceaux Dayân avec Azaël. Mais apparemment, les deux Anges avaient l'air de bien se connaître. C'est qu'elle en apprenait des choses sur la vie privée du Séraphin de la Guerre... Tout d'abord, un Démon louche aux Enfers, puis des relations amicales avec une simple artiste angélique. Enfin, elle pouvait parler, elle aussi avait tissé des liens avec Dayân, même si ils étaient tout de même assez spéciaux. Elle se rapella en retenant une grimace le sort qu'elle avait jeté sur Drake et elle...

Raziel reporta son attention sur l'Humain qui accompagnait l'artiste. Un guerrier humain ? Tout était relatif, puisque les Humains étaient beaucoup moins puissants que les Anges ou les Démons, voire même les Elfes. Mais bon, il avait tout de même l'air de savoir se débrouiller un minimum. Restait à savoir pourquoi Dayân l'avait amené ici. Et la réponse vint très vite, donnée non pas par l'Humain mais par le Séraphin de la Guerre. Logiquement, le Séraphin du Secret devait elle aussi avoir accès à ces informations, mais elle était privé de ce droit depuis qu'elle était bannie de Celestia. Et lle n'avait pas esayé depuis qu'elle était remontée... Il fallait dire qu'elle n'avait pas que ça à faire.

Le Séraphin du Secret s'approcha de Michaël suite à son geste d'invitation. De toute façon, elle l'aurait fait même sans être invitée. Ce qu'elle venait d'entendre confirmait ses doutes, ceux qui portaient sur la soi-disante simulation à venir. La question de savoir pourquoi Michaël le révélait à Dayân lui effleura à peine l'esprit. D'une voix qu'elle voulut parfaitement neutre, elle fit remarquer au Séraphin de la Guerre ce qu'elle avait voulu lui faire remarquer dès le départ :

- Non pas que je crois les paroles d'un Démon, mais il me semblait bien qu'il s'agissait plus qu'un simple exercice. Mentir à la population angélique permet certes d'éviter la panique mais il s'agit là d'enfreindre l'un de nos préceptes.

D'ailleurs, elle se demandait bien quelle utilité auraient Dayân et l'Humain pour la bataille à venir. S'il en avait dit plus à eux qu'à tous les autres Anges, c'est qu'il devait bien y avoir une raison... Mais elle ne le fit pas remarquer à Michaël, sachant qu'il ne fallait pas plus parler que nécessare avec le Séraphin de la Guerre...

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.users-board.net
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Sam 9 Fév - 21:06

Le Séraphin de la Guerre ne tint compte des propos de la danseuse. Il savait qu'elle ne pensait que la moitié des choses qu'elle disait. Contrairement à lui, elle n'était pas du genre à économiser sa salive. Mais il comprenait qu'elle ne puisse accepter ses propos. C'était trop brusque, pour elle qui avait été éloignée de toute vérité, en dépis de ses nombreuses infractions au code angélique.

En parlant de lois... Le soldat se tourna vers Raziel et posa ses yeux de braise sur sa semblable. Oui, cet "exercice" pouvait passer pour mensonge auprès de ceux qui en savaient trop mais pas assez pour tout comprendre. Une surprise pour ceux qui ne savaient rien, un exercice pour ceux qui avaient été mis au courant, une double trahison pour ceux qui en savaient un peu trop... mais finalement un exercice quand même. Le militaire n'avait pas pour principe de mentir, mais...

- Vous n'êtes pas très bien placée pour ce genre de réflexion, répliqua Michaël.

Il se retourna vers Melkor et Dayân. L'humain avait largement eut le temps de se faire à ses propos.

- On t'affectera aux soins, annonça l'ange à l'artiste. C'est pas ta tasse de thé, je sais, mais c'est ça ou tuer.

Le personnel du spectacle ne servait pas à grand chose dans ce genre de situation. En quoi danser pouvait sauver la vie? A part déconcentrer...

- Tu sais te battre, tu rejoindras donc le bataillon angélique du secteur où se trouve l'infirmerie de Dayân, fit Michaël à Melkor.

D'un point de vue stratégique, il vallait mieux que les deux personnages ne soient pas trop éloignés, pour leur mental respectif.

- Deux jours d'entrainements, avant la bataille. Nos stratèges auront besoin de te poser quelques questions, car des humains seront dans les rangs ennemis. Des messagers viendront vous chercher, demain, au centre hospitalier.

Son regard se posa sur la danseuse.

- Rien de tout cela ne doit être divulgué, est ce clair? Je veux que tu me donnes ta parole!

Il savait que l'artiste ne serait jamais capable de briser une promesse, ni de mentir.

- Je me débrouillerai pour qu'il puisse aller et venir comme bon lui semble. Et pour faire le ménage au sujet de tes infractions. Dès ce soir, je veux que vous soyez au centre hospitalier. Sous les ordres de Raziel.

Il se tourna vers cette dernière.

- De quoi vouliez vous me parler en privé? J'espère que vous avez une bonne raison...
Revenir en haut Aller en bas
Elemiah
¤ Séraphin du Blasphème

¤ Séraphin du Blasphème
avatar

Nombre de messages : 135
Statut :
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Seraphin
Autre: Utopiste détestant les races ( et même les anges ) ...

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Dim 10 Fév - 3:05

Elemiah observa le dialogue entre les deux anges. Le premier était Michaël, légendaire séraphin de la guerre, héros des anges. La seconde était Dayân, intermittente du spectacle divin ... Un artiste et un militaire, qui plus est, semblaient bien se connaître vu le commentaire qu'elle avait fait sur le caractère plutôt difficile de Michaël.
Le séraphin du blasphème examina alors l'homme qui l'accompagnait. Il était étrange lui aussi ... Que faisaient l'ange et l'humain ici ? Ils espionnaient le Parlement ? Et puis qui était Dayân pour ramener des humains à Celestia, la terre sainte ... Elle ne le serait plus très bientôt, dès que le sang rouge des démons allait abreuver les pavés de Celestia.
Apparement, Dayân n'avait pas pour spécialité le combat, et Melkor ne semblait pas de taille à assumer l'affrontement, enfin c'est ce que le surdoué laissait penser d'eux deux. Elemiah ne connaissait que Dayân, et leur dernière et unique rencontre avait un peu effrayé l'ange. Elemiah avait fait preuve de sa froideur habituelle, sur une ange aussi survoltée, le choc est garanti.


- Bonjour, Dayân, dit-il plein d'ironie à l'attention de l'ange.

Ce qui accentuait la bizarreté de la situation, c'était que quand Elemiah avait rencontré Dayân, il cherchait Raziel, cette dernière étant à ses côtés. Il n'aurait pas été étonné que Michaël fronce encore plus les sourciles sur le cas d'Elemiah. Il était vrai que le séraphin du blasphème était réputé pour être assez incontrolable dans ses actes.
Cependant, ses actes respiraient souvent de sagesse. Même ses actes commis dans la précipitation. Seuls les actes qu'il effectuait dans la destabilisation pouvaient être critiqués. Bien que tous les actes d'Elemiah fut souvent critiqués sévèrement par le Parlement. Cependant, Elemiah se contrefichait presque du séraphin, les seuls personnes à qui il témoignait de l'obéissance étaient Dieu et Michaël.
Et encore, il n'en avait rencontré qu'un des deux. La remarque de Raziel fit ricaner Elemiah intérieurement, le glacial séraphin n'en montra rien. Raziel, qui avait été excomuniée de Celestia pour une durée indéterminée venait faire la morale au plus grand des séraphins sur la loi ... Parfois, la loi doit être contourner pour son propre bien ( à la loi ). Mieux valait faire ainsi, pour ne pas énerver pour rien les anges et autres.
Cependant Elemiah se demandait comment Michaël pouvait préserver un secret aussi capital sous un leurre aussi grotesque qu'un exercice militaire. Il pensait que d'autres séraphins étaient au courant de la situation. Les favoris de Michaël, et ceux qui s'étaient informés de la situation par des sources hors Celestia. Maintenant qu'il en avait fini avec Dayân, il allait faire passer un interrogatoire à Elemiah ... sans doute ... Cependant il fut rassuré de voir que Raziel y passerait en premier.


- Oh pardon, dit-il en se dirigeant vers le mur pour laisser leur intimité aux deux séraphins.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Dim 10 Fév - 19:52

L'artiste se balança nerveusement sur ses pieds. Voir le Séraphin de la Guerre rabaisser de cette façon les autres anges la mettait mal à l'aise. Ne connaisait il donc pas le tact? Elle acquiesca à l'annonce de son poste. Ainsi, elle serait sous les ordres de Raphaël. Tant mieux, c'était un Séraphin qu'elle appréciait. Pourtant, il ne lui semblait pas l'avoir vu depuis un bon bout de temps sur Celestia. Mais si une guerre se profilait, il était sûrement au rendez vous.

Son regard se posa sur Melkor. Elle ne doutait pas qu'il sache combattre, mais s'inquiétait tout de même. Un humain était il réellement efficace contre des êtres démoniaques? Son coeur se serra un peu. A cause d'elle il allait encore devoir tuer. Prendre des vies à des personnes qui ne lui en voulaient pas personnellement. Mais ils ne seraient pas loin l'un de l'autre. C'était déjà ça.

- Elemiah... salua froidement la danseuse.

Le ton ironique de l'ange ne lui avait pas échappé, et elle même était loin de se réjouir de sa présence.

- Mais, si j'ai bien compris, la bataille se déroulera ici, or les seuls moyens d'accès à notre monde sont les portes, non? releva l'artiste se tournant vers Michaël. Uriel garde ces portes! Comment...

Ses yeux s'écarquillèrent.

- A moins qu'elle trahi...

L'ange referma la bouche et se mordit la lèvre, se balançant de plus en plus sur ses pieds. Non. Elle connaissait Uriel. Pas si bien, c'était vrai, mais le Grand Archange ne pouvait s'abaisser à une activité risquant de la déchoir! Les démons pouvaient ils forcer le passage? Non, théoriquement. Et les Déchus? En admettant leur existance? Non, plus, leurs portes devaient être détruites leur déchéance passée. Mais si elles n'étaient que scellées...

Elle leva la tête vers Raziel. Ah bon, ça n'était pas Raphaël qui serait son supérieur? Décidemment, quelque chose clochait dans tout ça.

- Pourquoi ne pas divulguer quoi que se soit? demanda t elle suspicieuse. S'il y a bataille, et visiblement bataille il y aura, toute la population angélique doit être au courant, non?

Sa main attrapa le vêtement du Séraphin de la Guerre et elle l'obligea à se tourner vers elle et à la regarder dans les yeux.

- Tu... m'aurais mise au courant si je n'avais pas été là, à contempler le Conseil. N'est ce pas?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Dim 10 Fév - 20:04

Le Séraphin de la Guerre ne jeta pas un regard à Elemiah ni ne commenta son propos. Son attention était à Raziel qui était, pour son plus grand malheur, aussi muette qu'une carpe. Il entendait ce que disait Dayân, et se retenait de soupirer. Pourquoi la danseuse ne pouvait donc pas se mêler de se qui la regardait? Il pouvait toujours ne pas lui répondre, mais il y avait tout de même un minimum de choses auxquels il devait répondre. C'est pourquoi il se laissa faire lorsqu'elle le fit se retourner vers elle.

- Parce que toute la population angélique n'est pas au courant, et ne doit pas être au courant, lacha Michaël excédé. Pour des raisons qui te dépassent, et que je ne te révèlerai pas, continua t il d'un ton sans appel.

Il la considéra un instant. Tout était clair dans sa tête, et il savait parfaitement quelles étaient ses intentions pour chacun des anges qu'il connaissait. C'est à dire tous. Il y avait déjà, dans sa tête, le nom des prochains morts angéliques.

- Non. Je ne t'aurais pas mise au courant, répliqua glacialement le Séraphin. Même si tu te serais retrouvée sur la première ligne le jour de la bataille.

Il repoussa fermement la main de la danseuse.

- Partez, maintenant.

Il se retourna définitivement vers Raziel.
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 24
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Dim 10 Fév - 22:48

Raziel se mordit la lèvre en entendant la remarque de Michaël. Mais quelle idiote ! Qu'est-ce qui lui avait pris de croire qu'elle était en position de critiquer quoi que ce soit ? C'était elle qui avait été en tort la première, et pour une faute bien plus grave. D'autant plus qu'elle devait avoir commis un peu plus d'infraction que le Séraphin de la Guerre... Pas tant que cela, mais Michaël était tout de même quelqu'un qui avait la confiance du Tout Puissant et qui avait un casier vierge. Le Séraphin du Secret, elle, avait été accusé de coopération avec l'ennemi, avait sympathisé avec une déchue - enfin, à moitié - et avait brisé l'interdit qui l'obligeait à rester sur Terre. Mais heureusement, les Anges n'étaient au courant que de deux de ces choses là. Sinon, plus de Raziel. Ou une Raziel déchue. Bref, rien que du bon.

En plus de cela, la moitié de sa conversation privée tombait à l'eau. Elle avait compté là-dessus pour reprocher au Séraphin de la Guerre le fait qu'il lui ai menti, mais elle savait maintenant qu'elle se prendrait une réplique cinglante dans la poire. Or, elle en avait déjà reçu assez. De la part de Michaël mais aussi des autres Séraphins. Sauf qu'elle avait quand même besoin de connaître ces raisons qui dépassaient l'entente de Dayân. Cette dernière n'était après tout qu'un simple artiste, et Raziel comprenait pourquoi le Séraphin de la Guerre la tenait à l'écart d'affaires aussi importantes. Mais après tout, elle, elle était Séraphin du Secret. Elle planta son regard vert dans celui de Michaël, qui, accessoirement, faisait au moins une tête de plus qu'elle.

- Dayân n'a peut-être pas besoin de savoir ces raisons, mais j'aimerai aussi être un minimum au courant, comme mon statut de Séraphin l'exige.

Toute son attention était portée sur l'Ange qu'elle devait le moins aimer sur Celestia. Elle était plutôt déterminée à au moins en savoir plus que la soeur de Gabriel. Elle était ainsi, elle avait besoin de savoir. Depuis toujours, on ne lui avait dissimulé que peu de choses étant donné son statut de Séraphin du Secret. Et elle ne voyait pas pourquoi cela changerait. Le Tout Puissant lui avait quand même bien dit - par le biais d'un porte-parole - qu'elle conservait son statut de Séraphin du Secret.

- Par ailleurs, je souhaiterai savoir si l'élite que vous dirigez possède ses propres guérisseurs ou si je dois organiser des soins pour eux.

Ca, c'était moins important, mais c'était un côté pratique de la chose. Comment pourrait-elle organiser les soins si elle ne connaissait pas les besoins des différentes troupes angéliques, et leur position stratégique ?

- Dans le deuxième cas, il serait préférable que vous informiez les guérisseurs sur les mouvements de votre troupe. Bien entendu, pas tous, puisque l'élite a plutôt tendance à passer pour discrète lors des débutes des combats...

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.users-board.net
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Dim 10 Fév - 23:25

L'artiste se figea. C'est à peine si elle se rendit compte que Michaël lui tourna une fois de plus le dos. Elle savait que le Séraphin de la Guerre avait toujours une raison à ses agissements, mais cette fois ci, ça dépassait les bornes! Ils se connaissaient depuis si longtemps, et si bien... Du moins, c'était ce qu'elle avait pensé. Et lui, lui l'aurait abandonné à une mort certaine si elle n'avait pas été dans la partie haute de la salle ouverte à ce moment là. L'ange serra les dents. Pourquoi fallait il toujours que les personnes les plus proches d'elle la déçoivent sérieusement chacune leur tour?

La danseuse saisit la main de l'humain et le tira vers la sortie. De nouveau ils passèrent par le tube étroit avant de se retrouver sous l'île du Sanctuaire. Le poids de Melkor était toujours celui d'une plume, mais même s'il en avait été autrement, l'artiste ne s'en serait probablement pas rendue compte. Plongée dans dans ses pensées, elle vola machinalement jusqu'au centre hospitalier où elle posa pied à terre.

[HRP: fin topic ici pour Melkor et Dayân]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Dim 10 Fév - 23:55

Le Séraphin jaugea sa semblable du regard. Elle ne le savait pas, mais leur mission n'était pas achevée. A lui de doser le flot d'informations à lui céder. Elle était certes Séraphin du Secret, mais encore faudrait il qu'elle se batte et survive pour honorer ce titre, car dans le cas contraire, les concession de Michaël n'auraient servi à rien. Sinon à, peut être, être interceptées par de mauvaises personnes.

- Cette bataille, ne dépend pas du cadre angélique, ce n'est pas par plaisir que nous attendons nos ennemis sur Celestia même. De nombreux signes, confirmés par espionnage, ont montré qu'ils nous attaqueraient sur nos terres dans les jours à venir, grace à la coopération du Grand Archange Uriel. Si nous voulons conserver l'avantage de la surprise, car nous ne pourrons empêcher Uriel de former une porte, une partie de la population angélique doit garder un comportement normal.

Le soldat jeta un coup d'oeil furtif à Elemiah. Il ne s'étendit pas plus sur ce sujet, après, tout découlait de logique. Tous les êtes angéliques ne pouvaient jouer la comédie. Celestia n'était pas prévue pour mettre à l'abrit la moitié de la population. Les âmes inutiles au combats subiraient le même sort en étant au courant, ou pas. Et l'annonce d'une bataille réelle mettrait assurément de l'agitation malsaine, conduisant à un fiasco total, au massacre final de tous les anges.

Le Séraphin de la Guerre haussa les sourcils. Mais elle débarquait ou quoi?

- Nous avons tous suivi une formation de haut niveau aux soins. Nous sommes tous aptes à nous auto soigner ou à nous porter mutuellement de l'aide.

Les yeux braises de Michaël sondèrent ceux émeraude de Raziel. La discussion était donc close. Il dépassa le Séraphin du Secret et alla retrouver Elemiah.

- Qu'est ce qui vous permet d'affirmer que tout ceci n'est pas un exercice?
Revenir en haut Aller en bas
Elemiah
¤ Séraphin du Blasphème

¤ Séraphin du Blasphème
avatar

Nombre de messages : 135
Statut :
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Seraphin
Autre: Utopiste détestant les races ( et même les anges ) ...

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Lun 11 Fév - 16:25

Le séraphin du blasphème regarda la discussion avec un certain intêret. Apparement, Dayân éprouvait autant de sympathie pour lui que la dernière fois. Elle était vraiment instable mentalement cette ange. Le mental d'Elemiah était aussi solide qu'une tour immense. La seule personne qui avait fait trembler assez la tour pour qu'elle soit sur le point de tomber était Appolyon.
Il allait devoir en parler à Michaël, mais qu'allait-il dire ? Qu'il a mangé sur Terre avec un des chefs ennemis ? C'était pire que le blasphème, et ça équivalait à signer son arrêt de mort. D'autant plus qu'il disait cela au légendaire séraphin de la guerre dont le nom fait frissoner les démons dès leur plus jeune âge.
Vu son caractère, lorsque quelque chose le contrariait, il n'hésitait pas à le détruire. Michaël semblait en plus quelqu'un de très croyant, il serait prêt à tout pour la gloire du Tout Puissant, même à des actes pas vraiment glorieux qui feraient de l'ombre à son Omnipotente Divinité. Le fait était que lui combinait une foi inébranlable - contrairement à Dayân - et une force titanesque.
C'était un atout pour celui qui était dans son camp. A première vue en tout cas, car il n'était vraiment pas facile à supporter, surtout lorsqu'il faisait des crises de nerfs. Il comprenait le fait que Raziel ait quelque peu peur de lui, bien qu'elle ne semblait pas le montrer. Finalement, Raziel ressemblait assez à Elemiah, glaciale, pas bavarde, ...

Mais ça n'avait aucun interêt dans le cas présent, il était face à Michaël et devait bafouiller de tout urgence une excuse réaliste ... Et pourquoi pas la vérité ? De toute façon, s'il mentait et que Michaël s'en appercevait, le séraphin du blasphème mourrait. Et s'il avouait, il mourrait ... Le même résultat.
Alors il devait dire la vérité, mais pour prendre les devants, ils devait la modifier. Il repensa aux événements, l'homme qui les avait abordé était à priori un espion ... Pourquoi Elemiah ne ferait-il pas croire qu'il était descendu sur Terre dans le but d'en savoir plus sur ce qui se tramait.


- Ce qui me permet d'affirmer ceci, Grand Séraphin Michaël, débuta-t-il avec éloquence, c'est que voyez-vous, il y a quelques jours de cela, je sentais qu'il se traimait quelque chose à Celestia. J'ai décidé d'aller enquêter sur Terre, l'endroit où se confonde les trois autres mondes, et où j'ai rencontré Dayân à mon voyage précédent. Quoiqu'il en soit, j'y ai rencontré et un démon, et ait sympathisé avec lui dans l'unique but d'avoir des informations, tel un espion. Il m'a parlé de la bataille qui se préparait et de la trahison de la Grande Archange Uriel. Ensuite, il m'a dit qu'un des démons du cercle qu'il dirigeait vous affrontait pendant que je lui parlais. Notre conversation a été interrompue par un huluberlu, et je suis revenu ensuite à Celestia.

Voilà, le séraphin du blasphème avait parfaitement résumé la situation, en omettant des détails, mais vu la complétitude de l'histoire, il n'y avait que très peu de chance que le séraphin militaire enquête pour vérifier la véracité des dires d'Elemiah. De plus, il n'avait pas fait que mentir.
Il avait simplement changé le but de sa visite sur Terre, et le but de sa rencontre avec le démon. De plus, il avait sous-entendu que le démon était chef d'un cercle, ce qui signifiait implicitement qu'Elemiah était plus faible que lui.
Maintenant, le séraphin du blasphème se mit à surveiller méticuleusement la lame du séraphin de la guerre. Histoire de voir la mort arriver, et de la regarder dans les yeux. Pendant quelques secondes ... Pouvoir ressentir une terreur immense plus forte que la mort. C'était ce qu'il ressentait. Cependant, comme à son habitude il n'en montrait rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Lun 11 Fév - 22:54

Les yeux de braise du soldat firent le tour du visage d'Elemiah, ce qui état plus au moins difficile en raison de l'habit de ce dernier. Il ne le croyait pas. Pas seulement parce qu'il n'accordait une confiance relative qu'à de rares personnes, mais aussi parce qu'il y avait quelque chose de retenu dans l'attitude du Séraphin du blasphème. Mais quoi de plus normal pour un ange portant ce titre? Tout l'être de Michaël, formaté dans un objectif militaire de haut niveau, sentait que quelque chose clochait dans les propos de son interlocuteur. Tant de contradictions en quelques phrases.

Il avait senti qe quelque se tramait à Celestia et avait donc cherché des informations auprès d'un démon? Voila qui était étrange comme procédé, surtout qu'il s'agissait du genre de personnage sachant faire la différence entre les membres de confiance du Parlement. Poser des questions directement aux personnes concernées aurait été plus... normal. Et bien moins dangereux, dans tous les sens du terme. Le Séraphin du Blasphème était donc pret à accorder plus d'importance aux propos démoniaques, jusqu'à y chercher justification des faits angéliques.

Et sur qui avait il donc enquêté? Celestia, ou les démons? Sachant qu'à l'origine c'était ce qui se tramait sur la terre des anges qui l'intrigait. Sur le monde angélique, à en croire le début de la tirade, sur les ennemis, à en croire la fin. Que de confusions. Trop pour être symboliques d'une quelconque vérité gênée par confusions sentimentales. Par ailleurs, pour une personne si avarde de mots, il était plus qu'étrange qu'il tienne à préciser que c'était par pur devoir moral qu'il avait sympathisé avec un démon. Un ange plus naturel ne l'aurait pas mentionné. Ou pas de cette façon.

Son savoir à propos de la réalité semblait cependant valeur certaine. Par deux fois, si ce n'était trois, sa version des évènements touchant la guerre et Uriel avait été la même. Par contre, le soldat avait du mal à voir le rapport avec son soit disant combat contre un démon. Cela lui apprenait, certes, que les Enfers avaient plus que des yeux étant donné qu'à cet instant ils étaient à peu près seuls, que le Séraphin du Blasphème ne savait pas gérer le Verbe, mais à part ça... Quel était le lien subtile? Surtout que, s'ils avaient vraiment sympathisé, ils avaient du discuter de plein d'autres choses. Pourquoi ce détail primait il de cette façon?

Bon, mais il y avait donc un démon qui osait exposer les plans de son camp sans gêne, dirigeant le cercle qui plus était. Apollyon, songea Michaël sans hésitation. Encore un être démoniaque qu'on ne voyait guère dans les batailles de Sylvania. Septième cercle cependant. Il ne serait donc probablement pas au rendez vous dans les hours à venir. Tant mieux. Le soldat aimait les bons combattants, ainsi que l'action, mais les évènements à venir dépasseraient sa propre personne pour une gloire plus grande encore. Inutile donc de considérer les choses d'un point de vue personnel, mais global.

- Vous a t il parlé plus en détail de cette bataille se profilant? demanda le Séraphin d'un ton neutre.

Savoir ce que pensait l'ennemi, même s'il ne participait pas à la bataille, vallait toujours quelque chose. Et si le temps de l'ange était précieux, il était de ceux sachant le rattraper.

- Vous vous êtes laissés couper dans votre discussion par un... humain? releva Michaël presque mielleusement.

Il jaugea Elemiah de haut en bas. Il n'était pas le genre de personne qu'on vexait par pur plaisir. Et Apollyon non plus, si son dossier était correct. Il devrait peut être songer à décerner une médaille à cet intrépide terrien, qui était certainement encore en vie, d'après le ton de son interlocuteur, ou un coup d'Azaël bien senti chez ce dernier, afin de lui rappeler qui il était. Ou peut être même les deux. L'arme du Séraphin de la Guerre rougeoya, avide d'action, mais la main ferme du militaire calma son ardeur. S'il avait convoqué tous les Séraphins et Archanges sur Celestia, c'était pas pour les trucider un par un pour incompétance. Pas temps qu'il gardait sa patience en tous cas.
Revenir en haut Aller en bas
Elemiah
¤ Séraphin du Blasphème

¤ Séraphin du Blasphème
avatar

Nombre de messages : 135
Statut :
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Seraphin
Autre: Utopiste détestant les races ( et même les anges ) ...

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Mar 12 Fév - 1:04

La gorge d'Elemiah était de plus en plus serrée à chaque seconde. Une sorte de panique intérieure l'envahissait. Malgré toute cette agitation intérieure, il n'en montrait rien. Toujours cette apparence glaciale, comme une falaise battue par les vents les plus puissants. Cependant, une falaise comme celle-ci ... s'effondre de l'intérieur.
Lorsqu'Azaël rougeoya, le séraphin du blasphème recula d'un pas. Sa démarche ne montrait pas de crainte, mais le fait qu'il est reculé exprimait bien ses émotions. Il ne savait que faire, il était mis face au mur. Un mur si immense, un mur extrêmement menaçant. Un mur du haut du quel le sang coulait ...
D'après son expression, le surdoué ne semblait pas donner de crédibilité aux propos d'Elemiah. De plus, ses questions lui rappelaient plus un examinatoire public plutôt qu'une entrevue privée avec un des membres les plus influents de Celestia. Il se mit à réfléchir, il devait répondre en toute aisance aux question du séraphin de la guerre pour s'en sortir. Sinon c'était le déchoir ...


- Non, il m'a simplement dit qu'Uriel leur ouvrirait les portes, et qu'il n'avait pas confiance en elle, se contenta de confier Elemiah.

Il s'était laissé couper par un humain ? Simplement pour ne pas attirer l'attention. Quand on est sous couverture, quoi de plus discret que de liquider un type qui demande par où sont les toilettes. De plus, il avait déjà entendu ce qu'il voulait à ce moment. Il savait que Michaël doutait fortement de ces propos.
Mais il n'y pouvait rien lui, si c'était un démon qui était venu l'aborder dans ses recherches. Un démon qui sent les auras. Heureusement qu'il ne devait pas lui raconter le coup du lapin rose. Sinon, ça serait le rouge qui envahirait la scène ... D'abord le rouge d'Azaël, ensuite le rouge du sang d'Elemiah.
Quoique, Michaël ne devait pas le tuer, Celestia avait besoin de soldats. Cependant avec le séraphin militaire, il ne fallait pas trop provoquer. Son caractère qui semblait si épouvantable pouvait-il l'amener à tuer un membre de sa patrie, simplement parce qu'il s'est habillé en lapin rose ? Ca semblait idiot tourné sous cet angle ... Cependant, le séraphin de la guerre ne risquait pas de le voir de cette façon.


- Oui, dans un soucis de discretion, j'ai préféré ne pas m'attaquer directement à l'homme, cependant je peux vous assurer qu'il a vécu l'une des pires minutes de sa vie, conclut-il avec un soupçon d'ironie.

Maintenant, il espérait que le surdoué allait le croire. Il y avait peut-être une autre solution ... Ne pas lui laisser le temps de croire, enchaîner dans un timing parfait pour qu'il ne croit ni que le séraphin du blasphème veuille changer de sujet, ni qu'il ait le temps de penser qu'il ment. Cela s'annonçait difficile, Michaël, paraît-il, faisait souvent preuve de beaucoup de logique.
Que dire ? Vite, il fallait trouver quelque chose ... Il fallait rester dans la continuité de la bataille, sans non plus continuer sur son voyage sur Terre. L'étau se resserait de minute en minute, en même que le ventre du séraphin. Il ne montrait toujours rien. Comment pouvait-il garder autant de choses enfouies au plus profond de lui même ? Il comprenait aisément que sa vie sociale soit pire qu'une praire monotone ...
Oui, Elemiah avait pour seule amie la solitude. Le séraphin du blasphème réduit à se confesser à sa propre solitude. De toute évidence, la vie en groupe n'était pas fait pour lui. C'était peut-être pour cela qu'il avait quitté le Parlement. Et peut-être à cause des prémisces de sa solitude qu'il s'était enfermé pendant si longtemps chez lui ...
Mais peu importait. Il devait dire quelque chose. Même quelque chose d'idiot et d'anodin, tant que ça restait dans le contexte en en sortant. Voilà qu'il se mettait à penser de l'illogique. Oui, il avait trouver de quoi parler. Les origines de cette bataille ... Ca semblait un bon thème. Seulement 1 à 2 secondes s'étaient passées et les reflexion d'Elemiah en étaient déjà là.


- Mais, ce que je n'ai pas pu apprendre, c'est comment et pourquoi cette bataille a-t-elle était mise en route ? interrogea le séraphin du blasphème pour retourner la tendance, et se sauver tant bien que mal.
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Mer 13 Fév - 21:28

Le Séraphin de la Guerre ne se réavança pas lorsqu'Elemiah recula. Il n'en tirait aucun sentiment particulier, juste la confirmation d'un fait déjà évident: c'était lui qui menait la discussion. Comme tout le temps. Comme dans toutes les situations. Et cela ne le touchait pas, car c'était bien le destin des faibles d'être dominés par les forts!

C'est un regard hautain, cependant, qu'il jeta à son semblable lorsque ce dernier lui avoua que l'humain avait passé l'une des pires minutes de sa vie. Visiblement son interlocuteur était bourré de contradictions. Un ange défendait un humain, même s'il ne devait pas se laisser marcher sur les pieds par celui ci, mais en aucun cas l'attaquer!

Finalement, il fit apparaitre un halo autour de lui même ainsi que du second Séraphin.

- La bataille a été mise en route par nos ennemis, pourquoi, comment, les réponses sont évidentes. Et une autre chose est sûre: c'est que nous avons le pouvoir de la remporter.

La seconde d'après, ils se retrouvèrent dans la partie basse de la salle ouverte. Quelques Séraphins étaient encore présents, mais une grande partie avait quitté les lieux. Seul un ange leva les yeux vers eux, les autres étaient trop affairés.

- Je passerai voir l'état de votre bataillon avant qu'on vous lance le sort d'invisibilité, conclu Michaël.

A son tour, il quitta le Parlement.
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 24
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   Mer 13 Fév - 23:02

Raziel avait quitté les deux Séraphins un peu avant qu'Elemiah se mette à raconter son histoire à Michaël. Mais elle avait bien entendu la question du Séraphin de la Guerre adressée au Séraphin du Blasphème, et, visiblement, ce dernier semblait lui aussi avoir douté à propos du soi-disant exercice. Mais de toute façon, les affaires d'Elemiah n'intéressaient pas le Séraphin du Secret qui avait autre chose à faire que de voir le Séraphin de la Guerre décapiter son homologue du Blasphème sur place. Des meurtres de la part de Michaël, elle en avait déjà vu assez.

Quant au fait que l'élite soit formée aux soins, elle l'ignorait totalement avant que Michaël ne lui affirme. De ce côté, elle débarquait effectivement. Le seul cours qu'elle avait eu sur l'élite de Celestia avait été effectué par l'un des membres d ecette élite qui était venu apprendre aux Chérubins ce qu'était l'élite. Seulement, ce gugusse se vantait tellement des exploits de la faction dont il faisait partie, et des exploits du Séraphin de la Guerre que Raziel avait fini par s'éclipser discrètement. C'était d'ailleurs l'un des rares cours qu'elle avait séchés, puisqu'elle s'était ensuite reçu un savon de la part du professeur et de Silmeria. Enfin, ce qui était fait était fait.

Raziel sortit donc du Sanctuaire et prit donc le chemin que Dayân et Melkor avaient pris un peu plus tôt pour arriver au centre hospitalier... Elle avait à faire, du boulot que Raphaël effectuait habituellement...

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.users-board.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique   

Revenir en haut Aller en bas
 
En parallèle des salles annexes, et du Parlement angélique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti- Parlement: Double nationalité
» Projet de modification des règlements internes au Parlement
» Le président aurait l'intention de dissoudre le parlement
» Ratification de Gousse : Martelly veut mettre le Parlement au pas
» Nouveau bloc politique au Parlement : GCR- GROUPE DES CULOTTES ROSES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les guerres éternelles :: Celestia :: Sanctuaire-
Sauter vers: