Les guerres éternelles


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans les salles annexes, le Parlement angélique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elemiah
¤ Séraphin du Blasphème

¤ Séraphin du Blasphème
avatar

Nombre de messages : 135
Statut :
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Seraphin
Autre: Utopiste détestant les races ( et même les anges ) ...

MessageSujet: Dans les salles annexes, le Parlement angélique   Sam 26 Jan - 0:35

Elemiah, sitôt rentré à son logis, se précipita vers le Parlement. Il y rencontra un certain Falordel. Il devait prévenir les anges de la future bataille, non pas par souci réél pour les anges, mais pour ne pas finir comme ces déchus.
Le séraphin, suite à sa rencontre avec le démon, avait repris du cran et du courage. Ses croyances étaient renforcées, mais son antipathie pour les races s'était calmée. Il n'en restait plus qu'une haine féroce contre les démons, mis à part Appolyon.
Il regarda l'ange qui était en face de lui. Il s'agissait de l'archange le moins important de Celestia, il n'avait aucun rôle précis, à part sa place au Parlement. Elemiah l'avait toujours considéré comme un looser.


- Les Enfers vont attaquer Celestia, confia-t-il tout en restant calme.
- Oui, séraphin Elemiah, je pense qu'un peu repos vous fera du bien, répondit son interlocuteur.
- Pourtant, lorsque j'ai dîné avec ce démon pour lui tirer les vers du nez ... continua le séraphin.
- Oui, un séraphin dîne avec un démon, continua l'archange sur un ton qui agaça Elemiah.
- Vous faites une erreur, et j'espère que lorsque Celestia sera mise à feu et à sang, vous regretterez de ne pas m'avoir cru, conclut le séraphin avant de s'en aller.

Il décida de rechercher Michaël, lui le prendrait un peu au sérieux, enfin d'après la renommée qui lui était attribuée. On disait aussi qu'il avait des sautes d'humeur, et que son comportement différait légèrement de la pensée angélique parfaite.
Il se mit à faire le tour du gigantesque sanctuaire avant de tomber sur un nouvel ange, Poritel, archange messager entre anges. Il le salua, il avait un peu plus d'estime pour lui que pour Falordel.


- Pourriez vous laisser le message suivant à Michaël : " les enfers remonteront à Celestia, guidés par la gardienne des portes ... " demanda-t-il.
- J'y tacherais, répondit simplement Poritel.

Elemiah retourna à son logis, le coeur léger. Il devait se préparer pour la bataille qui s'annonçait.
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les salles annexes, le Parlement angélique   Dim 27 Jan - 2:11

Ils étaient arrivés sur un îlot pas très loin du Parlement, ce qui leur avait facilité le trajet jusqu'au dit bâtiment. Beaucoup d'anges s'étaient retournés sur leur passage. Aux alentours du lieu où ils se rendaient ne se trouvaient quasiment que des personnages hauts gradés connaissants, de nom au moins, les deux protagonistes. Et beaucoup étaient visiblement étonnés de cette réapparition du Séraphin du Secret, bien que la présence de celui de la Guerre les dissuada à l'aborder. Surtout qu'il avait l'air d'être bien déterminé à tracer sa route, trainant toujours sa semblable par le poignet.

Ils finirent par pénétrer dans l'enceinte du Parlement, et un ange osa les intercepter. Michaël lui jeta un regard hautain, du genre "dépêche toi de parler, et pour une bonne raison, sinon je te plume!". Il connaissait bien leur nouvel interlocuteur, c'était un Archange du nom de Poritel, plutôt sympathique, mais il n'était vraiment pas d'humeur à taper la discute.

- Séraphin de la Guerre, Séraphin du Secret... Un message pour vous, Michaël, de la part du Séraphin Elemiah: "les Enfers remontreront à Celestia, guidés par la gardienne des portes...".

- Merci, va me le chercher s'il te plait, répondit le soldat en fronçant les sourcils. Nous serons dans la salle de conseil ouverte. J'aurai besoin de lui.

Le messager s'inclina et repartit. De nouveau, le militaire tira Raziel en avant. Elle aurait tout le temps de se ré émerveiller devant la beauté de Celestia un peu plus tard. Ou beaucoup plus tard. Il accéléra le pas. C'était quoi ce bordel? Comment se faisait il qu'Elemiah lui adressa ce mot? Tous les Séraphins, Archanges, et anges selon leurs professions, n'avaient ils donc pas été bien mis au courant comme selon le plan initial? Ils pénétrèrent dans la salle ouverte du conseil en trombes.

La plupart des membres du conseil, au nombre présent d'une soixantaine, étaient assis, mais quelques uns se déplaçaient, enchangeant quelques propos. La pièce baignait dans un brouhaha constant. Tous relevèrent la tête en reconnaissant l'aura de Raziel, et tous se sentir très vite mal à l'aise en reconnaissant Michaël à ses côtés.

- ASSIS SERAPHINS! aboya le soldat.

Tous se précipitèrent à leur place en profitant pour y mettre de l'ordre et de paraître sérieux. Un silence de plomb se forma.

- Où sont les autres quarante membres? demanda d'un ton glacial le militaire.

Il ne criait plus, mais on n'entendait plus que sa voix dans cette salle ouverte, dont les bancs de pierre étaient disposés comme en amphithéâtre.

- Chez eux, ou dans la salle de marbre vert, répondit le Séraphin militaire Tsadkiel qui connaissait bien Michaël.

Tous savaient que lorsque ce dernier posait une question, mieux vallait y répondre, même si la réponse était mauvaise. De tous les anges présents, c'était celui dont l'autorité n'était en aucuns cas contrariée.

- Qu'on aille les chercher, ordonna le Séraphin de la Guerre à l'adresse des messagers intra-angéliques. Et au galot ou je vous fais avaler chaque centimètre cube de verdure à Celestia!

On s'éxécuta immédiatement. Les promesses comme les menaces du soldats étaient réputées pour être tenues et sans échappatoires. Le regard de braise de Michaël parcouru rapidement chaque visage. Il poussa Raziel en avant. Le devenir de celle ci pouvait être règlé dans l'instant. Pour le reste, il avait besoin de la présence de tout le monde. D'un geste, il appela les messagers internes à tout ce qui touchait du pouvoir de Celestia.

- Je veux que tous ceux qui ont à poste dans les infrastructures du gouvernement de Celestia soient dans la salle des écoutes dans moins de cinq minutes, exigea le Séraphin. Que tous ceux qui sont sur liste noire soient tenus à l'écart de tout cela. S'ils viennent à douter de quelque chose, je ne donnerai pas cher de votre vie. Allez!

La liste noire était une liste de noms qu'il avait personnellement établie. Elle contenait tous les noms des anges en qui on ne pouvait plus vraiment faire confiance. Tout en réfléchissant, il reporta une partie de son intérêt à Raziel et au Parlement.

- Séraphin du Secret, Raziel, la présenta Michaël que le silence obstiné du conseil agaçait.

- Heu, re-bienvenue parmis nous, tenta une voix tremblotante.

- "Re-bienvenue parmis nous"? répéta ironiquement le soldat. Peut être désirez vous qu'on vous apporte des petits gâteaux et du thé aussi?

La personne qui avait pris la parole se tassa un peu plus sur son siège.

- Michaël, fit une voix douce mais ferme.

L'interpellé reconnu immédiatement Eyaël, le Séraphin de la Sagesse, mais aussi l'ancien coéquipier de Raziel. Il était étrange qu'ils s'apprécièrent mutuellement, mais que leur point de vue sur le Séraphin du Secret divergea totalement. Le soldat salua d'un signe de tête son ami et se résolu donc à ne plus intervenir. Pour l'instant. Eyaël adressa un regard reconnaissant au militaire puis porta son attention sur celle avec qui il avait travaillé pendant tant d'années, et dont il n'avait plus eu de nouvelles depuis bien longtemps.

- Bienvenue chez vous, Raziel, se lança finalement une voix posée.

C'était Camael, un coéquipier de Michael. De même reconnu pour un fort caractère lorsque lui en prenait l'envie.

- Vous nous excuserez, mais le temps n'est pas au bavardage amical, comme l'a gentiment fait remarquer Michaël, continua le Séraphin qui n'en ratait jamais une pour taquiner son supérieur. Nous souhaiterions savoir ce que vous a appris ce dernier.

Il marqua une pose.

- Si le Conseil vous réabilite provisoirement, sachez que c'est pour vous permettre d'éxercer votre devoir au moment venu. Selon ce qui en découlera, nous reviserons, ou non, notre jugement, compléta Camael dont le ton n'avait plus rien de sympathique.

Fervant militaire, il était de ceux qui partageaient l'avi de Michaël au sujet de la condamnation du Séraphin du Secret. Bien qu'il l'apprécia plus que son supérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 24
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Dans les salles annexes, le Parlement angélique   Dim 27 Jan - 20:23

Il s'était passé un tas de choses depuis la fuite d'Akuma, et le Séraphin du Secret n'avait pu que les observer en silence, tirée par le poignet par Michaël, comme un vieux sac de pommes de terre. Enfin, c'était le résultat qui comptait, elle était de retour à Celestia, même si l'accueil qu'on lui réservait n'était pas très chaleureux, sans nul doute à cause de la présence de ce gugusse de Séraphin de la Guerre. Certes, ils n'avaient pas le temps de discutailler comme l'avait dit Camaël, mais une parole de bienvenue était tout de même la bienvenue pour que la jeune Ange soit un peu plus à l'aise, étant donné qu'elle avait une cinquantaine de regards angéliques qui étaient rivés sur elle.

L'intervention d'Eyaël l'avait tout de même soulagée, même si elle ne voyait pas comment son ancien coéquipier pouvait apprécier Michaël. Mais de toute façon, il s'était mit silencieusement d'accord de ne pas évoquer le sujet ensemble, histoire de préserver une bonne relation. Lorsque Silmeria avait rendu l'âme, c'était en partie grâce au Séraphin de la Sagesse que Raziel avait tenu le coup.

La jeune Ange riva son regard vert sur Camaël. Michaël lu avait appris des choses, mais le Séraphin du Secret avait l'horrible impression d'être tout de même laissée dans l'ignorance, alors qu'elle était quand même le Séraphin du Secret, l'une des personnes les plus informées de Celestia. Enfin, elle avait quand même passé deux ans sans nouvelles de Celestia - enfin, elle savait quand même que le monde angélique n'avait pas explosé - et elle devrait se rattraper dans esl années à venir, en espérant que le Conseil révisera son jugement. Le Séraphin du Secret savait que Camaël était du même avis que le Séraphin de la Guerre à son propos, ce qui ne faciliterait pas vraiment sa réintégration. A croire que les Séraphins les plus influents de Celestia s'étaient ligués contre elle... Elle avait évité la déchéance grâce au Tout Puissant, et c'était tout. En fait, elle était plutôt appréciée des Anges normaux en bas de la hiérarchie, mais plus ses semblables montaient en grade, plus elle avait l'impression qu'elle decsendait dans leur estime. Enfin, ce n'était peut-être qu'une impression.

Raziel hésita un instant. Michaël lui avait appris des choses, mais après la rencontre d'Akuma, elle en avait appris d'autres, des choses. Et l'empressement du Séraphin de la Guerre pour retourner à Celestia lui confirait ses doutes. Mais en même temps, ce Démon l'avait déjà fait douter une fois, et elle ne marcherait pas une deuxième fois. Et crorie les paroles d'un être démoniaque n'était jamais bien vu. Elle se limita donc à ce que Michaël lui avait passé par le sang.

- Le Séraphin de la Guerre m'a appris qu'un exercice de défense de grande ampleur allait être simulé à Celestia, et qui recquierait donc la présence du plus grand nombre d'Anges possible pour se mettre dans les meilleures conditions possibles, répondit la jeune Ange d'une voix qui ne laissait transparaître aucune émotion.

De toute façon, déclarer qu'une vraie bataille allait avoir lieu au milieu d'une cinquantaine de Séraphins vétérans pour la plupart ne serait pas crédible, voire risible. De toute façon, elle verrait bien, puisque l'exercice se ferait dans des conditions réelles, d'après Michaël. Si une attaque vraiment réelle arrivait, els Anges seraient déjà préparés.

- Quant à la mission que j'ai accompli avec le Séraphin Michaël consistait à repérer et surveiller une aura particulière.

Le Séraphin du Secret ne jugea pas utile de répondre à Camaël sur la décision du Conseil qui serait révisée ou non.

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.users-board.net
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les salles annexes, le Parlement angélique   Dim 27 Jan - 21:10

Le malaise déjà palpable dans la salle s'intensifia lorsque Raziel prononça le mot "exercice". Et la lueur d'Azaël sembla prendre de l'ampleur. Ce qui n'était pour rassurer personne. Mais Michaël ne broncha pas. Les messagers n'étaient pas encore revenus, ça n'était encore son tour d'intervenir. Qui plus est, s'il passait son temps à leur crier dessus, ils n'avanceraient pas beaucoup. Quoi que l'allure de croisière à laquelle le Conseil se bougeait l'agaçait au plus haut point.

- Une mission? releva Camael. Nous... n'étions pas au courant...

Le regard du Séraphin de la Guerre se posa sur la tête de celui du Secret. Evidemment, elle ne pouvait pas être au courant. Et heureusement qu'il avait songé à ne pas lui léguer tout son savoir au sujet de cette mission. Camael avait la mauvaise habitude de poser trop de questions. Chose que l'on apprenait trop bien à l'académie militaire. Si le Séraphin de la Guerre était son supérieur, il savait qu'il n'hésiterait pas à essayer de leur tirer les vers du nez, même si cela risquait d'influancer négativement les relations entre les deux militaires.

- Et avec Michaël? dontinua le soldat d'un ton douceureux. Voici qui est... rare. Auriez vous enterré la hache de guerre?

Il était de notoriété publique que le Séraphin de la Guerre n'était pas amical avec beaucoup des autres anges du même grade, et qu'il valait donc mieux éviter de trop les soutenir en sa présence. Et Raziel n'était pas réputée pour être dans la plus haute estime de Michaël.

- Pourquoi deviez vous surveiller cette... aura particulière?
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 24
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Dans les salles annexes, le Parlement angélique   Dim 27 Jan - 21:48

Ils n'étaient pas au courant ? Mais où allait le Conseil ? Malgré sa surprise, l'expression de Raziel resta impassible. C'était comme pour Michaël, il fallait garder son sang-froid avec els embres du Conseil, surtout si c'était un militaire qui vous adressait la parole. Et le Séraphin du Secret savait très bien que Camael était un militaire. Ce n'était pas difficile à savoir. Du coin de l'oeil, la jeune Ange vit Azaël briller d'une lueur inquiétante. Encore cette mauvaise impression de ne pas tout savoir. Au moins, elle ne pouvait prendre aucun risque face à Camael concernant leur mission. D'ailleurs, elle se serait bien passée de faire cette mission avec Michaël, et elle était la première à se plaindre du fait qu'on l'avait obligée à former un duo avec le Séraphin de la Guerre.

- Séraphin Camael, depuis quand les bannis de Celestia ont-ils le luxe de choisir un coéquipier pour une mission ? fit froidement le Séraphin du Secret.

Toutes les personnes ici présentes, puisqu'elles faisaient partie du Conseil ou avaient été mises au courant, connaissaient la vraie raison de l'absence de Raziel. Mais cela n'empêcha pas un murmure de parcourir l'assemblée des Anges. D'ailleurs, la jeune Ange n'appréciait guère être interrogée ainsi, mais elle devait tout de même passer par là. Plantant son regard dans celui de Camael, elle répondit à la dernière question, avec un ton qui laissait percevoir une pointe d'agacement.

- Un exercice, Séraphin, un exercice. Il se peut que cela puisse servir plus tard. Je vous rapelle que j'ai reçu une formation de soldat simple, pas de soldat d'élite, et que je me suis tournée vers le domaine de Raphaël.

Elle désignait par là le domaine des soins, puisque Raphaël était le maître en la matière. Etre soldat d'élite l'avait moins intéressée que de pouvoir aider les gens grâce à ses pouvoirs.

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.users-board.net
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les salles annexes, le Parlement angélique   Lun 28 Jan - 0:36

Camael se tourna vers son supérieur. Il hésitait à lui poser des questions au sujet de cette mission. Son âme de militaire lui ordonnait de faire avouer aux deux arrivants tout ce qu'ils savaient, mais son instinct de survie lui recommandait de ne pas trop chercher la petite bête. Finalement, il décida que la plus sage des solutions était de se tenir coît. Il échangea un regard avec Michaël et sût instantanément qu'il avait choisi la bonne solution. Il soupira intérieurement.

Une ribambelle de messagers entra soudain dans la place, suivis de nombreux Séraphins qui hâtaient le pas comme s'ils avaient Satan aux trousses. Un regard au Séraphin de la Guerre leur fit encore accélérer la cadence. Celui ci les regarda passer en silence. Il ne reconnu pas Elemiah parmis eux, mais ça n'était pas important, il devrait dans tous les cas lui parler en privé. Sans bruits, à part ceux de pas pressés, les anges s'installèrent aux places qui leur avaient été attribuées.

Michaël se porta à la hauteur de sa semblable.

- Séraphins, vous savez que je ne suis pas enclin aux palabres, aussi allons nous entrer dans le vif du sujet, commença le soldat.

Un silence attentif planait dans la salle.

- Tous les anges, de quelque garde soient ils, sont enfin présents sur Celestia. A l'exception unique de Raphaël. C'est pourquoi, le Séraphin du Secret, Raziel, ici présent, le remplacera dans sa tâche, annonça Michaël.

Il n'en avait jamais parlé à sa semblable, parce qu'il ne voyait pas en quoi cela la dérangerait. Vu son niveau au combat, elle ne pouvait certainement pas faire pire côté soins. Et puis il voulait éviter les questions inutiles et/ou ambarassantes. Quelques murmures réprobateurs se mirent entendre, mais personne n'osa contester haut et fort cette décision.

- Séraphins de l'Ordre, continua le soldat d'un ton douceureux à la partie centre de l'amphithéâtre. Qu'en est il du plan tactique de cette période pour Celestia?

Des têtes étonnées se tournèrent vers eux, et les désignés se tassèrent sur leurs bancs. La plupart s'entre regardaient en quête de réconfort, mais force leur fut il de constater qu'ils étaient à présent le centre de toutes les curiosités, saines ou malsaines, du Conseil.

- Michaël, cela ne fait seulement qu'une semaine que vous avez quitté Celestia et... tenta Elifel le Séraphin de la Défense.

- ... Et j'ai eu le temps de mener à terme une mission commune avec Raziel, la ramener ici, ainsi que de vous renvoyer Gabriel, le coupa le Séraphin de la Guerre dont la patience avoisinait le niveau zéro.

Il y eut un silence. Un peu comme le calme avant la tempête.

- ET POURQUOI CROYEZ VOUS QUE VOUS AVEZ ETE DEPECHES COMME MEMBRES DU CONSEIL? ET DE L'ORDRE QUI PLUS EST? POUR VOUS TOURNER LES POUCES? VOUS ETES INVESTIS D'UNE MISSION, EN TEMPS QUE SERAPHINS AU CAS OU VOUS L'AURIEZ OUBLIE! CELLE D'ASSURER LE DEVENIR DE CELESTIA!

Le soldat leur adressa un regard meurtrier puis se dédoubla. Ce qui redonna un peu de courage aux assaillis. Michaël n'usait pas de son don pour crier, il n'en avait pas besoin, ils allaient travailler.

- Regagnez votre place, Raziel, personne ne l'a occupée depuis, grommela le militaire original.

Les doubles se lancèrent dans une série de gestes et devant chaque Séraphin apparurent des tableaux, des cartes, des textes, de diagrammes, et ainsi de suite. D'une couleur différente selon le double qui le maitrisait.

- Conseil, reprit Michaël. Comme l'a introduit Raziel, nous autres, Séraphins de l'Ordre, avons décidé de simuler un sénario catastrophe ici même, sur Celestia.

Beaucoup quittèrent des yeux les plans stratégiques et regardèrent le militaire comme s'il avait finalement pété les plombs.

- Michaël, intervint Tsadkiel. Un exercice de ce genre demande beaucoup d'énergie, et c'est presque pure folie que de l'envisager! Pourquoi gaspiller du temps à cela alors que l'ennemi est ailleurs?

- Celestia, n'est pas à l'abri d'attaques, répliqua le Séraphin sans aller par quatre chemins. Comme vous le voyez ici, nous avons de nombreuses brèches dans la défense de l'archi...

- Notre monde n'a pas été conçu pour être attaqué! le coupa une voix. Rien n'a été mis en place pour sa défense!

- Merci, Barachiel, répondit aigrement Michaël. Cela nous le savions déjà, et ça ne nous avance pas. Je peux aller jusqu'au bout ou vous comptez tous me couper tour à tour? Parce qu'à ce moment là, autant que je m'en aille.

- Nous allons attendre que tu finisses, Michaël, merci de ta proposition, l'encouragea Eyaël en souriant.

- Bon. En raison de la conception particulière de Celestia, nous avons ces derniers temps mis en place des structures particulières afin d'assurer sa défense, continua le Séraphin. En secret. En effet, afin de pouvoir simuler correctement l'exercice préparé, nous avions besoin du silence sur ces nouvelles constructions.

Son regard se porta sur les Séraphin de l'Ordre.

- Tout le plan tactique de cette décade a été défini par l'Ordre il a y quelques temps déjà. La phase trois a abouti il y a une semaine et nous devions déjà être en plein coeur de la quatrième. Cependant, le travaille a été... Quelque peu retardé...

Les doubles tracèrent un nouveau panneau de couleur différente chacun.

- Par binôme de travail pour votre affectation de travail, ordonna Michaël.

Les anges avaient pour habitude de travailler deux par deux, et chacun savait à côté de qui il devait donc se placer. Travailler en duo réduisait le nombre de panneaux à créer, et les bancs avaient été conçus pour que chaque place puisse acceuillir jusqu'à trois Séraphins. Le regard du soldat alla à Raziel. Il soupira. Evidemment... Il fallait que se soit elle avec Raphaël. Et donc à lui de sa la coltiner. Gnarf!

- Des questions sur votre binôme? Car autant que vous soyez prévenu: en raison de l'exercice qui s'annonce, les rapports au sein du duo ne seront pas ceux dont vous avez l'habitude!
Revenir en haut Aller en bas
Elemiah
¤ Séraphin du Blasphème

¤ Séraphin du Blasphème
avatar

Nombre de messages : 135
Statut :
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Seraphin
Autre: Utopiste détestant les races ( et même les anges ) ...

MessageSujet: Re: Dans les salles annexes, le Parlement angélique   Lun 28 Jan - 10:56

Lorsqu'il apperçut au loin la silhouette de l'archange messager, Elemiah se posa la question que tout le monde se serait posé en le voyant arriver : "quel message va-t-il me délivrer ?" Le jeune archange s'approcha de lui et se stoppa net devant le séraphin.
Les traits de l'archange se détendirent, apparement il avait rencontré Michaël pour être aussi tendu, alors que l'habitude de cet archange était la détente. Il était donc vrai que le séraphin surdoué était si impressionant. Elemiah l'avait déjà rencontré, mais ça remontait à quelques années. Il aurait pu le rencontrer sans problèmes, mais ce n'était pas son souhait personnel.


- Séraphin Elemiah, débuta le messager. Le Séraphin Michaël vous convoque au parlement angélique.
- Très bien, répondit le séraphin qui planait un peu.

Michaël tenait à la voir. Très étrange de la part du séraphin le plus haut placé de Celestia, enfin c'était ce que pensait Elemiah. Il se mit donc en route d'où il venait. Il prit son envol, il avait quitté l'îlot du sanctuaire. Il alla plus vite que pour repartir, puisqu'il était attendu, et n'avait pas pour habitude d'être en retard. Là c'était fichu, le temps que le messager arrive jusqu'à lui, la réunion, enfin ce qu'Elemiah pensait être une réunion, Michaël n'allait pas convoquer un séraphin dans une salle du parlement pour être seul avec lui, avait surement débuté.
L'énorme bâtiment se profila à l'horizon, et le séraphin tourna vers la droite. Il atterit rapidement et tapa ses vêtements poussièreux, le vol les faisait filtrer une quantité impressionnante de poussière en suspension dans l'air. Elemiah continua son avancée et poussa la grande porte du Parlement sur laquelle était inscrite la devise angélique.
Lorsqu'il entra, une tonne de regards se riva sur lui. Parmi eux, il reconnut Eyaëll et d'autres. Son regard se posa ensuite sur une jeune ange. Il l'avait déjà vu ... Ah oui, c'était la fameuse Raziel, celle qui l'avait poussé à se rendre sur Terre. D'un bref signe de tête, il salua tout le monde, sans montrer de honte d'arriver en dernier.


- Bonjour, chers confrères et consoeurs, dit-il assez fort pour que la salle entière entende.

Le séraphin avait quitté les membres du Parlement, mais gardait un profond respect pour eux, et c'était à peu près réciproque. Elemiah était vu comme un croyant profond, ce qui était vrai. Et sa rencontre secrète avec le démon lui avait permi d'écarter ses doutes.
Son regard se perdit sur Michaël. Une sorte de ... grâce ... mélangée à une surpuissance se dégageait de lui. La lueur de son épée glaçait le sang du séraphin. Il avait bien changé depuis leur dernière rencontre. Il s'approcha de lui.
Il tendit la bouche à son oreille. Les regards du Parlement se rivèrent vers eux, mais leurs ouïes ne seraient jamais assez performantes pour qu'ils puissent capter la moindre bribe de mots.


- Grand Séraphin Michaël, murmura-t-il. Vous devez savoir que la bataille fera rage, et que le Grand Archange Uriel leur ouvrira les portes.

Puis, Elemiah s'en alla, et prit place entre les conseillers. Maintenant, c'était à Michaël de gérer la crise. Le Parlement ne devait pas être au courant, sinon il serait totalement affolé par la nouvelle. Le seul qui garderait la tête froide serait peut-être Eyaël.
Le séraphin croisa les bras, en attendant la suite du discours du militaire. Il avait entendu la première partie de dehors, tellement les hurlements et vociférations de Michaël étaient bruyants. De plus, les anges constructeurs n'étaient pas réputés pour la qualité d'isolation de leurs locaux.
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les salles annexes, le Parlement angélique   Mer 30 Jan - 19:52

Tandis que les Séraphins se mettaient par binôme, Elemiah arrivait enfin. Michaël ne répondit ni à ses salutations, ni au message qu'il lui délivra. Il se contenta de se dédoubler. Seul Raphaël manquait. Ils étaient donc 99 présents, 98 s'il ne se comptait lui même. A raison d'un dirigeant par duo, il devait donc créer 48 doubles de lui même. De quoi encombrer encore plus la salle. Les doubles réduirent donc leur taille jusqu'à devenir hauts comme trois pommes. Cela ne génait pas le Séraphin de se retrouver lilliputien, il était toujours aussi dangereux.

Son propre partenaire de binôme était théoriquement Remiel, mais ce dernier, faison partie de l'Ordre, était déjà au courant de tout. Et Michaël s'étonnait de ne pas l'avoir vu à l'oeuvre. Déjà, son coéquipier était allé trouver Raziel. Si les deux Séraphins préféraient travailler en solo, leur coordination était parfaite. Au delà des mots, ils se comprenaient simplement parce qu'ils avaient mutuellement appris à se cerner, à se connaitre. Le véritable Michaël se dirigea vers Raziel et Remiel. La salle était quelque peu bruyante, mais comme chacun était tout à son travail, personne n'entendait ce qui se disait en dehors de ce qui les concernait.

- Vous serez tous deux au front, commença le Séraphin de la Guerre sans y aller par quatre chemins.

Il estimait qu'ils avaient eu le temps de prendre connaissance des défenses de Celestia, et le Séraphin du Secret à l'idée qu'elle remplacerait Raphaël.

- Les civils à l'arrière, continua t il. Dans les zones en orange.

Tous avaient des notions de soin, à défaut de savoir se battre.

- Pas de stratégie en duo pour nous, lança Michaël à son partenaire.

- L'élite au front, ou en réserve comme point de bascule? demanda Remiel.

- Entre les deux. Nous ne pouvons pas nous permettre de la lancer à l'aveugle, ni de la cloitrer. En face... La totalité des Déchus, près de 27 000 âmes. Un renfort raisonnable d'humains, selon la surveillance on compterait entre 6 000 et 8 000 disparitions spontanée. La totalité des Enfers sait se battre, mais tous ne montront pas. Question de place, d'organisation. De métier près de 900 000 soldats démoniaques de profession. En étant réaliste... De 1 500 000 à 1 800 000 âmes. Pas plus. L'endroit n'était pas si désert lorsque nous y sommes allés.

- Des Elfes?

- Probablemment, leur point de rencontre se fait forcément par Sylvania. Mais pas beaucoup.

- Donc entre 1 533 000 et 1 835 000 adversaires. Un écart de 300 000. Ca n'est pas rien Michaël.

Les deux Séraphins échangèrent un regard. Tout deux savaient pourquoi ils ne pouvaient estimer exactement le nombre de combattants ennemis.

- De notre côté... 4 020 508 âmes, reprit Michaël.

- Dont un quart de militaires de corps, un huitième ayant eu une formation en raison de leur détermination qui le nécessitait. Soit près de 1 500 000 soldats angéliques.

- Ca fait juste.

- Nous avons la l'organisation et la coordination de notre côté. L'avantage du territoire et un effectif total plus important en comptant l'ensemble des habitants. Peut être même l'avantage de la surprise. Puisqu'ils ne savent pas ce que nous savons.

- Un quart de notre population est chérubine, et aucun d'eux n'est apte à se défendre. En les mettant à la place des guérisseurs...

Les deux Séraphins ré-échangèrent un regard compris. Michaël se tourna vers Raziel.

- Vous organiserez les soins dans cette zone, fit le Séraphin de la Guerre en montrant à sa semblable les lieux stratégiques sur un écran lumineux. Avec 20 chérubins pour un soigneur de métier. De même vous vous débrouillerez pour qu'ils approfondissent leurs capacités au soin. Dans un délai de deux jours. Vous vérifierez principalement que la technique de soin par groupes est au point. Cette dernière chose est aussi à vérifier pour les soigneurs de métier. Ceux qui n'occuperont pas de post à l'arrière seront placés selon cette ligne...

Il désigna de nouveau l'écran.

- Afin d'optimiser les chances de survie du front et de la défense. Vous même serez à nos côtés, bien évidemment.

Il la considéra un instant.

- Et si vous avez un moment de libre, profitez en pour re-travailler vos techniques au combat. Vous avez des question?

Il savait que Remiel était déjà au courant de ses propres obligations pour l'exercice.

--------------

Le double de Michaël s'approcha du binôme auquel appartenait Elemiah. Tout ce que faisait l'ange mignature, c'était le véritable Séraphin de la Guerre qui le décidait. Autant dire que diriger 48 soi-même plus son véritable corps avait de quoi donner la migraine. Il salua rapidemment ses deux interlocuteurs. Il ne les connaissait pas très bien personnellement, mais savait tout ce que leur dossier angélique permettait d'en apprendre sur eux.

- Front, annonça Michaël d'un ton n'admettant pas de répliques. Pour vous deux. Travail en binôme.

Ce qui signifiait surveiller les agissements de son partenaire et l'aider en cas de pépin. Les combats pouvaient se régler en solo.

- Vous guiderez le bataillon 4, qui sera placé à l'endroit le plus probable où la bataille sera la plus violente. Tous les membres de cet organe comportent une certaine résistance magique à l'égard du pouvoir démoniaque.

Il fit agrandir un coin de Celestia et le montra du doigt.

- Votre emplacement initial sera celui là. Cependant, étant donné qu'il s'agit d'une attaque surprise, nous ne savons pas exactement où le coup le plus dur sera porté à Celestia. C'est pourquoi vous serez provisoirement sous couverture. C'est à dire invisibles pour les yeux de tous. Afin de pouvoir bouger si jamais cet emplacement n'était pas le centre de la bataille.

Etre sous couverture, et donc invisible à tous, hormis à ceux de même sous couverture du camp angélique, signifiait en soi que l'on vous accordait une confiance presque absolue, puisque vous étiez libre de tous mouvements.

- Nos experts pensent vous mettre sous couverture dès demain matin, pour une durée de cinq heures à partir du moment où les premiers ennemis auront débarqué.

Il déplaça son doigt un peu plus vers la gauche.

- Là, vous aurez la place pour vous entrainer, vous et vos troupes, avant que ne sonnent les cloches.

Ca n'était pas qu'une expression. Depuis longtemps, des cloches permettant de donner l'alerte existaient sur la terre des anges. Mais avec le temps, elles étaient devenues de simples décorations. D'ailleurs, lorsqu'il était allé vérifier leur état de fonctionnement avant de se rendre sur Terre, le Séraphin les avait trouvées sabotées. Depuis, il les avait fait réparer.

- Vous avez deux jours pour vérifier l'état de votre garnison, la préparer psychologiquement et physiquement. N'oubliez pas que tout se déroulera sur nos terres. Apprenez à en tirer partie.

Il fit un geste et la liste des anges du bataillon 4 apparu sur le tableau, ainsi que leurs dossiers complets.

- Nahariel, sera du côté de l'océan. Aftiel, au plus proche des cieux. Yeliel, Lelahel, Cahetel, Haziel, Lauvuel, Yezalel, Mebahel, Camael, Tsadkiel, seront postés selon cette stratégie.

Il traça du doigt des lignes imaginaires. Pour des raisons de sécurité, il ne les avait pas incorporées dans la banque de données. Et pour cette même raison, il donnait les emplacements au binôme afin qu'une erreur, ou une trahison soit plus vite découverte.

- Mais ne vous étonnez pas si vous ne nous voyez, ni Remiel ni moi même au coeur de la bataille.

Question stratégique, une fois de plus.

- Avez vous des questions? En ce qui concerne votre remarque, Elemiah, je vous prierai de rester un temps vous entretenir avec moi après tout ça, si cela ne vous dérange guère. Je ferai évidemment part de certaines choses au Conseil, mais je souhaiterai tout de même que nous ayons une conversation... privée.
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 24
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Dans les salles annexes, le Parlement angélique   Jeu 31 Jan - 22:19

Du coin de l'oeil, Raziel vit Elemiah arrivé. Il fallait dire que le Séraphin n'avait pas manqu de se faire remarquer en arrivant le dernier. La jeune Ange écouta attentivement les consignes de Michaël. Ainsi, elle ferait équipe avec Remiel et irait au front. Ben voyons. Elle ne pourrait pas faire ce qu'elle voulait si elle avait Remiel sur le dos. Elle préférait se battre en toute liberté, mais elle n'aurait apparemment pas ce loisir. En principe, on lui accordait une place entre le front et les arrières, histoire qu'elle va et vienne pour soigner les blessés et aller donner un coup de main à ceux qui étaient au front. Sauf que là, ce serait différent. D'un côté, elle aurait moins de chance de se faire étriper avec un Séraphin compétent comme Remiel à ses côtés, mais elle serait surveillée de très près. Et à la moindre erreur, elle était sûre qu'elle était bonne pour retourner sur Terre, ou pire, déchoir. Mais elle ferait de son mieux pour que cela n'arrive pas.

Ils avaient donc en face d'eux une armée composée de Démons, de Déchus, d'Elfes et d'Humain. Très varié, Lucifer savait choisir ses troupes pour faire un beau mélange. Restait à savoir si cela serait efficace, et le Séraphin du Secret espérait que non. Mais après tout, n'état-ce pas un exercice ? Il fallait qu'elle ait une discussion sérieuse avec le Séraphin de la Guerre - enfin, si elle y arrivait. Car Remiel et Michaël semblaient discuter de situation à la fois réelle et imaginaire. Enfin bref.

Il fallait aussi qu'elle se concentre sur ce qu'elle avait à faire. Organiser les soins. Elle servirait donc de remplaçante de Raphaël. Pourquuoi pas, ce ne serait pas trop dur. Mais plus difficile était ce que lui demandait Michaël à propos des Chérubins. Ces derniers n'avaient même pas fini leur éducation que le Séraphin de la Guerre lui demandait de les former aux soins perfectionnés. Mais le Séraphin du Secret n'émit aucune protestations. Elle jeta un regard sur la salle maintenant bondée de Michaël et s'approcha de l'original. Pour les techniques de combat, elle verrait plus tard.

- Séraphin, fit Raziel d'un ton légèrement nerveux, il faudrait que nous ayons une discussion en privé.

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.users-board.net
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les salles annexes, le Parlement angélique   Sam 2 Fév - 21:31

Tout à ses autres conversations, puisqu'après tout, c'était un seul et unique qui dirigeait toutes les répliques du Séraphin de la Guerre, ce dernier ne comprit pas tout de suite que c'était à lui que s'adressait sa semblable. En même temps, il lui avait demandé si elle avait des questions, pas si elle avait envie qu'ils se voient après la réunion du Conseil. D'ailleurs, il ne l'aurait jamais invité lui même à une conversation en privé, à part urgence urgentissime.

Son regard de braises se posa sur Raziel. Allons bon, de quoi voulait elle lui parler? Pas de son rôle dans l'exercice, il avait été assez clair et cela ne nécessitait aucun bavardage en privé. Quoi d'autre? Au sujet de leur commune mission? Toujours inachevée? Fort peu probable, elle était censée penser que s'en était fini. Et les missions de surveillances étaient habituelles. Bon, que ça aille jusqu'aux ordres du sang, à la limite... Sur l'exercice alors, sans doutes. Oui. Il devait s'agir de cela. Les paroles du démon avaient plus d'emprise sur elle qu'il n'y paraissait. Elle était donc facilement influençable. Et sachant cela, le Séraphin de la Guerre ne l'aurait jamais réintégré sur Celestia pour un simple exercice.

- Après. Avec le Séraphin Elemiah, répondit Michaël.

Ca ne correspondait pas vraiment à la définition d'une conversation privée, mais Raziel était, après tout, Séraphin du Secret. Et les deux cas se rejoignaient. Remiel posa un regard interrogateur sur sa semblable, et surpris sur son coéquipier. Il était habitué aux réactions incalculables du soldat, ainsi qu'à son étrange façon de raisonner, mais qu'il aille jusqu'aux conversations privées avec cette catégorie d'anges! A la limite Elemiah, bien plus militaire que Raziel, mais...

- Pourquoi tu n'te servirais pas de tous tes doubles? demanda Remiel en regardant les petits Michaël s'affairer. Pour cette bataille.

- L'exercice n'aurait aucun sens.

- Nous savons très bien, toi et moi, qu'il n'en est rien. Bien des vies seraient épargnées.

- Non.

Les regards des deux amis se croisèrent de nouveau. Mais un messager vint les interrompre dans leur conversation muette.

- Séraphin de la Guerre Michaël! Tous les Archanges, conformément à vos voeux, sont réunis dans la salle des écoutes.

- Bien, merci, répondit le soldat rompant le contacte visuel et redescendant dans l'arène.

Que ses copies finissent leur travail, et ils s'adresserait à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Elemiah
¤ Séraphin du Blasphème

¤ Séraphin du Blasphème
avatar

Nombre de messages : 135
Statut :
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Seraphin
Autre: Utopiste détestant les races ( et même les anges ) ...

MessageSujet: Re: Dans les salles annexes, le Parlement angélique   Dim 3 Fév - 2:12

Elemiah ne fut guère impressionné par les 48 clones de Michaël. Il avait déjà vu le séraphin de la guerre en combat, enfin il n'avait fait que l'appercevoir. C'était quelque chose, il était plus qu'invaincu, il était invincible. Cependant, Michaël semblait avoir des maux de tête, gérer 48 personne avec un cerveau ...
Le séraphin observa son compagnon de binôme. Il s'agissait de Vécël, un séraphin dont les atouts au combat n'étaient pas reconnus, mais qui était reconnu comme un des plus fins stratèges. Cependant, sa jeunesse lui faisait perdre sa lucidité, il avait été nommé seulement quelques mois auparavant. Il devait à peine avoir 35 ans ... Très jeune pour atteindre le poste de séraphin, mais il avait été reconnu apte, c'est ce qui comptait.
C'est alors que Michaël leur expliqua leur rôle, ils dirigeraient ... un bataillon ? Il regarda précisément leur position initial, c'était à peu près à mi chemin entre l'arbre des Séphiroth et l'ilôt du sanctuaire. C'étaient deux ilôts séparés, sur le premier se trouvait la majeure partie des habitations, sur la seconde, la société de Celestia et son organisation étaient réunies.
Heureusement, il n'étaient pas envoyé comme chaire à canon, ils allaient être invisibles aux yeux des démons comme des anges ... Pour 5 heures, et la bataille débuterait surement plus tard. Dans tous les cas, ils devaient rester au front. Cela faisait longtemps qu'Elemiah n'avait pas eu à se servir de Saragnok ... la légendaire Saragnok, elle avait été offerte à Elemiah par Dieu, enfin, c'est ce qu'on disait. Selon Elemiah, Saragnok signifiait " Destruction démoniaque " ...

Elemiah s'approcha de Michaël et accesoirement de Raziel. Une fois que les anges du Parlement partirent à leurs sièges, les trois séraphins se retrouvèrent en bas. Le séraphin de la guerre, le séraphin du secret, et bien qu'Elemiah n'aimait pas le dévoiler, il était le séraphin du blasphème.
Il se résolut à tenir face à Michaël, et ne pas mâcher ses mots. Qu'avait 'il a dire, simplement qu'il avait dîné avec un démon, s'était allié à lui pour tuer un cafard ... Sous cet angle, Elemiah faillit frissoner de peur. Mais il attrapa le taureau par les cornes.


- Je suppose que vous vous demandez comment je peux être au courant, alors que tout le monde ici croit à un vulgaire exercice, et pas à la trahison de la grande archange, ironisa-t-il, en restant tout de même très respectueux en murmurant bien pour ne pas être entendu du Parlement..
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les salles annexes, le Parlement angélique   Dim 3 Fév - 22:57

Michaël posa son insondable regard, où juste une flamme de violence apparaissait de temps à autres, sur Elemiah. Tous ses doubles disparurent. Le travail au Conseil était terminé, chacun savait dorénavant quelle était sa tache. Pour les Séraphins en tous cas. Les Archanges devaient être mis au courant de leurs propres ordres. Le reste de la cité serait, ou ne serait pas, selon les précises recommendations de l'ordre, invité à prendre part à cet exercice par leur supérieur.

- Je me demande effectivement comment, murmura le Séraphin de la Guerre tout à ses pensées. Mais nous en parlerons plus tard, coupa t il sèchement.

Il fit un signe et apparu au dessus de l'amphithéâtre un dôme violacé. Quelques secondes après, il fut remplacé par une multitude de têtes angéliques. De même que le système humain, cela s'apparentait à une conversation ou plutôt discours audio-visuel en direct, salle des écoutes/salle ouverte.

- Archanges, débuta Michaël du voix forte sans tout de même forcer.

Un silence de plomb suivit son interpellation.

- Vous avez tous été convoqués en ces lieux pour une première sur le sol de Celestia: un exercice scénario catastrophe sur notre monde, annonça le Séraphin. Depuis un certain moment les troupes de nos ennemis se font de moins en moins nombreuses sur la terre des Elfes, nous devons donc nous attendre à un assault de grande envergure dans les jours à venir. Sur l'un des quatre mondes.

Son regard erra un instant sur les visages en face de lui qu'il connaissait tous. D'entre eux, n'en resterait peut être que le quart.

- Afin de reconstituer au mieux un réel scénario, seront présents dans l'équipe adverse des Elfes, des Déchus, des Humains, et des Démons. N'ayez crainte de tuer, ou d'avoir l'impression de tuer. Nous ne tolérerons aucune erreur, cet exercice est d'une extrême importance. Vie et mort, ne seront donc pas des jeux. Les plus illustres seront créés parmis nos ennemis, afin de tendre au mieux au meilleur des résultats. Ne vous étonnez pas de vous retrouver face à de sombres personnages connus et redoutés. Défendez Celestia... ou prenez vos jambres à votre cou. Mais la première solution serait préférable pour cette simulation.

Les yeux du Séraphin se reposèrent sur Elemiah. Rien, sur son visage, ne laissait transparaitre une quelconque émotion.

- Pour une cohérence dans le scénario, le Grand Archange Uriel éxécutera le rôle d'un traître et passera donc du côté de nos ennemis. N'ayez donc aucune crainte à la défier. Gardez à l'esprit que le résultat, bon ou mauvais, de cette bataille simulée, ne sera jamais que le fruit de vos efforts, de votre travail.

Son regard traversa la salle du Conseil.

- Chacun de vos supérieurs hiérarchiques vous feront prendre conscience de vos ordres en préparation de cet exercice et pour le combat.

Michaël hocha de la tête et les Séraphins se levèrent. Chacun faisant apparaître devant lui un orbe de couleur différente. Ces boules lumineuses servaient à communiquer, et ici, en locurence, à indiquer à chaque Archange le lieu de rencontre supérieur/éxécutant. Le temps pressait, et ils devaient se trouver un endroit où transmettre leurs ordres et discuter de cette bataille. Le Parlement n'était pas vraiment le lieu idéal pour ce genre de chose.

Le transmission fut coupée, et déjà les premiers Séraphins se hâtaient pour aller à la rencontre des Archanges auxquels ils étaient affectés. Pour sa part, Michaël se devrait de retourner à l'académie militaire y trouver son Elite et faire un petit speech de rigueur à toutes les promotions. Mais chaque chose en son temps.

Il posa une main sur l'épaule d'Elemiah et l'autre sur celle de Raziel.

- Montons.

Un halo rougeâtre les entoura et ils sortirent du champ de vision des autres Séraphins. Trop affairés pour faire attention à eux de toute façon. Ils ne sortir cependant pas de la salle. Ils se retrouvèrent juste... Dans la partie supérieure de celle ci. Celle qu'une poignée de membres de l'Ordre connaissait.

[HRP: fin topic, suite "enparallèle des salles annexes, et du Parlement"]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans les salles annexes, le Parlement angélique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les salles annexes, le Parlement angélique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le petit monde d'Angélique
» Angélique de Coulange
» Baptêmes de Framboise, Angélique, Ailé, Minuit, Sensuelle et Granit /!\
» Présentation de Angélique Boissy [Validée]
» Athénaïs de Montespan - Une angélique diablesse [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les guerres éternelles :: Celestia :: Sanctuaire-
Sauter vers: