Les guerres éternelles


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'humain chez les elfes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Lun 24 Déc - 3:11

Aux dire du récit de Melkor, Dayan réagit de manière plutôt brutale, chose qui surpris un peu l'humain, sans pour autant le désarconner, tout comme il ne savait pas grand chose des affaires politiques de la Terre, cette ange semblait être née parmis celle de son monde. Un monde remplis d'illusion. Il se souvint d'une légende humaine, qui devait bien avoir des sources chez les anges. Melkor fit donc une allusion assez mauvaise en soit.

_...Lucifer est donc un gentil gars avec le coeur grand comme la Belgique?

Il ne voulait pas blesser l'ange, mais si il ne lui montrait pas comment cela se passait sur Terre, il ne pourrait lui faire comprendre pourquoi il agissait ainsi.
Sur Terre il avait combattus des démons mais chose plus rare, il avait aussi dû tuer un ou deux anges déchus. C'est de là d'où venait son idée, que tout était une affaire de choix.

_Tuer, que se soit pour le bien ou pour le mal, l'acte est le même, sauf si c'est pour survivre, et personne ne devrait avoir à tuer pour survivre.

Lui-même avait déjà tuer, pas par nécéssité, il est vrai. Mais tuer pour empêcher quelqu'un de tuer permet de sauver des vies qui auraient dû s'éteindre, et quelqu'un qui aime tuer le mérite lui aussi. Cependant, le Bien, le Mal, ou est la frontière?

_Des gens sont morts par ma faute, d'autres sont en vies grâce à moi. Des humains m'ont à plusieurs reprise trahis depuis que je n'ai plus ma famille, tandis que d'autre passent devant la misère qui est la notre sans un regard, sans un mot pour nous réconforter. J'ai vu un ange déchu tuer juste au moment ou je venais les en empêcher, un couple et leur enfant, dans l'espoir de se faire bien voir par des démons de seconde zone. Etre mauvais n'est pas une question de nature, être vil est une question de choix et d'idéal. Si il n'y a que du bien chez vous, comment expliquez vous le fait que les démons vous haïssent? Ne seriez vous pas heureux de les aider à quitter l'enfer pour vivre au Paradis?

Melkor epnsais avoir assez parlé à propos de cela, que Dayan soit de son avis ou pas, cela était sa décision. Il décida donc de changer de sujet, et d'opter pour quelque chose de beaucoup plus simple.

_Mais assez parlé de moi! Dayan, que faites-vous donc dans la vie? Je suppose qu'i n'y a pas que des Séraph' et des Archanges chez vous, si?
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Mar 25 Déc - 22:43

L'ange lâcha l'humain et planta son regard interrogateur droit dans ses yeux.

- Qui est Lucifer?

Elle comprenait de moins en moins. Il devait décidemment manquer une très grande partie des données à sa culture personnelle.

- Bien sûr que j'aimerai que tout le monde puisse vivre en paix au Paradis! s'exclama la danseuse un peu perdue. Qui ne le voudrait pas?

Elle allait continuer à poser des questions quand Melkor lui demanda ce qu'il en était de sa propre condition.

- Non, il n'y a pas que des archanges et des séraphins, il y a aussi des anges normaux, banals, comme moi, répondit Dayân d'un ton plein d'amertume. Moi chuis 'intermittente du spectacle divin', c'est à dire danseuse, chanteuse, peintre, bref un artiste en gros.

Elle arrêta de jouer et sa lyre disparu comme elle était apparue. Parler d'elle même la renfermait sur elle même, lui rappelant certaines choses qu'elle s'efforçait d'ignorer. Elle replia ses jambes sur sa poitrine qu'elle entoura de ses bras. Elle posa sa tête sur ses genoux et contempla le sol verdoyant en silence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Mer 26 Déc - 19:59

Dayan désséra son étreinte, mais ce qui surpris Mekor est le fait qu'un ange ignore qui est Lucifer. Serait-ce donc une simple légende? No, il avait rencontré deux anges déchus, et les deux avaient juré sur le nom de Lucifer, donc il existait.

_Lucifer? Un ange déchu, celui qui dirige les anges déchus en fait, d'après mes recherches, le frère du Séraphin Mickael. On ne vous dit vraiment rien?

Qui ne voudrait pas vivre au paradis? Personne à priori.

_Je ne sais pas, personne sûrement. Mais est-ce que Dieu, ou les dirigeants du paradis ont-ils fait la moindre démarche pour inviter tous les habitants de l'enfer à les rejoindre là-bas? Personnelement, cela m'étonnerais, car sinon les démons seraient déjà au paradis.

Puis, Dayan expliqua qu'elle était donc une artiste (multifonction?), mais il l'a vit aussi arrêter sa musique et poser la tête sur ses genoux? Avait-elle des soucis dans son travail? Quoi qu'il en soit, il semblait l'avoir blessée d'une manière ou d'une autre, il lui fallait donc demander pardon.

_J'ai merdé? Excuse-moi si j'ai dis une gaffe, je m'en suis pas rendus compte.

Totalement gêné d'avoir dit quelque chose qui sans le savoir avait mis l'ange dans l'embarras, ou peut-être cela l'avait-elle rendus trop pensive, il ne voyait pas quoi dire d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Ven 28 Déc - 19:14

La tête toujours posée sur ses genoux, l'ange se hésitait à se murer définitivement dans le silence. Mais un instinct beaucoup plus naturel l'incitait à continuer à parler à Melkor. L'aura qu'il dégageait était bien plus chaleureuse que celles des diverses autres personnes qu'elle avait déjà rencontrées, et cela la mettait à l'aise.

- Je connais Michaël, Séraphin de la Guerre, commenta finalement Dayân. Mais il n'a jamais mentionné un quelconque frère en ma présence.

Elle traça une petite croix décorée dans la terre du sol de la forêt. Elle apréciait son supérieur, même s'il pouvait être d'un hautain sans bornes à 99% du temps. Au moins était elle à peu près sûre de s'amuser à ses côtés. Quant à Lucifer... Jamais l'ange n'avait évoqué ce nom. Lucifel, à la limite, une ou deux fois. Mais elle comprenait que ce Séraphin si fier, s'il avait réellement un frère déchu, ne mentionna son existance.

- Avant notre détermination, nous suivons tous la même éducation, expliqua l'artiste en repensant à ses premières années de vie. Culture générale traitée objectivement, mais évitant les sujets comme les démons ou les humains. Après, on nous apprends certaines choses en plus selon notre... métier. Et visiblement, il y a un vaste précipice entre la réalité apprise aux intermittents et celle de l'univers, ajouta t elle d'un ton amer.

Elle aurait pu demander bien des informations au Séraphin de la Guerre qui passait ses trois quart de son temps au contact des démons. D'ailleurs, elle l'avait fait, mais cela n'avait rien donné. Michaël s'avérait imperméable à toutes ses tentatives. Au moins, il était incorruptible et ne risquait pas de laisser s'échapper des informations dans la nature.

- J'espère bien que tu ne t'en es pas rendu compte! Manquerait plus qu'on fasse exprès de me faire penser à des choses douloureuses! s'exclama la danseuse en riant.

L'embarras de Melkor ponctué de ses excuses la faisait sourire. Tout semblait naturel et fluide avec lui, pas de cache cache, pas trente six mille tours autour du pot, pas besoin de lui tirer les vers du nez pour qu'il parle. Enfin une personne normale et saine d'esprit!

- C'est juste que je n'aime pas trop parler de moi, avoua l'ange. En même temps, avant d'avoir mis les deux pieds dans l'plat, tu pouvais pas vraiment savoir que c'était sujet tabou! Je suis loin d'avoir un passé tel que le tien, mais il n'est pas brillant non plus, et a... laissé quelques marques, soupira t elle.

Le tutoiment était venu instinctivement, et elle ne voyait pas pourquoi elle ferait l'effort de le vouvoyer. Une pensée lui traversa soudain l'esprit.

- Pourquoi es tu venu ici? Si il y a un endroit où tu trouveras des démons, c'est bien aux Enfers, fit Dayân intriguée. Même sur Terre, il y a plus d'êtres démoniaques que sur les Terres elfiques. Tu visites? suggéra t elle à moitié sérieuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Dim 30 Déc - 1:42

Melkor écoutait attentivement tout ce que disait l'ange, ainsi le paradis était donc un endroit où l'information était une denrée précieuse, les atorités ne semblait pas visiblement avoir envie de divulguer quoi que se soit aux anges. Puis, quand Dayan lui pardonna le fait qu'il ai dis quelque chose de mal placé tout en lui disant qu'il ne pouvait pas vraiment savoir cela, le rematait d'aplomb.
L'enthousiasme de Dayan lui plaisait beaucoup, cela le faisait sourire, car il avait un moment crut, a cause de la discussion qu'il avait eut avec l'elfe Elrandir, que beaucoup d'être surnaturels soient ainsi. Quoi que, le terme surnaturel est un peu déplacé, il faudrait plus dire " êtres d'auters mondes", car ils étaient tout ce qu'il y a de plus normal sur leur monde, et même sur d'autres en fait. Ce qui n'était pas vraiment normal est le fait que peu d'humains soient au courant de la vie qui se déroule ici.
Puis, Dayan lui posa la question qui avait motivé Melkor, la raison de sa venue sur ce monde.

_Ben en fait, j'étais venus ici, à la base parce que je ne voulais plus attendre que les démons attaques chez moi. Mais aller aux enfers aurait été suicidaire, je vais pas me mettre à taper tout le monde là-bas, après tout c'est leur monde, ils y vivent comme bon leur semble. Et la personne qui m'a envoyé ici l'a fait car elle ne pouvait pas m'envoyer chez les anges, car c'est un démon. Si les démons pouvaient ouvrir des passage vers le paradis, ça serait un peu galère je suppose.

Le paradis dans ce cas serait sûrement déjà tombé, et l'enfer aurait eu sûrement des problèmes aussi, car les anges auraient été capable de faire de même dans leur sens. Donc, en fait pour faire simple, il était venus chez les elfes, car c'était sa seule destination possible comme autre monde que la Terre.
Melkor pris alors son sac à dos entre ses mains, pour l'ouvrir et en sortir à mangé. Il avait prévu le fait qu'il ne trouverait pas immédiatement de nourriture, ou plutôt ilavait anticipé que cela pouvait arriver. Il sortit donc un sandwich emballés dans du papier aluminium, le tendit à Dayan tout en sortant tout simplement du pain de son sac. De la main qui avait pris le morceau de pain il croqua dedans, et put constater que ce que lui avait Vordun était toujours actif, plus de goût. Il finis donc sa bouchée et dit a Dayan:

_Tenez, j'espère que vous avez un peu faim, c'est un sandwich emballé dans du papier alu, je suis trop affamé. J'espère seulement que vous n'êtes pas végétarienne, il y a de la viande dedans, au pire vous la retirez si vous n'aimez pas.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Dim 30 Déc - 13:56

L'ange allait relever qu'il y avait donc des démons serviables, mais le temps qu'elle songe qu'en fait sa remarque serait plus que ridicule en raison des antécédents de leur conversation, un paquet de 'papier alu' lui tombait dans les mains. Une certaine appréhension monta en elle. Ca sentait la nourriture humaine. Et pas seulement en raison des fines auras que cela dégageait, mais aussi en raison du parfum odorant de la chose.

- Chuis pas végétarienne, mais pire que ça! commenta l'artiste en grimaçant.

Elle souleva tout de même, du bout des doigts, l'emballage, histoire de voir à quoi pouvait ressembler la nourriture humaine. Même si sa connaissance des moeurs humaines était largement plus étendue que le commun des anges, elle ne s'était jamais arrêtée très longtemps sur la question des habitudes alimentaires terriennes.

Par la petite ouverture que ses doigts avaient timidement formée dans le papier, elle pouvait observer et deviner les diverses composantes du 'sandwich'. Du végétale et de l'animale. Comment la Terre pouvait elle survivre avec pour habitants des mangeurs de ressources nécessaires à l'équilibre du monde? Elle connaissait bien des anges qui s'étaient adonnés aux us et coutumes de leurs voisins humains, mais c'était encore une chose qu'elle ne comprenait pas. Et si elle même buvait quelques fois de petites quantités de boissons terriennes, elle pouvait très bien s'en passer.

- Si certains de mes congénères mangent la même chose que vous, moi pas, fit elle en refermant le paquet. Les rayons du soleil me suffisent amplement. Ou les rayons de n'importe quelle source lumineuse en fait.

Elle tendit le 'sandwich' à son possesseur d'origine, puis tendit une main vers la lumière.

- Regarde.

En faisant attention, on remarquait que la peau de l'ange brillait différemment que celle des autres races au contact des rayons de lumière.

- Au niveau des cellules de la peau, nous avons des micros organismes capables de capter et diffuser dans notre corps l'énergie transportée par les rayons, expliqua la jeune ange. Notre organisme est capable d'emmagasiner cette énergie, nous permettant de nous passer de lumière pendant quelques temps.

Elle replia son bras, songeuse. La dissection d'êtres angéliques, même morts, relevait de la peine de mort. Mais des chercheurs avaient pu affirmer que leur organisme était le même que celui des humains, à quelques points près. Alors à quoi pouvait bien leur servir tout leur appareil digestif s'ils n'étaient sensés que se repaitre d'éléments classés immatériels?

- Normalement, à la base, les démons se nourrissent de l'obscurité, par un système similaire au notre. Mais j'imagine que, comme les anges, ils ont dû se laisser apprivoiser par la nourriture humaine, non? Et peut être par le sang de leurs victimes...

Cela ressemblait plus aux habitudes des vampires, mais elle avait entendu dire que les moeurs des êtres démoniaques avaient beaucoup changé de celles originaires de la nuit des temps.

- T'as déjà rencontré d'autres anges? Et des vampires? Là haut, ces derniers sont presque une légende, un mythe, parce qu'on dit que c'est une race impure. C'est vrai?

Elle savait qu'il fallait se méfier des 'on dit', car ce que l'on disait n'était pas toujours fondé, mais c'étaient les seules informations, ou presque, qu'elle recevait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Dim 30 Déc - 21:37

Melkor était assez impressionné, les anges n'avaient pas besoin de manger? De même que les démons? Il repris donc le sandwich et le remis dans son sac sans y porter plus d'attention, comme quoi, il y à malgré tout, a pars les ailes, de grosses différences entre les anges et les humains.

_Pas mal ce truc, ca servirait sur Terre. J'avais du mal de leur vivant a trouver assez de nourriture pour faire subsiter ma famille, alors si il n'y avait eu besoin que de lumière, je pense que une bonne partie de la pauvreté disparaitrait, nous on a besoin de ce genre de truc, encore que, ayant perdus le sens du goût, je croit que ça me fera faire des économie quand je reviendrais sur Terre, finit melkor en agitant doucement le morceau de pain qu'il avait dans sa main.

Puis, elle lui posa la question de savoir si il avait déjà rencontré des vampires et des anges, la réponse était simple:

_Bah, j'ai déjà rencontré deux anges déchus mais c'est tout pour les être céleste. Ensuite, les vampires... J'en ai tué pas mal, celui qui a tué ma famille par exemple, un vampire qui pouvait paralyser quelqu'un juste en croisant son regard. Ils boivent en effet du sang, mais j'en ai déjà vu qui s'alimentent dans les banques du sang, au lieu de tuer des humains. Pas beaucoup certe, mais ceux-là je les ai laissé tranquille.

Melkor, bien que haïssant les démons et leur race, tâchait e laisser en paix ceux qui n'étaient pas mauvais. Après tout, il avait bien vus des humains faire les même chose que les démons.
Melkor donc, se remis a manger son bout de pain, tout en réflechissant. Que pouvait-il faire? Finissant sa bouchée, il se décida à demander à Dayan:

_A votre avis, c'est quoi le meilleur moyen pour empêcher les démons de faire des crimes sur Terre? Parce que je connais pas beaucoup de police qui s'occupe de ce genre de chose dans mon monde.

Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Dim 30 Déc - 22:25

- Des anges déchus... répéta Dayân. Je ne pensais pas... que cela existait.

Melkor l'avait déjà mentionné, mais c'était seulement maintenant qu'elle se rendait véritablement compte du sens de l'appellation. Elle imaginait tout de même mal, très mal, comment un ange pouvait arriver jusqu'à la déchéance. Mais il était vrai que les règles angéliques étaient plutôt strictes et tout écart sévèrement puni.

- Je n'sais pas pourquoi votre alimentation diffère de la notre, avoua l'artiste en haussant les épaules. Mais il est vrai qu'il serait plus aisé pour vous d'avoir recours à notre système.

Mais lui, Melkor, avait réussi à survivre, assez longtemps. Soit il avait beaucoup de chance, soit il possédait une force particulière. Et la danseuse penchait pour la deuxième solution.

- Qui paralysait d'un regard... Pourtant, tu l'as vaincu non? Comment? Par la ruse?

Ses yeux étaient fixés à la nourriture de l'humain. Elle était fascinée par le simple fait de le voir manger. Cela ne l'empêchant en rien à participer à la conversation.

- Je ne connaix aucun démon personnellement, et comme visiblement ma vérité diffère de la vraie, je n'saurai te conseiller. Cependant, je sais qu'il existe une organisation, appelée Ligue Exorciste Terrienne soit LET, qui meintient un contact avec le peuple angélique et se charge d'éliminer les démons sur le sol humain.

Elle traça du bout du doigt, dans les airs en lettres dorées: Ibtisseme.

- Le chef de cette ligue. Le démon qui t'a envoyé ici le connait peut être. Mais cela m'étonnerait, il est assez discret en son genre. Sur Terre, je pourrai toujours t'amener à lui, si tu le souhaites.

Elle leva les yeux au ciel.

- Toi qui a déjà rencontré le Mal, dis moi, n'y a t il donc aucun moyen autre que le meurtre pour l'éliminer? Les mots ne peuvent ils suffire pour éloigner les âmes égarées des ténèbres? Moi, je pense que toute cette violence n'est pas utile. La violence engendre la violence... Mais si on en arrive là, c'est qu'il n'y a pas de solution, non?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Dim 30 Déc - 22:50

Melkor écouta attentivement les paroles de Dayan, tout en finissant son morceau de pain, puis, quand il eut enfin fini, il répondit à une des question de Dayan, celle à propos de sa victoire contre son premier démon, son premier vampire.

_J'ai réussi à tué ce vampire grâce à mon pouvoir, qui il faut le dire, est assez particulier d'après ce que mes recherches m'ont avoués à ce propos. J'ai le don d'inverser le pouvoir des autres. Dans certains cas leur pouvoir devient le miens, mais c'est parfois aléatoire. Par exemple un déomn qui controle le feu. Il pourrait soudain se mettre à controler de l'eau, ça m'est déjà arriver un truc comme ça, tout ce que je peux faire de mon pouvoir, c'est le retenir ou le libérer, le reste viens tout seul.

Après cela, Dayan parla encore une fois de la LET, si vraiment le boulot de cet organisme était de tuer les démons, ils faisaient mal leur travail.

_Comme je te l'ai déjà dis, j'ai jamais entendu parler de la LET ou de ce Ibtisseme, mais d'après ce que j'ai crut comprendre entre leur objectif et ce que j'ai vu dans ma ville, ils ne font pas leur travail partout. Donc les rencontrer serait bien, mais seulement si ils sont actifs, pas comme des politiciens verreux.

Mais, Dayan avait raison, le meurtre n'étais peut-êter pas l'unique possibilité, mais il n'avait en général pas le choix quand il était face aux démons.

_Quand j'ai en face de moi des démons, en général ils ne me parlent pas, car ils sont en plein repas, si tu vois ce que je veux dire, ils veulent juste un petit dessert. Pas tous heureusement, certain se contenterais de m'écorcher vif. Je ne tue les démons que quand je n'ai pas le choix, sinon je peux même faire affaire avec eux, cela n'est pas un problème, disons juste que c'est une race assez encline à la violence, et tuer est parfois le seul moyen de survivre ou d'aider d'autres gens.

Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Mer 2 Jan - 0:13

- Inverser le pouvoir des autres? s'exclama l'ange surprise. C'est pas commun pour un humain ça! Ca doit bien les faire paniquer tes adversaires!

Elle même n'avait jamais eu recourt à la magie lors des combats. Et ses seules batailles n'avaient jamais été qu'entraînements illégaux sur Celestia avec des soldats anges.

- D'après ce qu'il m'a dit, ils ne sont pas assez pour véritablement établir un certain ordre, répondit Dayân en haussant les épaules.

Elle regarda un instant la silhouette de Melkor en silence puis se releva.

- J'espère ne jamais avoir à tuer...

Elle leva les yeux au ciel, comme adressant sa prière au Tout Puissant, puis se retourna vers l'humain.

- Est ce que ça te dirait de faire un p'tit tour sur Celestia?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Mer 2 Jan - 19:44

Un pouvoir pas très commun pour un humain, il est vrai, mais pour le moment, il n'avait pas rencontré deux personnes partageants exactement les même pouvoirs. Donc forcément, au bout d'un moment, on tombe sur l'insolite. Il hocha la tête à l'affirmation première de Dayan, c'est vrai que cela faisait en général paniquer ses adversaires, surtout les plus expérimentés qui comptaient beaucoup sur leur don.

Ensuite, cette LET, pas assez nombreuse? Que l'excuse est bonne, il n'y a pas besoin d'être nombreux pour montrer la vérité, et par là même, affronter les ennemis de l'humanité. Le nombre n'est pas une excuse.
Puis, l'ange parla du fait de tuer. Mais en général, on a pas trop le choix, se sont les assassins qui possèdent ce choix, pas les victimes. Vivre ou mourir n'est pas le même choix que vivre et faire périr.

Mais ensuite, la proposition de l'ange le surpris, un humain pouvait-il aller de la sorte au Paradis?

_Y faire un tour... Evidemment que je voudrais. Tu m'accompagnes bien sur? Arriver là-bas tout seul serait assez mal vus je pense, comme d'après les légendes humaines, l'Archange Uriel garde le passage je crois.

Se relevant lui aussi, il adressa un sourire simple à Dayan.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Mer 2 Jan - 21:31

Dayân sourit lorsque Melkor lui demanda de l'accompagner.

- Je n'sais pas comment le démon a réussi à te larguer tout seul sur Sylvania, quoi qu'il existe des portes donnant sur la terre ferme, mais pour ma part, ma porte se trouve là haut, indiqua t elle en désignant le ciel du doigt.

Uriel... L'artiste ne l'avait croisée qu'une seule fois. Ou du moins, ne lui avait parlé qu'une fois. Peut être le Grand Archange l'avait aperçue plus souvent lors des représentations de la danseuse, mais cette dernière ne l'avait jamais remarqué. Sa semblable était aussi une ange à classer dans les êtres 'froids et associables' qu'elle avait croisés sur sa route. Mais la jeune artiste l'aimait bien, malgré tout. Parce qu'elle l'avait vu une fois, une fois sourire, et qu'elle aurait aimé qu'elle le garde sur ses lèvres jusqu'à la nuit des temps. Uriel était une des personnes, si particulières fussent elles, que Dayân aurait aimé voir heureuses. C'était pour elles qu'elle se résignait à son stattut d'intermittente du spectacle divin.

- Il nous est tous attribué une porte, à nous les anges, expliqua la danseuse à l'humain. Une pour chacune des barrières entre les mondes. Sauf, pour nous, de Celestia aux Enfers, et des Enfers à Celestia. Même Uriel doit s'y résoudre. Pour sa part, elle peut emprunter chacune des portes de ses semblables et en créer où elle veut, et quand elle le veut.

L'artiste saisit les deux mains de Melkor et l'amena dans un endroit de la forêt plus dégagé. Là, elle déploya ses ailes et souffla sur les doigts de l'humain.

- C'est pour réduire ton poids, commenta t elle. Parce qu'au cas où tu n'l'aurais pas remarqué, même si t'es p'tet pas très lourd, chuis pas trop bâtie comme Schwarzenegger [le nom impossible à écrire -_-''].

Elle passa les mains du terrien derrière sa nuque et posa les siennes sur la taille du jeune homme. Puis, elle prit son envole. La présence de Melkor ne la gênait pas trop, elle connaissait le chemin par coeur. Ils mettraient juste un tout petit peu plus de temps pour passer d'un monde à l'autre, car ses ailes n'étaient pas aussi puissantes que celles d'Uriel, Raziel, Michaël ou Gabriel.

- J'espère que t'as pas le mal de l'air!

Parce que si il vomissait, elle serait la première à en pâtir... ce qui ne l'enchentait guère.

- Tu préfères aller dans un endroit où y a du monde?

Elle n'avait, théoriquement, pas le droit d'amener d'humain à Celestia. D'ailleurs, elle était censée ne jamais en avoir rencontré, mais bon... Cependant, on ne lui poserait peut être pas de questions, étant donné qu'on estimait souvent que si une chose ou une personne était là, c'est qu'il y avait une raison. Ses semblables ne lui poseraient sous doutes pas de questions. Sauf si elle tombait sur les autres danseuses... ou sur la milice. Ce qui était déjà plus probable. Mais pour le passage sur la terre des anges, ça serait plus facile, vu qu'elle connaissait les gardes de sa porte et qu'elle avait l'habitude de passer illégalement...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Mer 2 Jan - 22:30

Aller au paradis tout en étant vivant... Melkor ne se rendait qu'a peine compte de ce qu'il était en train de faire, et se disait juste qu'il avait de la chance. Il écoutait cependant avec attention les paroles de Dayan.

_Le démon... Vordun a usé de magie noire, c'était pas très ragoutant...

Cette histoire de portes... C'était interressant, et cette Uriel qui pouvait toutes les emprunter, elle pourrait peut-être l'aider, et pour cela il lui faudrait la rencontrer, et rencontrer un ange aussi important serait dur, surtout pour un humain.

_Uriel? C'est une femme? Dans les légendes que j'ai vu, on parle plutôt de Uriel en tant qu'homme... Comme quoi, tout le monde peut se tromper.

Il souria alors à Dayan, les légendes ne disaient pas toutes vrais, mais elles se rapprochaient assez de la vérité pour lui permettre d'être arrivé jusque là pourtant, ce qui en soit était une bonne chose.
Quand Dayan lui saisit les mains pour l'emmener, il se laissa faire en se sentant tout de même un peu rougir, mais il récupéra bien vite toute sa contenance, et le rouge de ses joues disparut assez vite. Quand ils arrivèrent a un endroit assez dégagé, elle déploya ses ailes puis souffla sur les doigts de Melkor. Juste ce qu'il fallait pour le faire rougir a nouveau, il n'avait pas vraiment l'habitude que des filles agissent ainsi avec lui, il faut dire que la scène était assez étrange pour un humain.
Les ailes de Dayan étaient belles, comme devaient sûrement l'êter celles de tous les anges, pensa Melkor.
Puis, elle saisi les mains de Melkor et les passèrent autours de la nuque de l'ange, puis elle mis ses mains sur la taille du jeune homme, ce qui n'était pas pour le calmer encore cette fois, cela semblait être comme une position de danse, les places étant inversées pour une danse cependant.

Ils s'envolèrent ainsi dans les cieux, ce qui surpris un peu Melkor, malgré le fait qu'il s'y attendait a cause des ailes de Dayan. Quand elle parla du mal de l'air, il pensa alors à regarder en bas, mais la hauteur ne le gênait pas, il se sentait plutôt bien. Il sourit donc à l'ange et lui répondit:

_Tout va bien, c'est assez agréable même. Pour ce qui en est de l'endroit... Je connais mal les lieues, pour me faire une idée, un endroit assez peu fréquenté serait mieux je pense, surtout que un humain doit pas être chez les anges tous les jours,il serait dommage d'attirer trop l'attention dès le départ, je pense. Non?

Il disait cela, mais dans sa tête, il était déjà à Célestia, puis il se rendit compte qu'il était un peu en train d'oublier Dayan. Il baissa la tête pour ne plus regarder le ciel, et posa son regard dans les yeux de Dayan et lui dit alors simplement:

_Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Jeu 3 Jan - 0:04

Vordun, c'était donc le nom du démon qui avait aidé Melkor. Pour sa part, Dayân ne connaissait pas beaucoup de noms de démons, juste les plus célèbres, et elle s'en fichait un peu. Etant donné qu'elle n'avait jamais eu affaire à eux, elle les considérait presque comme des voisins de palier.

- Les démons peuvent utiliser autre chose que de la magie noire? demanda t elle à l'humain.

Soit c'étaient juste des appellations, soit le nom avait un rapport avec la nature bénéfique des deux sortes de magies, au quel cas les êtres démoniaques devaient aussi être capables d'user de magie dite blanche.

- C'est compliqué en fait, parce qu'à l'origine on a pas de sexe, expliqua l'ange en plantant son regard dans celui de l'humain. Alors peut être que la fois où Uriel est allée sur Terre et qu'elle s'est fait voir et entendre elle était encore... plus mec que femme. En général on se détermine lorsqu'on commence à ressentir de l'Amour avec un grand A.

Elle se tut un instant puis rougit légèrement en songeant à ses propres paroles. Le 'merci' de Melkor ne fit qu'en rajouter une couche à sa gêne.

- De rien, murmura t elle.

Mais l'approche de sa porte la tira de sa confusion. Lorsqu'elle fut à cinq mètres d'elle, les contours du passage se dessinèrent et les deux battants s'ouvrirent. En quelques secondes, ils passèrent de Sylvania à Celestia.

[HRP: suite sur Celestia]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'humain chez les elfes
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'hygiène chez les elfes
» Le sommeil des Elfes
» Un jeune elfe (Finit)
» Une soirée chez les elfes de Lorien et le paté d'écureuil
» Funérailles chez les elfes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les guerres éternelles :: Sylvania :: Forêt d'Eternia-
Sauter vers: