Les guerres éternelles


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'humain chez les elfes

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: L'humain chez les elfes   Dim 9 Déc - 21:31

Le paysage que la porte laissait entrevoir était magnifique, Melkor n’avait jamais rien vus de tel sur Terre. Une magnifique forêt. Il fit un pas dedans et referma la porte derrière lui.

La forêt, ou plutôt là ou il était, la jungle, était bien fournie, mais il faut dire que c'était la première fois qu'il voyait une forêt, il était dur d'en trouver à Paris.

Il fit quelques pas, faisant crauqer à chacun d'eux les feuilles mortes et les bras au sol, le vert était la couleur principale de sa vision, au lieu du gris couleur béton ou du noir bitume de son enfance. le changement était radical, mais il ne se laissait pas pour autant trop impressionner, et avança sans trop savoir où, de toute façon, rester ici ne lui servait plus à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Elrandir
¤ Seigneur elfique de l'air

¤ Seigneur elfique de l'air
avatar

Nombre de messages : 95
Statut :
Date d'inscription : 30/09/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe
Grade: Seigneur elfique de l'air
Autre: Cynique et prétentieux.

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Jeu 13 Déc - 20:45

Elrandir qui venait de quitter Eternia, encore une fois, de mauvaise humeur décida donc, une nouvelle fois, de se reposer dans les bois.
Il adorait ces forets et tout particulierement lorsqu'il devait décompresser...
La dernière réunion fut quelque peu...disons bruyante...mais cela ne changeait pas vraiment des autres jours.
Il pénétra donc plus profondément dans la foret jusqu'à apercevoir une personne assez jeune semblait-il, et se trouvant à une bonne cinquantaine de mètres, il ne pouvait guère l'entendre mais ses yeux, eux pouvez le reconnnaitre.
Il tira une flèche de son carquois et, en guise de bienvenue à cet eminent visiteur, la décocha près de ses pieds.
Qui était-il? Pas un elfe en tout cas...malgré la distance des yeux aussi perçants ne manqueraient pas ce détail.

_________________
"Je me moque de votre nom,vous êtes une marche, il est normal que je me serve de vous pour m'elever."
Revenir en haut Aller en bas
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Jeu 13 Déc - 20:55

Une flèche se planta aux pieds de Melkor, qui se tourna dans la direction de sa provenance, tout en dégainant son sabre. Un démon chez les elfes? Possible, mais d'après les légendes humaines, il n'aurait pas utiliser un arc, cela ressemblait plus aux type d'attaque elfique que Melkor se serait attendu si il était venu les affronter, ce qui n'était pas le cas.

Il avait donc affaire à un elfe, mais pas franchement pacifique. Une première rencontre qui pourrait mal se terminer. Melkor se pencha et pris la flèche par terre. étant donné qu'elle n'était pas cassée, il serait dommage de la gaspiller. Il l'a mis donc dans son sac, et tranquillement, attendit que la personne viennent. En effet, visier les pieds était une maneuvre préventive, donc son lanceur était censé venir pour faire quelque chose à son propos.
Revenir en haut Aller en bas
Elrandir
¤ Seigneur elfique de l'air

¤ Seigneur elfique de l'air
avatar

Nombre de messages : 95
Statut :
Date d'inscription : 30/09/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe
Grade: Seigneur elfique de l'air
Autre: Cynique et prétentieux.

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Jeu 13 Déc - 21:34

Elrandir s'avança vers celui qui venait d'apparaitre à ses yeux, il semblait calme, un peu trop d'ailleurs...il venait de dégainer un sabre, et plus il s'approchait de cet inconnu plus ses craintes se confirmaient...ses yeux ne l'eurent jamais trompé, et aujourd'hui ne fait pas exception...ange? Démon? Ou peut-être déchu? En tout cas il n'était pas un elfe...ces oreilles et même ses vetements, étrange c'est le mot qu'utiliserais Elrandir pour les qualifier...
Une fois à une dizaine de mètres de distances, il s'arreta et s'adressa à l'inconnu.

-Qui êtes-vous? Et d'où venez-vous? Selon votre réponse...

Il leva son arc vers son visage et ajouta.

-La prochaine ne vous ratera pas.

Il était assez loin de lui pour tirer avant que celui-ci ne l'approche...et pas troppour qu'il puissent communiquer.

_________________
"Je me moque de votre nom,vous êtes une marche, il est normal que je me serve de vous pour m'elever."
Revenir en haut Aller en bas
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Jeu 13 Déc - 21:52

Melkor ne fut pas surpris par l'apparition de l'elfe, son arc le menaçant. Il n'avait pas envie de se mettre à dos la première personne qu'il croisait sur ce monde, et ce, dès son arrivée sur celui-ci. Gardant son sabre en main, ne sachant pas ce que l'elfe allait faire lorsqu'il donnerait sa réponse à la question.

_Je suis Morgoth, humain. Et ce que je viens y faire ne vous regarde en rien, étant donné que cela ne vas pas à l'encontre des intérêts des elfes.

L'elfe était maintenant à une dizaine de mètres de lui, melkor pouvait sentir le pouvoir de l'elfe, si un combat se déclarait, il ne sarait donc pas sans défense, et cet elfes seraient surement assez désarconner pour perdre face à lui, enfin, peut-être....

_Mais en général, en guise de politesse, on se présente avant de demander son nom à quelqu'un. Les elfes seraient donc aussi impolis que certains démons?


Dernière édition par le Ven 21 Déc - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elrandir
¤ Seigneur elfique de l'air

¤ Seigneur elfique de l'air
avatar

Nombre de messages : 95
Statut :
Date d'inscription : 30/09/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe
Grade: Seigneur elfique de l'air
Autre: Cynique et prétentieux.

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Ven 14 Déc - 20:11

Un humain? Qu'est-ce qu'un humain ferais par ici...ou plutot...qu'est-ce qu'un humain? C'est donc à cel que ressemblerait la quatrieme race...

Un humain? Je ne demande qu'à vous croire mais les humains ne sont guère chose courante par ici...cela ressemble plus à une fourberie démoniaque...
Et pour répondre à votre question on me nomme Elrandir.


Etait-il vraiment ce qu'il prétendait? Dans ce cas lever les armes n'aurait aucun sens...bien au contraire...néanmoins il était plus qu'étrange d'en voir un, leur monde étant, à sa connaissance, inacessible.

Comment êtes vous venu ici?

_________________
"Je me moque de votre nom,vous êtes une marche, il est normal que je me serve de vous pour m'elever."
Revenir en haut Aller en bas
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Ven 14 Déc - 20:49

Une fourberie démoniaque? Les elfes avaient-ils donc tous l'esprit aussi mal placé? Melkor afficha pendant un court instant un sourire en coin à la réflexion de ce dénommé Elrandir.

_Bah, comme beaucoup de gens je suppose, avec mes jambes et mes pieds.

Faire ce genre de réflexion n'était pas vraiment dans le genre de Melkor, mais cet elfe l'énervait, et il n'aimait pas être interrogé de la sorte, surtout quand une flèche était pointée sur lui, enfin, cela n'était tout de même pas une arme a feu, prévoir sa trajectoire et l'esquiver.... serait déjà plus facile que de le faire face à un pistolet.

_Pour être plus précis, quant à votre idée sur "fourberie démoniaque", je suis un mercennaire humain spécialisé dans l'éradication de démons, bien que je n'en ai pas énormément à mon actif. Voila donc ce que je fais, mais vous, si vous continuez à me menacer avec cet arc et cette flèche, je sens que cette rencontre va mal finir.
Revenir en haut Aller en bas
Elrandir
¤ Seigneur elfique de l'air

¤ Seigneur elfique de l'air
avatar

Nombre de messages : 95
Statut :
Date d'inscription : 30/09/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe
Grade: Seigneur elfique de l'air
Autre: Cynique et prétentieux.

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Dim 16 Déc - 20:43

-Aucune arme ne devrait être baissée devant un ennemi...et je ne sais pas encore si vous en êtes un.

Ce "mercenaire" commençais à l'enerver...la patience n'était pas tellement son fort néanmoins il détesterait tuer une personne innocente.

Je déteste que l'on se moque de moi...et vous n'êtes pas vraiment en position de le faire...néanmoins...je ne suis pas vraiment d'humeur à combattre...alors je réitère ma question...comment êtes-vous venu sur Sylvania?

Il sentait que cet "humain" était probablment aussi têtu que lui...cela étant il baissa son arc, et bien qu'il le tenait toujours fermement celui-ci ne pointait plus de cible, baisser son arme...la dernière fois cela ne le tua pas...il espérait que Morgoth le voit comme un signe et qu'il finisse par répondre à ses questions...

_________________
"Je me moque de votre nom,vous êtes une marche, il est normal que je me serve de vous pour m'elever."


Dernière édition par le Ven 21 Déc - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Dim 16 Déc - 22:19

Le fait que l'elfe baisse son arc ne rassurait pas du tout Melkor, cela voulait juste dire pour lui qu'il était assez rapide pour ajuster sa trajectoire et tirer sur une cible. Cependant, il n'avait qu'un arc, pas d'arme à courte portée, il faudrait donc assez rapidement raccourcir la distance si quelque chose arrive, mais il avait confiance lors ce genre de situation en son don.

_Il en est de même pour vous, vous n'êtes pas vraiment en position de me menacer. Tuer le premier elfe que je rencontre serait dommage, mais après tout, je ne vais pas mourir pour un de vos caprices, rien ne me prouve que vous êtes ce que vous dites.

En effet, il avait déjà rencontrer des démons aux oreilles pointus et à l'allure gracieuse, mais ils n'en restaient pas moins des démons. Il devait néanmoins lui fournir une réponse.

_J'ai aussi utiliser mes mains, tourner une poigné et franchir une porte rien qu'avec ses jambes et ses pieds seraient un peu dur, sauf peut-être pour un cul-de-jate qui à l'habitude de ce genre de situation.

Le dialogue s'avérait tendus, mais cela avait permis à melkor d'observer plus attentivement la situation. Les arbres sur les côtés, les fougères et tous les recoins....
Cet... Elrandir était en fait assez désavantagé, en tant que chasseur, peut-être que la situation aurait été inversée, mais ici, dans un combat, un arc n'est pas forcément la meilleur des armes. Il posa le dos de son sabre sur son épaule droite, il pouvait ainsi facilement de remettre en garde et attaquer, tout en gardant une attitude décontractée.
Revenir en haut Aller en bas
Elrandir
¤ Seigneur elfique de l'air

¤ Seigneur elfique de l'air
avatar

Nombre de messages : 95
Statut :
Date d'inscription : 30/09/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe
Grade: Seigneur elfique de l'air
Autre: Cynique et prétentieux.

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Lun 17 Déc - 22:19

Hum...il n'avait pas tort...néanmoins il était plus courant de rencontrer un elfe sur Sylvania qu'un humain...et cette situation commençait à l'énerver...pour qui se prenait-il? Il débarquait dans son monde en se moquant de lui pour lui faire un cours sur la bienséance?
Et puis quoi encore?

-Il semblerait...que si nous restons campés sur nos positions cela n'aboutira à rien...mis à part un conflit...

Il essaya de garder son calme tant qu'il le pouvait...il réflechit alors aux derniers mots de l'humain...franchir une porte?
Il existerait une porte...non c'était impossible...les seul personnes qui pouvaient, semblait-il, traverser les mondes, étaient les anges et les démons.

-De ce que je sache seuls les anges et les démons peuvent changer de monde...donc si vous n'êtes, comme vous le prétendez, ni l'un ni l'autre mais bien un humain alors quelqu'un vous a pobablement amené ici...qui a crée votre porte?

Il venait d'observer les alentours...il connaissait cette foret par coeur et il pourrait aussi bien se camoufler que s'enfuir en cas de nécessité...il possédait un avantage conséquent de ce point...mais sous-estimer son adversaire est une erreur que le seigneur savait coûteuse...que même lui savait coûteuse.

-Vous n'avez pas l'air de m'aimer...et sachez que c'est réciproque néanmoins si vous pouviez cesser d'ironiser nous arriverons peut-être au bout de ce dialogue avant la nuit...

_________________
"Je me moque de votre nom,vous êtes une marche, il est normal que je me serve de vous pour m'elever."
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Mar 18 Déc - 23:01

L'ange passa ses doigts sur la petite harpe et laissa rêveusement les sons s'échapper librement, sans contrainte de mélodie apprise. La première représentation était passée et les futures s'annonçaient difficiles. La troupe s'était évidemment produite avec brio mais la compétition intérieur ne faisait que s'accroître, pesant sur les épaules de toutes et tous. Pour sa part, l'artiste se fichait éperdument d'être première ou dernière, remarquée ou non, étant donné que le seul regard qui avait jamais compté pour elle était bien loin à présent.

Elle songea un instant à ses parents qui, ivres de leur renommée en temps que père et mère du messager de Dieu, l'avaient toujours délaissée et plus encore à sa nomination en temps qu'intermittente du spectacle céleste. Il leur arrivait de se croiser, mais les échanges n'étaient jamais que forme de courtoisie. Pas d'embrassades, pas de sentiments autres. Elle leva les yeux au ciel. Elle avait encore du temps libre, et ne pensait pas retourner de si tôt à Celestia. Un jeune Appolon s'était mis en tête de la séduire et l'accaparait un peu trop au goût de la jeune fille. Il allait falloire qu'elle l'envoie balader sous peu. Une seule personne occuppait la première place dans son coeur, et se n'étaient sûrement pas ces jolis coeurs coureurs de jupons. Mais elle n'était pas d'humeur à jouer les briseuse d'espoir, et ne se sentait pas capable de faire preuve de tact à l'instant présent.

Une aura familière attira soudain son attention. Ses doigts se suspendirent au dessus de sa harpe et celle ci retourna sous l'état de magie lougeant dans une de ses bagues. Elle s'accroupit sur la branche où elle s'était assise et ferma les yeux, laissant ses sens la guider. A l'aveugle, elle s'élança de branche en branche jusqu'à la source. Elle avait une confiance relative en ses mouvements, précis et assez lents pour être sûrs. Elle réouvrit les yeux et posa son regard sur les deux personnes qui s'offraient à sa vue. Ce dernier n'était pas appuyé et c'était juste de la curiosité qui la poussait à les regarder en silence.

Elle reconnu le seigneur Elrandir sans peine, et fut étonnée de voir en sa présence un humain. Mais ce dernier dégageait quelque chose d'étrange qu'elle n'arrivait à cerner. Peut être que Raziel et Elemiah l'auraient pu, mais pas elle. L'atmosphère était visiblement tendue, et sans doutes ne l'avaient ils pas remarquée, trop focalisés l'un sur l'autre. Par ailleurs, elle avait concervé une certaine distance entre elle et eux. Mais après tout, si cet humain avait réussi à se retrouver là, c'est qu'il n'était pas... normal, et l'elfe devait connaître les forêts de Sylvania mieux que quiconque alors...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Ven 21 Déc - 20:47

Melkor passa un pouce en travers de sa ceinture, et regarda le dos de son autre main, comme pour voir l'état de ses ongles. Soupirant légèrement face à l'insistance de l'elfe, il n'avait que deux possibilité. Et il n'avait pas envie de rompre le pacte tacite qu'il avait passer avec les deux personnes croisées sur son chemin.

_Elfe Elrandir, vous me cassez les co******, si vous voulez des informations sur ce que j'ai fais et comment je l'ai fais, torturez moi après m'avoir capturé, vous n'aurez rien de plus que ce que je vous ai dit en me menaçant ainsi.

Un langage crue dit d'une manière désinvolte, soit l'elfe abandonnerais directement sa manière d'agir et le combattrait, soit il le laisserait en paix. Après tout, ce n'est pas parce qu'il est sur la Terre des elfes qu'il doit répondre aux questions du premier d'entre eux venus, quel qu'il soit.
Revenir en haut Aller en bas
Elrandir
¤ Seigneur elfique de l'air

¤ Seigneur elfique de l'air
avatar

Nombre de messages : 95
Statut :
Date d'inscription : 30/09/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe
Grade: Seigneur elfique de l'air
Autre: Cynique et prétentieux.

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Ven 21 Déc - 21:16

Une réponse des plus étonnantes...c'étai très étrange...il aurait perdu son calme? Non probablement pas...alors quoi? De l'impatience...le fait est que cela ne fit qu'envenimer la situation bien qu'Elrandir n'eu pas tout compris du discours...

-Les...quoi?

Qu'est ce qu'il lui cassait? Il n'avait jamais encore entendu ce mot...une injure apparament...il ne se souvena pas l'avoir entendu dans la bouche d'un démon non plus...une expression probablement...

-Vous torturer...vous ignorer beaucoup des coutumes elfiques...

Etrange...d'abord cette expression et maintenant ça...tout le monde savait que les elfes abbhoraient la violence et aucun d'entre eux ne pourrait torturer une personne...pas même lui.

-Très bien.

Il rangea alors son arc et remis la flèche qu'il avait tirée dans son carquois.

-Si cela peut faire avancer notre dialogue...

_________________
"Je me moque de votre nom,vous êtes une marche, il est normal que je me serve de vous pour m'elever."
Revenir en haut Aller en bas
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Ven 21 Déc - 21:42

Il était un peu tard à présent pour faire avancer le dialogue, l'elfe n'avait agit que sous la contrainte, et Melkor ne voulait donc pas lui accorder sa confiance. Quoi qu'il en soit il rangea son sabre dans son fourreau, et rajusta sa ceinture.

_Vous savez, les coutumes... Sur Terre la torture est une pratique interdite, mais encre en usage à certains endroits. Et quand quelqu'un me menace d'une arme, aussi primitive qu'un arc soit-elle, un je ne lui fais pas confiance et deux, je ne le renseigne pas si facilement, c'est compréhensible je pense...

Melkor se passa la main dans les cheveux en réfléchissant. Qu'allait-il faire à présent? Cet elfe était la seule personne qu'il avait rencontré ici, et il ne savait pas si il y avait d'autres personnes aux allentours. Il serait aisé de le sentir si il se concentrait sur l'activité de son pouvoir, en l'utilisant, il pouvait en effet sentir le fait qu'il y avait un pouvoir à distance assez proche.

_Que comptez vous faire a présent? Moi, je n'ai pas particulièrement envie de vous voir plus longtemps, me suivre sera donc le début d'un combat. Je préfère vagabonder plusieurs semaines dans cette forêt plutot que de faire chemin avec vous, Elrandir.
Revenir en haut Aller en bas
Elrandir
¤ Seigneur elfique de l'air

¤ Seigneur elfique de l'air
avatar

Nombre de messages : 95
Statut :
Date d'inscription : 30/09/2007

Feuille de personnage
Race: Elfe
Grade: Seigneur elfique de l'air
Autre: Cynique et prétentieux.

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Ven 21 Déc - 21:52

C'était assez logique...et cela l'irritait de devoir l'admettre mais cet humain avait raison, il ne voulait pas non plus le combattre mais le perdre dans ces forets ne serait pas très...disons qu'il ne lui faisait pas du tout confiance, il devrait donc trouver un moyen de le suivre à distance...il y avait suffisament d'elfes pour le surveiller.

Je crains que nous soyons amenés à nous revoir...mais je vous laisserez tranquille aujourd'hui.

Il se demandait aussi quand Uriel se déciderait à venir...ses préparatifs n'étaient pas encore terminés. C'était probable.

Bien...j'ai moi aussi quelques choses à faire...monsieur le chasseur je vous souhaites bien du plaisir...

Il se tourna et repartit d'où il venait en un éclair.

*Cependant évitez de vous en prendre aux miens...*

_________________
"Je me moque de votre nom,vous êtes une marche, il est normal que je me serve de vous pour m'elever."
Revenir en haut Aller en bas
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Ven 21 Déc - 22:05

L'elfe partit, laissant Melkor s'étirer et prendre finalemend ses aises. Cet elfe .... Melkor éspérait qu'il ne soit pas trop représentatif de sa race, tout en redoutant le contraire. Avoir affaire a une race de gens facile de la gachette serait en effet assez embêtant.
Mais l'elfe était partit, et Melkor sentait encore un pouvoir dans les parages, pas de même nature en fait. Un autre elfe? Aucune importance pour l'instant, cela pouvait être n'importe quoi. Mais soudain, Melkor se souvint de quelque chose qui pourrait être ici assez important.

_Et merde, j'ai oublié le briquet...

Il devrait donc se débrouiller soit en faisant du feu tout seul, soit en n'en faisant pas. Il était en tout cas un peu tard pour Melkor, il n'avait pas dormis depuis bientôt seizes heures, il s'adossa contre un arbre et ferma simplement les yeux pour se reposer, mais il sentait que dormir serait difficile. Il réflechissait encore trop a propos de cet Elfe, Elrandir et fini donc par rouvrir les yeux, tout en faisant dans les feuilles en face de lui des petit dessins.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Sam 22 Déc - 15:03

Dayân se rapprocha doucement de l'humain, toujours par la voie des branches. Sa manière de s'exprimer l'amusait et elle était un peu déçue de voir les deux personnages se séparer. La retenue et le sérieux d'Elrandir mis à l'épreuve par le parler franc et désinvolte du jeune homme l'avait assez intriguée. Mais finalement, la conversation n'avait abouti à nulle part, ce qui était en fait plutôt évident.

Elle le regarda en silence s'adosser à un arbre et fermer les yeux. Elle savait bien que forêt était plus un havre de paix qu'un champ de batailles, mais elle était étonnée par tant de nonchalence. Surtout après une telle rencontre, il aurait du être un minimum sur ses gardes. Alors soit on l'avait bien informé, soit il était d'une certaine inconscience.

L'ange se glissa furtivement dans les branches de l'arbre auquel l'humain s'était adossé. Elle avait hésité, un instant, entre le suivre ou aller à la rencontre d'Elrandir. Mais sa curiosité envers les terriens était sans bornes et elle ne se voyait pas affronter le glacial elfe juste sur un coup de tête. Il avait beau l'intriguer, elle n'était pas prête à sacrifier son temps de repos pour un conversation à bords épineux. Parce qu'il n'aimait pas les anges...

Lorsque le jeune homme réouvrit les yeux, elle bascula son buste en avant, juste histoire que sa tête, à l'envers, arrive au niveau de celle du jeune homme.

- Salut l'humain! s'exclama t elle enthousiaste. C'est ça que tu cherches? demanda t elle en lui tendant un briquet.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Sam 22 Déc - 15:56

L'attention ailleur, Melkor sentait juste le fait qu'une personne dotée d'un pouvoir était aux alentours. En faisant donc ses dessins au sol, il fut donc vachement surpris de voir une tête descendre ainsi et apparaitre dans son champ de vision. Il eut un mouvement de recule et se cogna la tête contre l'écorce de l'arbre.

_Aïeuh!

Il se frotta vivement l'arrière de la tête avec la paume de sa main. L'ange était apparue furtivement, donc elle ne lui voulait pas de mal, sinon il aurait réagit au quart de tour.
Melkor tendit ensuite, quand il n'eut plus mal à la tête, la main vers le briquet pour le prendre tout en disant à l'ange:

_Salut l'ange, merci.

Il alluma le briquet et regarda une seconde la flamme danser au dessus de sa main. Il l'éteignit aussitôt et reporta son attention sur l'ange, il ne fallait pas être impolis envers une personne aussi enthousiaste.

_Donc, c'était toi que je sentais depuis tout à l'heure, ravis de savoir que c'est pas l'elfe rachitique. Je me nomme Melkor, mais en général on m'appelle Morgoth, question d'habitude, tu peux m'appeller comme tu le sens.

En y réflechissant, c'était la première fois depuis le début de son voyage qu'il donnait son vrai nom à un être surnaturel. Question de confiance, il ne le donnait parfois même pas à des humains, mais cette ange lui inspirait confiance et il ne voyait pas de raisons particulière de mentir à quelqu'un comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Sam 22 Déc - 19:43

- Eh! Attention! s'exclama Dayân lorsqu'elle vit la tête de l'humain se heurter à l'arbre. Faut pas le blesser!

Elle sauta des branches et s'accroupit à côté du terrien, passant délicatement sa main sur la parrure de l'arbre. Elle savait pertinament que c'était de sa faute mais s'en fichait royalement. Le tronc semblait cependant n'avoir rien subit de mal et elle retira donc ses doigts de l'écorce intacte.

- Comment tu sais que je suis un ange? demanda l'artiste intriguée.

Lorsqu'elle avait rencontré Ewen, cela avait été différent. Ils avaient mutuellement ressenti qu'ils n'étaient pas comme les humains autour d'eux. Mais le jeune homme présent ne dégageait rien de particulier. Etait il un simple exorciste? Cela expliquerait sa présence en terre des elfes et sa connaissance des autres races.

- Tu fais partie de la LET?

Cela expliquerait aussi qu'il utilise un surnom en plus que son véritable prénom.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Sam 22 Déc - 20:14

_Merci de l'attention que vous me portez....

Melkor fut assez surpris quand l'ange sauta des branches de l'arbres pour vérifier que l'arbre n'avait pas eu mal, enfin, cela était encore un tout petit peu compréhensible donc il n'y prêta pas beaucoup attention. Quand par contre elle demanda comment il savait qu'elle était une ange, si il faisait parti de la LET.

_La LET? C'est quoi ce truc? Moi je suis juste un mercennaire spécialisé dans le démoniaque. Vous n'êtes pas une démone, vous n'avez pas l'air d'une elfe d'après ce que j'en sais et ce que j'en vois, donc vous devez être une ange. De plus votre pouvoir semble être de source lumineuse, pas naturel comme celui de Elrandir, et pas aussi agressif que celui d'un démon, donc, même conclusion.

Après sa tirade, Melkor se releva et se frotta encore un peu l'arrière de la tête. Bon sang, cette fille l'avait surpris.

_Et vous, quel est votre nom?

Elle ne s'était en effet toujours pas présenté, et Melkor préférais connaître le nom de la personne a qui il parlait, même si ce n'est pas son vrai nom, il se contente facilement d'un pseudonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Dim 23 Déc - 23:24

- Un mercenaire démoniaque? répéta Dâyan de plus en plus surprise. Je n'savais pas que cela existait! Mais comment en êtes vous arrivé là!

Elle savait que sa question était peut être trop personnelle mais cela lui avait échappé, en raison de sa consternation. Et elleétait généralement plutôt franche. Décidément, ce garçon ne faisait rien dans les normes. Elle se demanda un instant si le jeune leader de la LET était au courant des agissements de ces mercenaires. Sûrement...

- Il est plutôt distant, hein?! commenta l'ange en souriant à la mention du seigneur elfique Elrandir. Mais je pense qu'il a du avoir un passé plutôt sombre.

En la compagnie de l'humain elle se sentait plutôt à l'aise et ne retenait pas ses paroles. Ca n'était pas comme si elle était avec Raziel, Drake, ou Elrandir, où chaque mot comptait et devait être plus ou moins pesé.

- Moi, c'est Dayân, répondit la danseuse. Pour tout le monde. Mais tu préfères quoi? Melkor ou Morgoth?

C'était une question banale mais elle titillait l'artiste. Il aurait été préférable qu'elle l'appelle par son surnom pour plus de sureté, mais cela mettait aussi une certaine distance entre les deux personnages.

- C'est en devenant mercenaire que tu t'es fait appeller autrement?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Dim 23 Déc - 23:57

Cette jeune ange faisait sourire par son attitude Melkor, mais le faisait sourire car il voyait combien la simplicité pouvait être beaucoup plus attrayante que la duplicité.

_Je suis devenus mercennaire démoniaque, comme tu dis, parce qu'un démon a tuer ma famille.

C'était ainsi qu'il voyait les choses, mais le fait que le démon ai tué sa famille était faux, il avait tué tous ceux qui avaient fait confiance à Melkor pour leur protection, tous ceux qui avaient compté sur lui. Comme quoi, avoir un pasé plutôt sombre n'empêche pas d'être gentil avec autruis, il n'ajouta rien d'autre donc, sur le commentaire sur Elrandir. Qu'importe ce que l'elfe avait vécu, après tout, les démons ne sont pas tous méchants, on le devient donc par choix.

_Morgoth est mon nom de travail, m'appeler Melkor ne me pose pas de soucis. De toute façon, ce nom n'était là que pour qu'on ne retrouve pas mon adresse sur Terre, ici donc, cela est inutile je crois. Donc oui, appelle moi Melkor.

L'ange devant lui était belle, on avait sûrement déjà dû lui dire, mais de toute manière, Melkor n'aimait pas confondre vie privée et boulot. Quoi que, en fait en y pensant son boulot était toute sa vie, il pouvait donc en soit les mélanger.
Il pensa quelques instant, est-ce que tous les être surnaturels comme les anges? Mais il chassa vite ce genre de pensée de sa tête, il avait voulu venir dans les autres mnode spour lutter plus efficacement contre les démons, mais à partir d'ici, comment faire? Aller en enfer, et être seul contre tous? Ou s'engager dans une armée? Il n'avait penser à rien en partant de chez lui, mais cela n'était psa particulièrement dangereux pour lui, il n'avait rien chez lui qui mérite sa présence.
Il fini par se rappeler une phrase, un mot de l'ange, et posa une question donc dessus :

_C'est quoi la LET? Ligue des Extra-Terrestres?
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Lun 24 Déc - 0:30

- Il a tué ta famille mais ne t'a pas tué? releva l'ange.

C'était tout à fait logique puisqu'il était mercenaire. Il devait en effet être capable de survivre aux démons. Finalement, lui aussi avait un passé plutôt sombre. Elle soupira. Le malheur formait d'originaux personnages. La pensée qu'elle devait être fort indiscrète lui effleura l'esprit et elle jeta un coup d'oeil appuyé au jeune homme. Elle n'avait pas connu sa famille, évidemment, mais sa condition d'ange lui faisait ressentir de la peine et de la douleur pour l'humain et ses proches décédés.

Elle s'adossa à l'arbre et souffla sur sa bague d'émeraude. Une petite lyre apparu et elle glissa naturellement et d'un geste fluide ses doigts sur les cordes de l'instrument. De légères notes fruitées s'écoulèrent doucement.

- Vas pour Melkor! acquiesça t elle.

Elle tourna la tête les yeux ecarquillés vers l'humain lorsque celui ci la questionna sur la LET. Puis, elle explosa franchement de rire, arrêtant un instant de jouer.

- Oh, non, se n'sont pas des extra-terrestres! fit elle entre deux hoquets. C'est une organisation visant à la survie de la Terre en rendant conscients les humains du conflit extérieur anges/démons. Elle sucite l'aide des êtres célestes et se bat contre ceux démoniaques. Ibtisseme, c'est son chef, ça doit vous dire quelque chose! On le mentionne souvent aux infos terriennes en ce moment. Mais peut être que vous n'avez pas le temps de vous y intéresser... Enfin, ça ne m'étonnerait guère que vous soyez déjà dans ses petits papiers!

Elle reposa ses doigts sur les cordes de la lyre et recommença à jouer. Elle leva les yeux au ciel et hésita un instant. Mais sa curiosité reppris le dessus et elle retourna la tête vers son interlocuteur.

- Les démons... Vous les chassez parce qu'ils ont tué votre famille? Et vous... Est-ce que vous les... tuez?

Il y avait un mélange de peine et d'appréhension dans la voix de la danseuse. Formatée par le système d'éducation céleste, elle ne pouvait qu'éprouver une certaine haine à l'égard des démons. Mais, de même, elle répugnait que l'on donne la mort à qui que se soit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Melkor
¤ Mercenaire

¤ Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 56
Statut :
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Race: Humain
Grade: Mercenaire
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Lun 24 Déc - 1:05

Dayân changeait aisément de sujet, passant au meurtre d'une famille au nom de quelqu'un, et c'était une chose qui étrangement plaisait à Melkor. Quand elle opta pour son vrai nom, il eut même un sourire, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas entendu ce mot dans une bouche autre que la sienne.
Elle parla ensuite de la LET, et d'un certain Ibtisseme, mais cela e lui disais rien.

_Vous savez, il n'y a pas vraiment d'information dans mon pays, je suis un peu hors de la zone concernée. Tout ce que je sais sur la Terre, au niveau politique, c'est qu'il faut se fier à personne, ils mentent tous, que ce soit pour un idéal ou pour eux-même, cela n'a aucune importance, ils restent des menteurs.

Il écouta ensuite l'ange jouer de la lyre, il n'avait jamais entendu ce genre d'instrument auparavant, mais il trouvait la musique très agréable. Ensuite elle lui demanda, si il tuait les démons.

_Oui, j'en tue. Mais vous savez, il y a bien des anges mauvais d'après ce que j'en sais, j'ai rencontré des démons sur mon chemin, et je peux vous dire qu'ils n'étaient pas foncièrement mauvais. Interressés sûrement, mais moins mauvais que certains humains. Je ne tue que les démons qui font du mal pour leur plaisir, ce sont les pire de tous. Donc, je tue des démons parce que je n'ai pas envie que d'autres que moi perdent leurs proches, mais ce n'est pas pour cela que je les tue tous.

Melkor se mis ensuite à réfléchir, au départ, il voulait tous les tuer, mais agir ainsi, aurait été pareil que d'être un démon sadique.

_Quand j'étais gamin, je me suis évadé d'un orphelinat avec des amis. Dans les rues de ma cité délabrée, on a commencé à s'organiser, à devenir une famille. J'étais celui qui devait les protéger, j'étais celui sur qui ils comptaient. Mais un jour, un démon est venu pendant mon absence, ma présence n'aurait rien changé à leur mort, mais j'aurais voulu être là pour eux... Ils sont tous morts, j'ai juste pu voir le démon tuer sa dernière victime et partir en se moquant de moi et de ma faiblesse. J'ai fini par le retrouver, et par un coup de chance et un coup de pouce du sort, j'ai réussi à le tuer. C'est ensuite que j'ai commencé ma "carrière", que j'ai acquis une certaine expérience, et pour le moment, je n'ai depuis plus vu personne mourir par mon incompétence.

C'était la première fois qu'il disait cela à quelqu'un, cela faisait maintenant combien de temps? Quatre ou cinq ans? Quelque chose dans ces eaux là. Mais être avec cette personne, cette ange, l'apaisait, il lui disait tout facilement. Il sentait que se n'était pas vraiment un problème, et le faire le soulageait aussi un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   Lun 24 Déc - 1:43

Dayân écoutait en silence les paroles de l'humain. Elle les buvait littéralement. Les habitants de la planète Terre, ainsi que leur monde, sucitait chez elle un vif intérêt et elle s'accrochait à tout ce qu'elle pouvait apprendre sur eux. Elle était tout de même étonnée que malkor généralise tous ses semblables à des menteurs. Elle avait croisé quelques terriens et parlé auves eux, ils ne dégageaient pas tous des sentiments vils et perverts. Mais peut être que les endroits que le jeune homme avait l'habitude de fréquenter n'étaient pas ceux les mieux fâmés.

Elle sursauta tout de même lorsque que le mercenaire déclara que certains de ses semblables étaient mauvais. On lui avait toujours dit que les anges étaient la perfection, les messies envoyés par Dieu, et qu'ils ne pouvaient donc être impurs.

- C'est faux! s'insurgea t elle en rompant de nouveau sa mélodie. Il n'y a pas d'anges mauvais! Il y en a qui font des erreurs, empruntent le mauvais chemin durant un instant, mais nous ne sommes pas vils! Nous ne...

Elle se tu soudain, repensant aux dires d'Elrandir. Lui aussi avait déclaré d'étranges choses au sujet de ses semblables. Et elle ne comprenait toujours pas. Peut être que l'humain connaissait lui aussi la vérité. Celle que l'elfe n'avait pas pris le temps de lui expliquer. Une partie d'elle soutenait que la seule vérité qui existait était celle de Célestia, et l'autre, celle influencée par Elrandir, Elemiah, Drake, Raziel et Melkor, lui soufflait que ce que l'on racontait sur la terre des anges n'était que mensonges, et remettait donc en cause tout le système établi.

Elle recommença à jouer pour chasser ses idées de plus en plus sombres. Soit le monde autour d'elle ne tournait pas rond, soit c'était elle qui avait un problème. Et la probabilité de cette deuxième possibilité était de plus en plus grande à ses yeux, ce qui commençait à fortement l'ennuyer.

- Les démons ne sont pas tous mau... commença t elle machinalement avant de se taire brutalement.

Elle se rendait petit à petit compte que son ignorance sur la vérité était presque comme un gouffre sans fond et qu'il ne servait à rien de sortir bêtement les vieux préceptes comme objection: les démons sont mauvais, les anges sont bons. Et pourtant, une partie d'elle même ne pouvait s'y résoudre.

Au récit de Melkor, la mélodie de la lyre se fit plus triste et mélancolique, car si son âme était toujours tourmentée par ses réflexions intérieurs, elle n'en restait pas moins attentive aux paroles de l'humain. Inconsciemment, des larmes perlèrent doucement de ses yeux gris, et elle prit le jeune homme dans ses bras, sans se laisser un instant pour réfléchir à ses actes.

Elle avait le sentiment que le passé de Melkor n'avait pas été rose et que c'était son rôle dele réconfroter, un peu, à sa manière. Et si elle avait ressenti la même chose de la part des autres personnes qu'elle avait croisées, elle aurait sans aucuns doutes agi de même. Parce que c'était son rôle de donner un peu de bonheur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'humain chez les elfes   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'humain chez les elfes
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'hygiène chez les elfes
» Le sommeil des Elfes
» Un jeune elfe (Finit)
» Une soirée chez les elfes de Lorien et le paté d'écureuil
» Funérailles chez les elfes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les guerres éternelles :: Sylvania :: Forêt d'Eternia-
Sauter vers: