Les guerres éternelles


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pensées du Prince.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adonis
¤ Prince des Flammes

¤ Prince des Flammes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 139
Localisation : Terre
Armes : Sabre / Chaine à piquants
Pouvoir : Pyroman
Statut :
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Race: Démon
Grade: Prince des Flammes / Démon du 7e cercle
Autre: Peut faire apparaître deux grandes ailes noires dans son dos

MessageSujet: Pensées du Prince.   Mar 30 Oct - 23:53

« Vendredi 19 Octobre de l'année terrestre 2007. Il y a peu de temps à vrai dire.
J'aterrissais paisiblement sur terre, dissimulant mes ailes sous l'invisible et l'intouchable.
Je m'avance et qu'est ce que je vois ? Une petite auberge à l'allure tout à fait charmante. Ne pouvant résister à l'envie de la voir en flamme je m'y dirigeais alors. Oui, plus je m'approchais et plus je me disais que ses morceaux de pierres seraient un beau spectacle en feu. Et moi j'aime le tape à l'oeil.

Rentrant innocament dans la petite batîsse, quelle a été ma joie lorsque j'aperçut la grande cheminé. C'est à croire que ces humains prévoient tout, c'était plaisant.
Afin de les remercier de ce que je pensais être de la bonté, je décidais alors de laisser à ce mini hotêl une journée de vie supplémentaire, et je m'avançais vers l'acceuil. Etrange le monsieur, il semblait méfiant. Comme tous je dirais, mais bon, j'ai encore du mal à m'y habituer par rapport aux autres démons.

Prenant ma clé en remerciant chalereusement ma future victime d'un incendie, je grimpais les escaliers en lisant le numéro de chambre dans laquelle je devais me rendre.

C'est alors qu'en grimpant ces marches, j'eut 'envie de chanter une de ces contines démoniaques que l'on chante aux nouveaux nées. Le ridicul ne peut exister ici puisque ces humains ne savent pas que c'est une simple contine.
Mes lèvres prête je me mis à siffler fort bruyament cette chanson, à vrai dire le voisinage m'importe peu. Qu'ils viennent se plaindre et ce sera la dernière chose qu'ils auront fait dans leur vie.

Enfin bref, j'était parti dans mon élan lorsque j'entendis une remarque humaine. Etait ce un critique lorsqu'on disait de ma musique qu'elle était 'sordide' ? Disait-il cela parce que je la sifflais mal, ou plutôt parce que je la sifflais ?
Mes pas firent demi tour tout seul et je me retrouvais devant deux personnes de sexes opposés.

A cause des clichés je me suis tout de suite imaginé que c'était un couple.
Oui vous savez, un cliché sur les humains qui dit que deux personnes humaines de sexe opposé s'attiraient forcément l'un et l'autre. Stupide n'est ce pas ? Mais revenons en à nos moutons, si je puis dire.

Aprés avoir expliqué le sens de ma contine et savouré la vue de cette belle jeune femme, je repartis ensuite. Mais, et c'est dans ces moments que je me dis que j'ai bien trop de bontée, avant de rentrer dans ma chambre je me suis mis à les prévenir de mes actes.
Seulement, qui aurais pu croire qu'ils me prendraient au sérieux ? Je ne pouvais pas savoir qu'ils connaissaient tous deux l'existence de ma race...


J'ai remarqué un problème lorsque pendant ma sieste j'entendis l'aubergiste brailler comme un ane. Un coup à boire ? Ma foi cela me plaisait bien mais c'était louche... de la part d'un humain.

Il m'arrive à moi d'offrir des coups à boire, mais je fais payer les autres aprés être sortis du bar...

Sortant de ma 'piaule', comme ils disent la bas, je déscendis. Je reconnus tout de suite l'humain qui m'avait parlé un peu avant, et ce dernier ne trouva rien d'autre à faire que de se moquer de moi en venant me prévenir d'un danger que j'allais moi même provoquer.
Ces humains, tous totalement fous ! Voulant lui régler son compte, je sentis quelques secondes plus tard une lame s'enfoncer dans mon dos.
Voila celle que je considérais comme sa chie... Sa fiancée, qui m'attaquais par surprise. Ah il est beau le courage humain, mais cela dit en passant j'aurais fait de même.
Aprés avoir paisiblement conversé avec ces deux humains, et leur avoir fait comprendre que c'était moi le plus puissnt, d'ailleurs je pense qu'ils l'avaient déja compris...

Nous avons fnir par conclure un marché. J'ai d'ailleurs la vague impression de perdre la dedans, mais peu importe. La curiosité du petit malin au regard jaune contre mon plaisir à étudier son comportement. Et la belle aventurière qui a tenue à m'accompagner pour ne pas se faire éventrer, bon choix, mais avec son caractère je ne sais pas si elle survivra.

Bref, j'ai donc l'intention de les ramener chez moi et de leur montrer mon petit monde, simplement parce que je n'avais rien d'autre à faire et que je m'ennuie profondément.

Ahh la vie d'un Prince...

Mais attention ! Avant tout, je ne compte pas repartir de la terre sans mon petit rituel, bon.. Ou se trouve le tabac et l'alcool dans cette ville puante ?? »

_________________

Quand la froideur de mon âme s'associe à la chaleur de mes flammes...


Dernière édition par Adonis le Dim 27 Avr - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adonis
¤ Prince des Flammes

¤ Prince des Flammes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 139
Localisation : Terre
Armes : Sabre / Chaine à piquants
Pouvoir : Pyroman
Statut :
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Race: Démon
Grade: Prince des Flammes / Démon du 7e cercle
Autre: Peut faire apparaître deux grandes ailes noires dans son dos

MessageSujet: Re: Pensées du Prince.   Dim 27 Avr - 17:16

[Finalement c'est ici qu'Adonis changera de cercle, c'est 'plusse mieux' que dans un RP tout seul ^^]

L'avant guerre, les préparatifs...
" J'avais fait la connaissance de charmants humains, enfin une seule était charmante, l'autre était... sympathique. Mais comme quoi, si je m'étais fié à l'apparence je me serais trompé sur celui que j'apprécierais le plus. Car le silence de la femme m'était plutôt ennuyant, tandis que cet homme commençait à me plaire...

Enfin, je les ai ramené chez eux car une guerre se préparait sur Célestia, et je peux vous dire que .... Mouahahahahahah !
Après avoir donné mes 'coordonnés' à Ewen, en fait c'est une technique super secrète pour qu'il m'appelle, mais j'ai oublié de lui dire que ça ne marchait pas à tous les coups. Enfin...

Peu importe, je suis ensuite revenu en enfer, j'avais quelques heures pour rendre visite à une vieille connaissance qui m'a d'ailleurs pris un peu de temps..."


==>


Un manoir dans les landes infernales.
- Eh le vieux, t'es là ?

Le démon n'eut pas le loisir de remarquer quoique ce soit qu'une douleur vive venait de lui déboîter l'épaule. Il s'éclata contre le mur en grognant.

- D'une, tu ne m'appelle pas comme ça. De deux... C'est maintenant que t'arrive ?!?

- Ahh... Tu m'as défoncé... Nan recommence pas je t'explique !

Le prince venait de tendre un bras devant lui pour tenter d'arrêter le démon qui levait à nouveau son poing. Ce dernier faisait plus de deux mètres de haut, ils possédait d'immenses muscles aux bras et semblait avoir des poings en acier. Adonis se redressa calmement, son épaule craqua et il grimaça.

- Généralement, lorsque je classe les démons dans leur cercle, ils reviennent couramment.. Souvent pour rien d'ailleurs. Dés qu'ils sentent une amélioration dans leur technique, dans leur force... Ils sont souvent remballés. Toi.. Tu as du potentiel, je t'ai mis au 4e cercle la première fois que tu es venu me voir et... Ça fait CENT ans que tu n'es pas revenu pauvre abruti !

- Ben... je suis peut-être pas si fort après tout...

- Pas de mensonge ! J'ai observé tes progressions, comme j'observe toutes les progressions des démons qui viennent me voir. Tu n'as jamais trouvé ça étrange que tu réussisse à battre des démons du cinq et sixième cercle sans trop de problème ?

- Euuh...

- Tu as déjà battu des démons du septième cercle aussi. Combien, quatre ? Cinq ?

- Cinq je crois...

Le supérieur prit subitement le col du prince et le souleva du sol.

- T'attendais quoi pour venir me voir ?

- Ahhh t'énerve pas ! C'est bon, je suis là maintenant...

Il le lâcha subitement, et Adonis toussa un peu avant de relever la tête vers le puissant démon. Ce dernier toisait le prince, il lâcha à contre coeur.

- J'ai pas envie de te le donner, mais j'ai pas le choix. Tu saute trois cercles...

Le prince des flammes afficha un sourire. Il voulut bouger mais son épaule craqua à nouveau. Le démon posa alors son poing dessus puis il la lui tira un grand coup, provoquant un nouveau craquement écœurant. Adonis lâcha un gémissement avant de constater qu'il n'avait plus mal.

-Euh.. Ben je vais partir alors...

- Vaut mieux pour toi oui.. Et si tu ne reviens pas lorsque tu t'améliore, tu passe à la casserole...

Le prince des flammes se pressa de sortir du manoir, soulagé d'être encore vivant. Il fit marche arrière dans le désert mais ne s'envola pas. Il savourait pleinement son nouveau grade, celui d'être un démon du septième cercle.

Mais la guerre allait commencer à Célestia...


" Voila c'est mes notes. Tel un prince, je parle de moi à la troisième personne mouahahah..."

_________________

Quand la froideur de mon âme s'associe à la chaleur de mes flammes...
Revenir en haut Aller en bas
 
Pensées du Prince.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seul et sage pensée!
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Petite pensée pour le Japon
» reflexion bidon sur le mode de pensée de la société !!!!!
» Tome 9 - Ce que vous en avez pensé ! ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les guerres éternelles :: Lois et légendes :: Chroniques personnelles-
Sauter vers: